AOL acquiert TechCrunch, 5min-Media et Thing Labs

Souvenez-vous, en début d’année, nous vous annoncions la fermeture du portail AOL France car la firme n’a pas survécu à la crise internet. Il a naturellement choisi de se recentrer sur ses pays où il  a connu le succès. Ainsi, le groupe a démontré hier son intention de réapparaître de manière forte dans le paysage Internet.

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Certes, il sera difficile de récupérer son statut, lequel était plutôt enviable voilà une dizaine d’années, mais il est toujours tant de s’affirmer en tant que portail d’informations sur le web. La société Américaine rachète 3 sites au terme d’un trimestre marqué par une perte nette de 1,055 milliard de dollars, assortie d’une chute de 26 % du chiffre d’affaires (à 584,1 millions de dollars). La firme disposait au 30 juin de 391,6 millions de dollars de liquidités, elle a donc décidé de lancer la grande offensive.

Tout d’abord, le groupe a annoncé le rachat du site TechCrunch, fondé en 2005 par Michael Arrington. L’annonce a été faite par Tim Armstrong, PDG d’AOL au cours d’un événement organisé par Techcrunch puis l’information a été confirmée sur le site. Tout comme Engadget, ce site internet est un des plus influent site d’information spécialisé en nouvelles technologiesLe montant du rachat n’a pas été précisé mais devrait être compris entre 18 et 29 millions d’euros. Ce site assure sa rentabilité grâce à ses revenus publicitaires et ses conférences.

AOL veut également sa place sur le marché de la vidéo en ligne, ce qui explique le rachat de 5min-Media. Fondé en 2006 à New-York, cette société de distribution de vidéos dispose d’un stock de 200000 films issus de plus de 1000 producteurs professionnels ou sites internet.

Enfin, la firme succombe à la mode du moment en intégrant les réseaux sociaux à son programme d’expansion via le rachat de Thinglabs, l’éditeur de Brizzly. Ce service permet de gérer ses comptes Facebook et Twitter. A l’instar de la nouvelle version de Twitter, ce dernier permet de voir les photos de Twitpic et les vidéos de YouTube. Les technologies de Thing Labs devraient améliorer la messagerie instantanée AIM et le service Lifestream. L’entreprise est indépendante de Warner depuis plus d’un an.

Source : LeMonde.fr / TechCrunch / Journal du Net

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.