Explications sur la panne générale de Facebook

Logo de Facebook

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Vous n’avez pas pu passer au travers de l’événement d’hier soir, Facebook était injoignable ce qui a engendré d’innombrables plaintes de la part des utilisateurs mais aussi des dysfonctionnements sur le chargement de la plupart des sites. La panne a causé une interruption de service de l’ordre de 3H et Facebook explique que l’origine du problème provient de modifications du système de vérification automatique des données stockées en cache.

En effet, ces modifications ont induit un afflux de requêtes sur les serveurs, contraignant Facebook à interrompre le trafic avant de le rétablir progressivement dans la soirée. D’ailleurs suite à la panne, Facebook a communiqué sur son blog expliquant les tenants et aboutissants des soucis pour éviter des spéculations sur un possible piratage du réseau social.

La panne aura duré au total 3 bonnes heures même si certains arrivaient péniblement à accéder à Facebook. C’est donc la plus grosse panne qu’est connu le réseau social depuis 4 ans maintenant d’existence internationale. Ce qui est intéressant dans ce genre de panne, c’est de voir à quel point les gens et les sites sont dépendants de Facebook. Pour faire simple mon compte twitter était rempli de message style fin du monde juste parce que Facebook était off. De plus l’ensemble des sites utilisant le système de Like ou de Fan box ne chargeait plus complètement ou générait d’énormes erreurs à cause de la panne du site, ce qui pourrait être assez dommageable. Un autre exemple flagrant c’est les sites dont l’audience reposent sur Facebook qui « perdus » une soirée comme c’est le cas avec les syndicats CFE-CGC et l’UNSA Télécoms, qui ont placé en ligne une pétition contre la hausse de la TVA sur le triple play.

Bref on peut voir que outre la panne générale, notre dépendance à Facebook commence à se faire importante et on pourrait légitimement se demander si cela vaut vraiment le coup. De la même manière qu’une entreprise ne doit pas dépendre d’un gros client (d’un point de vu financier) ne devrions-nous pas répartir nos oeufs dans plusieurs paniers? Que pensez-vous de l’ampleur que cela prend et de toute cette dépendance que le net et certaines personnes ont avec le géant des réseaux sociaux? hésitez pas à laisser votre avis dans les commentaires si dessous.

Source: 01.net

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

  • Merci beaucoup pour toutes ces infos
    impossible de se connecter sur facebook

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.