Guide  : comment développer une stratégie de contenu dans l’immobilier

Comment développer une stratégie de contenu dans l’immobilier ? C’est une question essentielle à se poser pour s’adapter aux tendances digitales actuelles et prendre le pas...

Publié par Elodie

Comment développer une stratégie de contenu dans l’immobilier ? C’est une question essentielle à se poser pour s’adapter aux tendances digitales actuelles et prendre le pas sur la concurrence. La stratégie de contenu est devenue centrale dans l’inbound marketing : elle consiste à proposer des contenus experts laissant venir d’eux-mêmes des prospects en quête d’informations.

Le marché de l’immobilier a connu de profonds bouleversements depuis 2020. Ceux-ci sont de deux ordres : d’abord, les idéaux immobiliers se sont massivement éloignés du centre des grandes métropoles vers la proche banlieue voire la campagne, ce qui a entraîné une bascule sensible des prix moyens au m2.

Ensuite, ce sont les pratiques de prospection même qui ont été bouleversées par la pandémie et ont engagé un net tournant digital.

Dans ce contexte de grands changements dans le secteur du marketing immobilier, cet article se veut un guide : comment développer une stratégie de contenu dans l’immobilier ?

 

1. Observer et comprendre le marché

Observer et comprendre le parcours client digital

Avant toute démarche, il faut observer le comportement du client cible. C’est la base d’une stratégie marketing sur mesure et adaptative. Les clients potentiels actuels font de nombreuses recherches lors de leur phase de prospection, puis à nouveau lors de leur phase de décision. Ils passent donc beaucoup de temps à passer d’un site à l’autre en quête d’informations éparpillées.

L’idéal en termes de contenu marketing est donc de tout leur proposer au même endroit. Prévoyez des contenus qui suivent pas à pas les différentes phases de leur projet immobilier  :

  • Désir
  • Réflexion
  • Prospection
  • Financement
  • Décision
  • Achat

Observer et comprendre la démarche des concurrents

Le but est de se démarquer de la concurrence, en proposant des contenus experts qui plaisent autant à vos visiteurs (pour augmenter votre taux de conversion) qu’à Google (pour booster votre SEO).

Votre « chance » dans le secteur immobilier tient au fait que les acteurs du monde immobilier (agents, investisseurs comme promoteurs) se concentrent souvent sur les produits, et les présentent sous un format assez uniforme et peu revisité.

A vous de jouer, donc : une stratégie de contenu qui inclut toutes les recherches associées à une même thématique, par exemple, aura toutes les chances d’être préférée à un site concurrent où l’article, même de qualité, présente un mauvais maillage externe et par conséquent n’est pas en mesure de garder le visiteur longtemps sur son site.

A l’inverse, en montrant que vous avez compris les cheminements de pensée, les doutes et les besoins de vos prospects, vous créez une proximité et une confiance qui sont les ciments indispensables à un éventuel achat conséquent par la suite.

 

2. Organiser le développement de sa stratégie de contenu

Sur le fond

Sur le fond, pour se démarquer et promouvoir vos biens immobiliers, il faut raconter une histoire de qualité autour du produit, et non plus se contenter d’un produit de qualité.

Vos contenus doivent donc répondre aux questions des internautes tout en leur ouvrant des perspectives immobilières jamais entrevues jusque-là, et vulgariser des problématiques (rénovation de l’ancien, prêt relais, copropriété etc) tout en laissant une place au rêve (l’imagination prend une place sous-estimée dans tout acte d’achat).

Sur la forme

Pour une stratégie de contenu dans l’immobilier efficace, il vous faudra organiser rigoureusement la production afin de fournir des contenus réguliers, homogènes, et souvent remis à jour en fonction de l’évolution du marché.

Cette exigence implique un calendrier éditorial strict, ainsi qu’une bonne expérience dans la réalisation des briefs et le management des rédacteurs.

3. Sélectionner les bons outils et les bons supports

Sélectionner les bons outils

Pour être performant, il sera nécessaire de vous approprier des outils de CRM et de gestion de projet. Ceux-ci marqueront une nette rupture et un gain de temps sensible par rapport à des modes d’échange plus traditionnels.

Sélectionner les bons supports

C’est sur la forme que vous pouvez faire valoir un bel atout par rapport à vos concurrents. Proposez une présentation systématique de vos biens immobiliers en visite virtuelle. Recyclez le contenu de vos articles de fond dans des formats plus courts et plus ludiques pour toucher un maximum de prospects et proposer une expérience client toujours plus personnalisée : questions-réponses, vrai/faux, tutoriel, serious game, quiz…

C’est en alliant expertise de l’information et nouveauté du divertissement que vous capterez le mieux l’attention de vos prospects, et que vous augmenterez sensiblement votre taux de conversion tout en soignant une image de marque à la fois conviviale et experte.

Vous manquez de temps pour le réaliser vous-même, ou simplement souhaitez parler de votre projet à un expert de la communication digitale ?

Pour une stratégie de contenu dans l’immobilier sereine et efficace, confiez vos contenus à des professionnels de l’écriture tels que vous en trouverez sur Redacteur.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

WOW made in China risque bien de fermer.

         Le MMORPG de Blizzard risque de fermer ses serveurs en Chine puisque la GAPP (General Administration of Press and Publications) qui s’occupe des licences...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Google va lancer des services bancaires

Les banques traditionnelles seront de plus en plus en concurrence avec les acteurs de la tech. Le dernier GAFAM à s’intéresser à vos finances...

Publié le par Fabian Ropars