Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Cosmopolis : direction la palme d’or ?

David Cronenberg revient dans les salles obscures avec l’adaptation du roman de DeLillo. Celui-ci retrace la descente aux enfers d’un jeune financier, Eric Packer,...

David Cronenberg revient dans les salles obscures avec l’adaptation du roman de DeLillo. Celui-ci retrace la descente aux enfers d’un jeune financier, Eric Packer, multimilliardaire à 28 ans. Eric est obstiné à aller cher son coiffeur à l’autre bout de New York alors en plein chaos (Président en déplacement dans la ville, manifestation anticapitaliste, embouteillage).

[youtube]http ://www.youtube.com/watch ?v=Xrwp8gxyZb4[/youtube]

Dès les premières images nous comprenons vite que le film  tournera autour d’un seul est unique lieu, la limousine high-tech du richissime trader. Collègues, maitresses, y défilent et se succèdent. En quelque sorte, elle est une annexe de son bureau. Même son médecin personnel y vient effectuer un checkup quotidien. Il conclura d’ailleurs que sa prostate est asymétrique. C’est peut être la seule chose qui ne répond pas au parfait équilibre qu’Eric Packer affectionne tant.

Et si à la fin de la journée il finira ruiné par la fluctuation du Yuan et qu’un meurtrier est à sa poursuite, il n’aura de cesse de vouloir se rendre chez son coiffeur.

Ce film montre le côté sombre d’une techno-finance décadente et sans limite ressemblant à un incroyable casino où les fortunes se font et se défont en un trait de temps. Il veut en outre poser une question sur le mal être de ces personnes immensément riche. Alors qu’ils possèdent tout, peuvent-ils désirer encore ?

L’avis de webactus : Ce film n’est pas pour rien dans la compétition cannoise mettant en avant des dialogues entre personnages qui philosophent sur l’argent, le pouvoir et la vie dans une contexte complètement décalé. La longueur de ces dialogues est renforcé par le lieu quasi unique de la limousine, le tout donnant un rythme assez lent au film. Quelques personnes n’ont pas su tenir jusqu’à la fin de la séance et sont parties avant. Malgré tout Cosmopolis reste une bonne réflexion sur l’argent et le monde de la finance

Restez en contact avec nous :

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Les community managers devront obtenir un compte vérifié sur Facebook pour continuer à gérer des pages populaires

Facebook annonce de nouvelles mesures pour accroître la transparence sur le réseau social. Les community managers devront notamment faire vérifier leur...

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

Nostalgie : redécouvrez les sites web les plus populaires des années 1990-2000

Vous êtes nostalgiques du web des années 1990 ? Bonne nouvelle : un site vous permet de redécouvrir les premières versions des sites les plus...

Publié le par Thomas Coeffe