Impression : comment utiliser l’offset ?

Parce qu’une entreprise a fréquemment besoin de faire imprimer des produits ou des supports de communication divers et variés, elle a nécessairement...

Publié par Jerome Dajoux

Parce qu’une entreprise a fréquemment besoin de faire imprimer des produits ou des supports de communication divers et variés, elle a nécessairement dans ses contacts un ou plusieurs imprimeurs.

Pour autant, elle se doit de connaître les différents procédés d’impression existants sur le marché afin de solliciter le bon prestataire lorsqu’elle a un quelconque besoin.

Afin de vous aider à y voir plus clair, nous vous présentons aujourd’hui l’impression offset, un procédé très utilisé dans la reproduction de grands tirages.

 

L’impression offset  : un procédé découvert par accident

L’impression offset, aussi connue sous le nom de lithographie offset, est un procédé d’impression en série qui a été inventé de manière accidentelle par l’Américain Ira Rubel.

En effet, en 1904, alors qu’il est propriétaire d’une imprimerie dans le New Jersey, il se voit confier l’impression de bordereaux de dépôt bancaire. Mais voilà, un de ses opérateurs va omettre d’alimenter en papier la presse et les moules vont donc imprimer les rouleaux en caoutchouc se chargeant de déplacer le papier.

Bon à savoir
La feuille suivante sera imprimée des deux côtés, le recto par l’image de la pierre lithographique et le verso par l’encre des rouleaux en caoutchouc.

Rubel constatera alors que l’impression au verso est de meilleure qualité, ce qui l’incitera à développer une technique d’impression par reportage (ou offset, set off signifiant « reporter » en anglais).

L’impression offset est donc une amélioration de la lithographie puisqu’elle repose toujours sur le principe d’attraction-répulsion entre l’eau et la graisse (l’encre en l’occurrence) mais s’y ajoute la présence d’un support intermédiaire en plastique ou caoutchouc, le blanchet.

C’est lui qui permet effectivement de « reporter » l’image sur le support à imprimer.

 

Les avantages et inconvénients de l’impression offset

Si l’impression offset est aujourd’hui la méthode d’impression la plus utilisée dans le monde, c’est avant tout parce qu’elle offre de réels avantages  :

  • Elle est très simple d’utilisation
  • Elle permet une très bonne qualité d’impression et est d’ailleurs réputée pour la finesse et la conservation des couleurs de son rendu final. Ceci se vérifie même sur des tirages importants.
  • Elle propose un excellent rapport qualité-prix (dès lors que le nombre de tirages est élevé)
  • Elle s’adapte à tous les matériaux (papier, carton, polymère et métal, etc.) et produits, si bien que les imprimeurs peuvent se positionner sur un grand nombre d’appels d’offres.
  • Elle permet des gains de temps importants du fait de l’absence de mouillage et de la possibilité de sécher artificiellement les impressions.
  • Elle est compatible avec des finitions comme le vernissage ou le pelliculage, ce qui peut permettre une montée en gamme (en particulier pour des emballages).

Pour autant, impossible de ne pas aussi évoquer ses quelques inconvénients à savoir  :

  • Les plaques d’impression sont extrêmement fragiles et une rayure, particulièrement gênante, est très vite arrivée.
  • Le coût élevé des consommables. Cela explique qu’une quantité minimum de tirages est nécessaire pour qu’un imprimeur rentabilise son investissement tout en vous faisant profiter de prix corrects.
  • Un papier « offset » résistant à l’arrachage en surface lié aux encres est indispensable.

 

Les principales utilisations de l’offset en 2020

En 2020, de nombreux professionnels ont recours à l’impression offset dans le cadre de leur activité. Il faut dire qu’elle s’avère le procédé idéal pour imprimer un support en plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’exemplaires.

article impression offset print

Ainsi, voici une liste non exhaustive de supports pour lesquels l’impression offset semble la meilleure décision stratégique  :

  • Les brochures commerciales
  • Les dépliants touristiques
  • Les livres
  • Les journaux et magazines
  • Les catalogues
  • Les affiches
  • Les supports de publicité sur le lieu de vente (PLV) qu’il s’agisse d’affiches classiques, d’affiches chariots, de leaflets, etc.
  • Les emballages en carton

Autant dire que dès lors qu’une entreprise doit imprimer des supports de communication en grande quantité ou dans de grands formats, l’impression offset semble s’imposer.

 

Désormais, l’impression offset n’a plus aucun secret pour vous et vous savez donc si elle est la meilleure option qui se présente à vous pour vos projets.

Si c’est le cas, c’est très probablement votre graphiste qui se chargera de gérer la relation avec l’imprimeur, ces acteurs étant capables d’évoquer des spécificités techniques pouvant échapper à certains non spécialistes.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Entreprise : comment choisir la brochure adaptée à votre activité ?

Le papier fait encore très bonne impression sur les clients. Même à l’heure d’internet et de la communication digitale, disposer d’une...

Publié le par Melanie De Coster
Graphisme

Photographie : comment réussir vos clichés pour Instagram ?

Aujourd’hui, tout le monde peut s’improviser photographe. Tout le monde a un appareil dans sa poche. Mais est-ce que toutes les images publiées sur Instagram...

Publié le par Melanie De Coster