[Interview] – KUZEO, comparateur indépendant des sites de jeux d’argent

kuzeo

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

J’ai été contacté la semaine dernière pour vous présenter Kuzeo, un site comparateur des sites de jeux d’argent. L’idée est de vous guider dans les méandres des jeux en ligne pour identifier facilement le meilleur site de jeu en fonction de vos attentes ou tout simplement suivre l’actualité du domaine…

Kuzeo, n’est pas une application en tant que telle mais plutôt un site avec de nombreux types de contenu en relation avec le jeu d’argent en ligne. Vous retrouvez ainsi dessus des interviews des acteurs du marché, un suivi de la législation, des avis d’autres joueurs… Bref un site complet sur le domaine et qui vous permettra de vous aiguiller!

Comme à mon habitude, j’ai préféré interviewer l’un des porteurs de projets pour qu’il vous parle lui même de ce qu’il essaye de construire, avec qui et surtout comment. Je vous retranscris donc l’échange que j’ai eu avec Florian Motemps:

WA: Pouvez-vous rapidement vous présenter?

Concernant les cofondateurs de KUZEO :

  • Fabien Grenier a travaillé en tant que Lead Developer au sein de groupes comme pour Publicis ou Time Warner
  • Florian Motemps a travaillé dans la publicité en ligne et les jeux audiotel

WA : Quand a été créé KUZEO ?

KUZEO a été lancé en 2009, quelques mois avant la libéralisation des jeux d’argent en ligne en France. Trois types de jeux sur internet se sont vus autorisés :

  • le poker (de moins en moins perçu comme un jeu de hasard)
  • les paris sportifs
  • les paris hippiques

Quant aux jeux de tirage et de grattage de la FDJ, ils restent sous le contrôle de l’opérateur historique.

WA : Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

Le but était d’anticiper cette ouverture à la concurrence. Elle devait profiter aux consommateurs, en l’occurrence les joueurs, et nous souhaitions alors la création d’un comparateur de sites de jeux d’argent totalement indépendant. Des milliers de joueurs viennent chaque jour sur KUZEO pour s’informer, comparer et critiquer.

WA : Que fait KUZEO concrètement ?

KUZEO est le comparateur français des sites de jeux d’argent. Il est développé pour les joueurs et par les joueurs, puisqu’ils jouent un rôle primordial dans la ligne éditorial du site. Ce sont eux qui laissent leurs avis sur les sites et nous proposent parfois des sujets d’articles ou de dossiers à approfondir.

Nous parlons bien sûr des sujets qui font l’actualité du marché des jeux d’argent. Mais nous proposons aussi une palette complète au grand public qui veut se lancer dans le bain des jeux en ligne de façon responsable. Addiction, problèmes de validation de leur compte, comment débloquer les bonus à l’inscription, quels sont les sites légaux : nous n’évitons aucun sujet.

WA : Au fait, d’où vient le nom « KUZEO » ?

Il n’y a aucune explication ! On voulait un nom relativement facile à retenir… La marque est déposée.

WA : Quelle est la valeur ajoutée de KUZEO par rapport à des pure players de turf ou de poker, ou même à des médias grands publics qui ont maintenant des rubriques spécifiques pour les jeux (LeMonde, le JDD, 20minutes…) ?

Nos métiers sont différents. Les pure players traditionnels auront toujours une force de frappe supérieure à la nôtre. Par exemple, on ne pourra jamais envoyer une dizaine de journalistes pour couvrir les WSOP de poker à Las Vegas ! Notre rôle à nous est d’être au plus proche de ce que recherchent les joueurs avant de choisir un site sur lequel ils vont parier leur argent.

Quant aux médias traditionnels, il fallait s’attendre à ce virage. Mais ils n’aident pas les joueurs, ils proposent de l’information en affichant des bannières publicitaires, ce que nous nous refusons à faire. Nous voulons que les internautes puissent comparer avant de jouer.

WA : Quel est l’état du marché des jeux en ligne actuellement ?

