La SNCF accumule les erreurs

Logo SNCFLa SNCF a beaucoup fait parler d’elle ces deux derniers jours, malheureusement pas dans le bon sens et génère donc un bad buzz. En effet, hier la SNCF a souhaité tester une nouvelle interface qui permet de tenir aux courants ses internautes des différents problèmes qu’elle rencontre sur son réseau et n’a rien trouvé de mieux que d’annoncer une explosion de train entraînant la mort de 102 personnes. Aujourd’hui, on apprend que la liste de toutes les personnes ayant une carte de fidélité est accessible directement sur internet. Bref je connais des webmasters qui vont sauté!

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Message explosion SNCF

Alors oui on m’a toujours dit qu’il fallait tester toute nouvelle fonctionnalité dans l’environnement de production mais déjà c’est une plateforme copie non accessible ou du moins qui n’interfère pas avec la plateforme en production. Ensuite je comprenne que l’on veuille tester en grandeur réelle, il est toujours difficile de simuler la charge des internautes, mais on peut utiliser des messages moins alarmiste qui feront le même travail au final. Dans ce cas d’ailleurs, je ne suis pas sûr qu’il soit vraiment nécessaire de le tester grandeur nature. En tout cas la SNCF aura réussi une chose: faire connaître sa nouvelle fonctionnalité très rapidement, dommage que l’image qui en ressort soit pas très bonne.

Aujourd’hui le canard accable la SNCF sur son erreur précédente et la finit en publiant un extrait d’un ancien article datant de 2008: « En juin 2008, la Direction de l’audit et des risques avait pondu une note confidentielle alarmante (…). Les experts maison s’inquiétaient d’un possible ‘détournement des données de fidélisation voyageurs’ et bien évidemment un hacker n’a pas hésité à creuser cette piste pour finalement tomber effectivement sur la liste de tous les abonnées de la SNCF. Grosse erreur de débutant alors qu’elle était au courant depuis plus de deux ans maintenant. La SNCF est donc en cours de sécurisation d’une des premières plateformes e-commerce française.

Alors on ne dit jamais deux sans trois? J’espère quand même que pour eux que cela sera la dernière mauvaise publicité pour cette semaine. C’est dommage car le site mobile de cette entreprise était plutôt bien réussi et l’application iPhone qui doit arriver dans les semaines devrait être une tuerie et forte pratique (L’iPhone comme billet de train SNCF?) mais malheureusement la SNCF se fait remarqué avec des erreurs de débutants. Dommage!

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

  • AB

    Il ne s’agissait ni plus ni moins que d’une erreur humaine le but n’étant pas de faire peur à la population

    • Anonyme

      On est bien d’accord mais le message était un peu flippant quand même, d’autant plus que le message est resté assez longtemps!

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.