Tumblr

App Store ouvert à n’importe quoi?

Applications App Store

On savait qu’Apple allait diminuer ses critères de sélection pour les applications soumises sur son App Store (notamment en dévoilant les règles auxquelles elles étaient soumises) mais je ne pensais pas arriver qu’il en arriverait à un tel point. En effet, Apple vient de valider en l’espace de quelques jours deux types d’applications qui jusque-là étaient bannies de son App Store à savoir une application Google Voice et un client bittorrent.

La première application me choque un peu moins. Google a retravaillé son application pour rentrer dans les clous et propose ainsi depuis la fin de semaine dernière une application dédiée à Google Voice permettant à celui qui possède un compte (essentiellement des américains) de pouvoir appeler ses correspondants sans passer par un opérateur (à l’image de Skype). Le géant du web proposait jusque-là un site web dédié à l’iPhone en HTML5 lui permettant de bénéficier de ses fonctionnalités sans que l’application soit disponible. Un confort supplémentaire qui vient s’ajouter. Petite note, l’application bénéficie du système multi-tâche lui permettant de tourner en tâche de fond et de vous rendre joignable tout le temps.

Image de prévisualisation YouTube

La deuxième est à mon sens un peu plus grave puisque l’application IS Drive est disponible sur son App Store et permet de télécharger des fichiers torrents. Bien évidemment l’auteur n’a pas évoqué toutes les possibilités offertes par son logiciel mais et rester très évasif sur ce qu’il est possible de faire avec. Vous ne verrez ni dans les tags, ni même la description le mot torrent mais l’application est conçue pour cela. Cela lui a donc permis de passer les validations Apple qui ne semble pas si bien suivie au final et de proposer son application. Alors bien évidemment je ne pense pas que cela devrait rester en l’état même si le concepteur lui-même est plutôt optimiste. Il explique sa démarche:

I’m on dangerous ground here, and I know that, I’ll probably add a search feature where it’s up to the user to manually add the torrent site they want. The app will not be designed to easily break the law and I hope no one intends to do so. But if a user is determined to break the law, what business is that of mine or Apple’s? They could do the same in Safari anyway, right?

I always had the thought that if I didn’t call the app a “torrent client”, Apple would probably let it through the review process. After all, there is no real torrenting happening on the client side. It’s *not* a torrent client. It’s an ImageShack Drive client…

Plus, I didn’t see any reason for the app to be rejected in Apple’s recently released guidelines. So, I was very careful with this release to not use the dirty word ‘torrent’, and I’ll continue to carefully add new features, so stay tuned.

En tout cas, on peut voir qu’avoir annoncer les critères de sélections n’a pas que des bons côtés pour Apple. Google Voice a été autorisé ce qui est assez logique puisqu’il ne peut plus lui refuser l’accès comme son application respecte les conditions actuelles. Il ne peut pas expliquer que c’est parce que c’est Monsieur Google avec qui il a quelques difficultés ces derniers temps. De plus, il devient plus facile pour les personnes souhaitant ajouter des applications controversées de se les faire valider. Il suffit d’être plutôt flou sur le contenu et voilà. Attention Apple! Il ne faudrait pas perdre ta crédibilité et ta réputation actuelle, ce serait dommage.

Source: TF / Infos-du-net

A propos de admin
Administrateur de WebActus.net
N'hésitez pas à me contacter et à commenter cet article. N'hésitez pas à me remonter toute suggestion et à nous suivre sur Twitter @WebActus.