Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

8 conseils pour réussir la mise en forme des éléments d’un graphique

Les graphiques à barres et les graphiques linéaires sont les plus utilisés pour représenter des données. Rappelons que le premier permet de...

Publié par Charlotte Chollat

Les graphiques à barres et les graphiques linéaires sont les plus utilisés pour représenter des données. Rappelons que le premier permet de comparer de nombreux éléments, tandis que le graphique linéaire est privilégié pour montrer une évolution, une tendance, sur une période de temps donnée.

Au-delà des données affichées, le design d’un graphique est tout aussi important pour faciliter la compréhension de vos résultats. Mais savez-vous réellement comment mettre en forme votre graphique ?

Nous allons dans cet article nous pencher sur les graphiques à barres et linéaires, et je vais vous donner quelques astuces pour réussir leur design.

1. N’ayez pas peur de la simplicité

Clair et concis : voilà deux adjectifs qui doivent décrire votre graphique.

Il est inutile de surcharger votre visuel avec des légendes et des étiquettes de données excessives. Restez simple et allez à l’essentiel :

  • La légende est souvent redondante si vous avez déjà inséré un titre. Elle sera tout de même utile si vous présentez plus d’une donnée.
  • La bordure alourdit votre graphique et n’apporte aucune information supplémentaire : retirez-la.
  • Les lignes composant la grille de votre graphique sont elles aussi dépourvues d’informations. Vous pouvez les retirer ou jouer sur la transparence pour qu’elles paraissent plus discrètes.

Graphique Statista

N’oubliez pas que l’objectif d’un graphique est de fournir au lecteur des informations beaucoup plus rapidement que si les données étaient noyées dans un texte.

2. Donnez des preuves des données affichées

Faire des graphiques c’est bien, mais les lecteurs voudront peut-être s’assurer que vos chiffres sont fiables et véridiques.

La transparence étant appréciée, citez vos sources et indiquez l’auteur. Vous gagnerez également en crédibilité.

3. Soyez précis sur vos axes

Les axes participent à la bonne compréhension de votre graphique. Ils doivent donc toujours être nommés.

D’autres petites règles sont également à connaître, notamment :

  • L’axe des ordonnées (axe y) commence toujours à 0
  • Les données doivent être courtes : préférez donc « 1K » pour « 1000 »
  • La dernière valeur est la valeur maximale et c’est sur celle-ci que vous devez vous baser pour la graduation

4. Faites preuve d’organisation

Pour facilité la lecture de votre graphique en barres, veillez à ranger les données dans un ordre logique. Ce peut être du plus petit au plus grand, dans l’ordre alphabétique ou chronologique, etc.

Organisation graphique barre

Dans le cas d’un graphique linéaire, évitez d’ajouter un point à chaque période car vous ne mettrez aucune information en avant. Au lieu de cela, ajoutez un point ou une étiquette de données sur les valeurs minimale, moyenne et maximale.

Notre conseil
L’utilisation des points ou étiquettes de données devrait être réservée pour les données importantes ou qui ont une signification particulière.

Organisation graphique lineaire

Évidemment, si l’objectif de votre graphique linéaire est de représentée une tendance générale vous pouvez omettre l’utilisation de points.

5. Dites non à la 3D

Ces derniers temps je vous ai fait découvrir l’utilisation de la 3D à travers des affiches publicitaires et des vidéos. Tout cela est super… mais pas dans le merveilleux monde des graphiques.

Non, la trois dimensions ne donne pas un look super cool à votre graphique : elle l’alourdit et va jusqu’à le rendre illisible.

Graphique 3D

Le saviez-vous ?
Les données inclinées donnent aux spectateurs un sens biaisé quant à la réelle signification des informations.

6. Réfléchissez au choix des couleurs

Comme dans tout élément visuel, la couleur relève d’une grande importance.

À moins que vous ayez des données compilées, dans le cadre d’un graphique en barres vous ne pouvez utiliser qu’une seule couleur.

Si vous avez des données groupées et que vous devez utiliser plusieurs couleurs, évitez les nuances proches des unes des autres, surtout si votre graphique doit être imprimé. Il est possible que la différence entre les couleurs s’atténue lors de l’impression, rendant la compréhension de votre graphique difficile.

Couleur graphique

Pour les graphiques linéaires, s’il y a bien une règle à respecter c’est de choisir la même couleur entre vos points et votre tracé.

Enfin, concernant les axes il est préférable d’opter pour du gris clair, et non du noir, afin de laisser une place plus importante à vos barres ou lignes.

7. Ajoutez quelques détails

Même si vous devez faire preuve de simplicité, cela n’exclue pas l’ajout d’informations parfois importantes, à commencer par le titre de votre graphique.

Votre titre doit être concis et doit permettre de comprendre le sujet de votre graphique. Si besoin, vous pouvez apporter une précision quant aux unités si cela n’est pas inclue dans le nom des axes.

Si vous utilisez plusieurs couleurs il sera également nécessaire d’ajouter une légende.

Les étiquettes de données ne sont pas forcément nécessaires, surtout si vous avez de nombreuses barres ou de nombreux points dans votre graphique. Vous pouvez vous contenter d’indiquer les plus significatives.

8. Osez faire appel à un graphiste

Si vous n’avez pas le temps de soigner la mise en forme de vos graphiques, vous pouvez faire appel à un graphiste professionnel.

Il s’occupera de donner un look professionnel à vos données, à l’image de votre marque si vous le souhaitez.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Web design : 5 façons d’utiliser les animations

À plusieurs reprises nous vous avons fournis des exemples d’animations à réutiliser pour le design de votre site web ou de votre application mobile....

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

10 frameworks CSS légers pour remplacer le (lourd) Bootstrap

Il existe de nombreux frameworks CSS à télécharger gratuitement sur le web. La plupart sont très complets ce qui peut être un véritable...

Publié le par Thomas Lazzaroni