Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

10 bonnes pratiques à suivre pour réussir le design de votre rapport annuel

Dans un précédent article j’ai tenté d’attirer votre attention sur l’originalité que peut porter un rapport annuel. Car soyons...

Publié par Charlotte Chollat

Dans un précédent article j’ai tenté d’attirer votre attention sur l’originalité que peut porter un rapport annuel. Car soyons honnête, un document uniquement composé de textes, sans graphiques ni charte visuelle, est plutôt ennuyant à lire.

Dans cet article, je vais vous donner quelques astuces pour mettre une touche de créativité dans votre rapport annuel tout en renvoyant une image professionnelle de votre marque.

1. Équilibrer le texte avec des visuels

Encore une fois, vous devez absolument éviter de ne mettre que du texte dans votre rapport annuel.

Cela rend la lecture longue et fastidieuse, d’autant plus qu’en tant qu’humains nous avons plus de facilité à comprendre l’information lorsque celle-ci prend une forme visuelle.

Votre rapport doit être équilibré, ce qui signifie qu’il doit idéalement contenir autant de texte que d’images.

Rapport annuel visuels

Rapport annuel 2017 de Weleda

Pour arriver à remplir cet objectif, vous devez constamment chercher des opportunités de transformer votre texte en un visuel. Dites-vous que chaque gros paragraphe doit être accompagné d’une image ou d’un graphique, voire qu’une page sur deux doit contenir un visuel.

Si toutefois votre rapport nécessite plus de texte, essayez d’entrecouper vos longs paragraphes par des éléments visuels. Cela aidera vos lecteurs à rester concentré sur votre contenu.

2. Créer des graphiques pour illustrer les données

Des nombreux visuels que vous pouvez utiliser pour illustrer votre rapport annuel, il est essentiel d’insérer des graphiques.

La data visualisation permet à vos lecteurs d’éviter toute confusion grâce à l’utilisation de graphiques en barres, en lignes ou encore des nombres mis en évidence par une plus grosse taille de police.

Attention
Vous devez utiliser le bon graphique selon l’information que vous souhaitez illustrer.

N’oubliez pas d’inclure un titre et une légende pour chacun de vos graphiques. Il est même recommandé d’insérer un petit texte pour clarifier et expliquer les principales tendances qui ressortent.

3. Garder de la cohérence

La cohérence de votre rapport annuel passe par différents éléments :

  • La typographie
  • La structure de votre mise en page
  • Les couleurs

Concernant ce dernier point, assurez-vous d’utiliser toujours la même couleur pour mettre en évidence les informations clés de votre rapport.

Le saviez-vous ?
La couleur peut être utilisée pour contrôler le regard du lecteur et attirer son attention sur des éléments particuliers.

De la même manière, alors que votre texte et vos visuels changent d’une page à l’autre, veillez à toujours garder le même style d’images, d’illustrations, d’icônes, de formes, etc.

4. Hiérarchiser le texte

Même si cela semble évident il est toujours bon de rappeler qu’un texte doit être structuré pour améliorer sa lisibilité.

Votre rapport annuel doit au minimum contenir trois niveaux de hiérarchie, et cette dernière doit être appliquée à l’intégralité de votre document. Dans l’idéal, vous devriez même avoir un style différent pour :

  • Le titre
  • Le sous-titre
  • Le corps du texte

Par exemple, votre titre pourrait être bien plus gros et en gras pour attirer l’attention dès le premier regard. Vos sous-titres devraient être un peu plus petits tandis que le corps de votre texte devrait avoir un style minimaliste.

5. Utiliser sa charte graphique

Reprendre les codes de votre charte graphique dans votre rapport annuel est un autre moyen de garder de la cohérence au fil des pages. Cela permet également à vos lecteurs de se souvenir de vous.

Charte graphique rapport annuel

Rapport annuel 2016 de Disneyland Paris

Évidemment n’hésitez pas à ajouter votre touche personnelle. Ce n’est pas parce que votre rapport doit être à l’image de votre marque que vous n’avez plus le droit d’être créatif.

6. Regrouper des informations dans des blocs

Toujours dans un soucis de lisibilité et de compréhension pour le lecteur, il est bon de regrouper des informations portant sur un sujet similaire dans un même bloc.

Ce bloc peut être stylisé avec une bordure, un background de couleur ou encore des lignes pour séparer les différentes données.

7. Opter pour une mise en page en deux colonnes

Pour ordonner et structurer correctement vos informations, il est conseillé d’utiliser une grille.

Une grille à deux colonnes suffit pour donner du rythme à votre mise en page, et vous évitera d’avoir des paragraphes trop larges, là encore difficiles à lire.

De plus, la longueur optimale pour une ligne de texte est de 60-70 caractères, ce qui fonctionne très bien avec une grille composée de deux colonnes.

8. Laisser des espaces blancs

On ne le répétera jamais assez, vous devez laisser des espaces blancs pour aérer votre document et obtenir un design légé et équilibré.

Lors de la mise en page de votre rapport annuel, n’oubliez pas que les lecteurs risquent d’être fortement découragés s’ils se retrouvent face à un énorme bloc de texte.

Essayez donc de résumer les informations, de les diviser en plusieurs sections et de séparer ces dernières par des espaces blancs.

9. Inclure une annexe

Outre les espaces blancs pour éviter d’accabler vos lecteurs avec trop d’informations, l’utilisation d’une annexe peut être nécessaire.

Vous pourrez insérer dans cette partie des tableaux et graphiques détaillés. De cette façon, vous permettez aux lecteurs les plus intéressés d’obtenir plus d’informations tout en gardant votre rapport de base court, avec les informations essentielles.

Lorsque que vous créez des tableaux pour votre annexe, veillez toujours à :

  • Utiliser une couleur vive pour distinguer clairement la ligne d’en-tête des lignes du corps du tableau
  • Alterner les couleurs entre blanc et gris clair par exemple pour rendre le tableau plus facile à lire
  • Utiliser une zone contrastée pour porter l’attention sur les valeurs importantes du tableau
Design tableau

Rapport annuel 2017 de la SMICTOM

10. Créer une couverture attractive

Jusqu’à présent nous avons évoqué l’intérieur de votre rapport annuel, mais sa couverture reste un élément tout aussi important. C’est la première chose que verront vos lecteurs et c’est sur cette première page qu’ils jugeront votre document.

Il est judicieux d’utiliser un visuel engageant, telle qu’une photo ou une illustration qui représente votre marque.

Votre page de couverture doit également être cohérente avec le reste de votre rapport.

 

Grâce à tous ces conseils, vous avez maintenant toutes les clés en main pour créer un rapport facile et plaisant à lire.

Et s’il y a bien un denier conseil que je peux vous donner, c’est de faire relire votre document à une personne extérieure. Elle trouvera certainement des petites incohérences que vous avez laissé échapper.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Psychologie des couleurs : que signifie un logo violet ?

Qui aime le violet ? Si l’on se fie à de nombreuses études sur les goûts et les couleurs, la réponse serait : majoritairement les...

Publié le par Melanie De Coster
Graphisme

L’art de choisir le bon arrière-plan pour vos photographies

La photographie, c’est un art. Et, comme tous les arts, il comporte une part d’instinct… et une part de technique. Choisir un arrière-plan, cela...

Publié le par Melanie De Coster