Ykone, le réseau social pour les accros de la mode

Ykone, réseau social sur la mode

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

J’ai été contacté il y a quelques jours pour vous présenter un nouveau réseau social français à propos de la mode, Ykone.com (qui a dit que le geek c’est chic?). J’ai bien évidemment accepté vu que je vous propose cette article. Je vous propose donc de vous retranscrire l’échange que j’ai eu avec Olivier Billon, co-fondateur du réseau social et qui vous fera découvrir son grand projet.

WA: Ykone : Kesako ? (historique, principe)

Ykone.com est un site communautaire nouvelle génération entièrement dédié à la mode, créé par et pour des passionnés. La nouvelle version du site, résolument tournée vers la communauté, a permis aux internautes d’accéder à plus de contenus exclusifs et de qualité et de devenir eux-mêmes des acteurs de la mode.

Ykone a été lancé en février 2009, d’abord sous la forme d’une encylopédie de la mode. Puis nous avons enrichi le contenu en ajoutant les défilés de mode, et des actualités. A ce moment, Ykone était donc un site purement éditorial.

Puis, nous avons ajouté un volet communautaire. Permettant aux gens de commenter les articles, de voter, de créer leurs listes de créateurs préférés et même de poster leurs looks dans la « Lookbook ».

Aujourd’hui, Ykone se distingue donc par l’association entre le contenu mode et la communauté. Ykone n’est ni un réseau social, ni un portail, c’est vraiment le mélange des deux.

Après un peu plus d’un an d’existence, nous avons décidé de lancer une nouvelle version du site. Lancée début octobre. Le succès est au rendez-vous puisque nous avons reçu plus de 700 000 visiteurs en octobre ! Cela place Ykone sur le podium des sites mode les plus visités en France

WA: Pouvez-vous m’en dire plus sur vous (parcours professionnel, loisirs) ? Comment avez-vous eu l’idée d’un tel réseau social ?

Ykone a été créé par Mathieu Lebreton, et Olivier Billon. Nous nous sommes rencontrés chez L’Oréal où nous travaillions ensemble pour des marques de luxe dont Diesel et Viktor & Rolf. On avait envie de monter un projet ensemble. Mathieu a une vraie sensibilité pour la mode, il l’a montré avec son blog Matérialiste.com, et moi j’avais envie de créer une start-up web dans un domaine lié à ce sujet. Ca s’est fait assez naturellement.

On a assez vite été soutenus par L’Oréal et par Sciences Po, dont je suis diplômé. On a été incubés à Sciences Po et cela nous a permis de trouver très vite des bureaux, des investisseurs et de monter une équipe en quelques mois.

WA: Comment avez-vous soumis votre projet à L’Oréal et savez-vous pourquoi il a accepté? De quelle manière vous soutiennent-ils (financièrement, dégagement de temps, locaux, compétences)?

Dès que nous avons annoncé autour de nous notre volonté de créer notre société, beaucoup de gens nous ont soutenus en nous aidant à affiner notre projet. Quand Ykone a été lancé, nous y avons reçu un accueille très positif. Parmi les premiers annonceurs sur Ykone, nous comptons plusieurs marques du groupe.

WA: Combien de personnes travaillent chez Ykone et quels sont leurs projets?

Il y a 12 personnes qui travaillent chez Ykone, toutes sont salariées. La moitié de l’équipe est dédiée au développement du site : son interface, le développement technique… Puis trois personnes s’occupent de l’éditorial et nous sommes 3 à nous occuper de la commercialisation de la publicité.

Pour composer cette équipe, nous sommes allés chercher des gens qui sont des passionnés de mode et de web. Nous avons recruté des développeurs venant d’agences ou de site reconnus, des journalistes ayant travaillé pour des grands magazines de mode et notre directrice marketing est américaine, où elle a travaillé pour des start-ups là bas.

Nos projets sont doubles : d’une part améliorer le confort d’utilisation du site. Nous sommes très occupés à analyser la façon dont les internautes utilisent Ykone pour améliorer l’ergonomie du site et rendre la visite d’Ykone aussi agréable et simple que possible. Ensuite, nous travaillons à développer des nouvelles facettes de notre site. Le shopping est un sujet qui nous intéresse beaucoup ; maintenant que nous proposons du contenu éditorial et que nous permettons à des gens de créer une communauté, il faut leur proposer le maximum de contenus pour les orienter vers les produits cool. C’est ce que nous commençons à faire avec notre rubrique Tendances Mode où nous décryptons les tenues de la saison.

WA: Comment analysez-vous le confort d’utilisation du site (statistiques, utilisateurs pilotes)?

Nous sommes très attentif à ce sujet. D’abord toute l’équipe est consciente de l’importance de proposer à nos lecteurs une expérience de qualité, cela signifie que tout le monde chez Ykone est en mesure de mobiliser l’équipe technique ou éditoriale pour qu’un problème qui a été identifié soit corrigé en quelques minutes. Ensuite, l’équipe Marketing utilise quotidiennement des outils qui nous permettent d’avoir une vision précise de l’utilisation du site. Nous utilisons par exemple ClickTale, qui est un outil qui permet de voir où les gens cliquent, et ce qu’ils lisent. Ensuite, nous organisons beaucoup de test utilisateurs. Chaque semaine, nous faisons venir des utilisateurs et nous analysons la façon dont ils utilisent le site.

WA: Pourquoi avoir voulu monter un réseau social et non un site classique voire un blog?

Notre ambition est de créer le site le plus complet sur la mode, et cela en France puis ensuite à un niveau international. Ykone est devenu un site incontournable en France pour les amateurs de mode. Nous souhaitons devenir la nouvelle référence internationale en termes de mode sur le web. Pour cela, nous avons pensé que créer un portail de contenu associé à un réseau social est la bonne stratégie.

Ykone est disponible en français, mais aussi en anglais et en italien. Nous en sommes au début, mais nous aimerions être capables, depuis Paris, de créer le grand magazine international et communautaire de la mode.

WA: Comment est géré internationalisation (traduction automatique, personnes travaillant sur les traductions)?

L’équipe d’Ykone est multiculturelle et nous comptons entre autres des italiens, des anglais, des américains, des irlandais … cela nous permet de réaliser nos contenus en 3 langues. Cela se fait très naturellement.

WA: Quels sont vos projets à courts termes/long termes d’Ykone ?

Nous avons lancé une application iPhone/iPad, ainsi qu’un quizz sur Facebook qui rencontre un énorme succès. Nous avons prévu de lancer pas mal de choses qui vont permettre aux gens de lire Ykone via leur iPhone et leur iPad, mais aussi de nous suivre sur Facebook et d’exploiter au mieux les fonctions interactives de Facebook.

Je remercie en tout cas Olivier de s’être prêté au jeu de l’interview et je leur souhaite bonne continuation dans leur projet, même si avec l’équipe qu’ils ont déjà et le fait qu’ils sachent exactement quoi faire (ils ont une vraie stratégie), je pense que le site devrait exploser dans les mois qui viennent. Bonne chance à vous!

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.