C’est plus compliqué que prévu pour les opérateurs légaux, qui ont du s’acquitter des licences légales au prix fort pour pouvoir exploiter leurs sites. Si le poker se porte plutôt bien, ce sont les paris sportifs qui ne suscitent pas autant de ferveur que prévu de la part des Français. Plusieurs points restent à améliorer :

  • Pour les joueurs avant tout : il faut augmenter le taux de retour qui permettrait d’avoir des cotes plus intéressantes sur les paris sportifs ! Aussi il serait judicieux d’alléger le dispositif de la création d’un compte joueur puisque c’est parfois le parcours du combattant pour arriver à valider son compte en envoyant les pièces justificatives légales (majorité, adresse postale valide, etc…). Enfin il faut renforcer les dispositifs de lutte contre la dépendance, le but étant de faire jouer les internautes de façon éclairée et responsable.
  • Pour les opérateurs de jeux : il va devenir impératif de diminuer les taxes à leur encontre, sans quoi certains vont avoir beaucoup de mal à survivre (certains ont d’ailleurs déjà fermé). Aussi une ouverture à la concurrence sur plus de jeux (casinos en ligne et jeux de grattage) pourrait leur permettre de souffler. Enfin il faut lutter contre les sites illégaux, ceux qui n’ont pas de licence, puisqu’encore trop de joueurs y jouent sans sécurité, ce qui pénalise aussi les sites légaux.

WA : Quel business model avez-vous choisi ?

Nous négocions les volumes des joueurs que nous envoyons aux opérateurs de jeux. Le but est de leur envoyer du trafic qualifié.

WA : Qui travaille actuellement sur ce projet ?

Notre équipe se compose de rédacteurs et de passionnés de jeux d’argent en ligne. Nous avons un développeur en interne et travaillons avec des prestataires externes pour notre visibilité, tant en référencement naturel que payant.

WA : Qu’est-ce qui a été le plus dur dans cette aventure ?

C’est qui a été difficile, c’était de pénétrer un marché très concurrentiel, dans lequel de nombreuses sociétés ont voulu se lancer. Nous avons alors choisi de nous positionner différemment de nos concurrents.

Aussi, la législation n’était qu’à l’état de projet, il fallait alors s’accorder avec les règlementations en vigueur, s’interroger sur ce qu’il était possible de faire en accord avec la loi et dans l’intérêt des joueurs !

Je remercie donc Florian de s’être laissé prendre au jeu de l’interview et je lui souhaite bonne continuation dans sa démarche. J’espère en tout cas que cela vous permettra de trouver votre futur site de jeux d’argent, même si je me dois de vous rappeler que cela comporte des risques, endettement, isolement, dépendance. J’ai envie de dire que c’est comme les bonnes choses, il ne faut pas en abuser!

Ai-je des vrais joueurs invétérés dans mes lecteurs? A quoi jouez-vous?

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • bastien delocre

    Très sympa, je connais Kuzeo depuis quelques mois. Gardez votre indépendance surtout 🙂 J’espère que les machines à sous vont arriver en ligne de façon légale, ça évitera que des milliers de joueurs se ruinent sur des sites illégaux. bastien

    • romeo

      Lol, quand ce n’est pas sur des sites « illégaux », c’est dans les casinos en dur… Donc, je ne vois pas ce que cela change !

      Quant à Kuzeo, ils se trompent, le marché du poker se dirige dans une descente aux enfers. Qu’ils se renseignent sur des sites en ligne depuis 2003 ! PokerNews par exemple pour le poker, paris sportifs bookmakers pour le sport etc… Kuzeo est arrivé après la bataille !

      • Tristan650

        Un comparateur bien fait en effet. Pokernews aussi pour les reportages. Pourquoi kuzeo se trompe ? Ils n’ont jamais dit que le marché du poker était en plein boom…

  • Pingback: [Interview] – KUZEO, comparateur indépendant des sites de jeux d … – WebActus | Comparateur de côtes()

  • Pingback: [Interview] – KUZEO, comparateur indépendant des sites de jeux d … – WebActus | Comparer côtes()

  • KEVIN

    Merci même si je ne suis pas joueur du tout, voire plutot anti jeux d’argent !!

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.