Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment faire des retours négatifs à vos collaborateurs sans les blesser ?

En entreprise, il faut parfois faire face à des situations délicates. L’une d’entre elles est de faire des retours négatifs à un...

Publié par Leo Chatillon

En entreprise, il faut parfois faire face à des situations délicates. L’une d’entre elles est de faire des retours négatifs à un collaborateur.

Souvent désagréable, cette démarche est pourtant nécessaire pour développer l’entreprise, mais aussi faire avancer votre collègue sur le plan professionnel.

Alors, comment faire pour que tout se déroule en douceur   ? Voici quelques conseils pour que l’échange se passe cordialement.

1) Valoriser les points positifs

Lorsque vous avez des retours négatifs, pensez aussi à parler des points positifs. D’ailleurs, vous pouvez commencer par les bons côtés, que vous illustrerez avec des exemples.

Ensuite, au moment d’aborder les axes à améliorer, soyez précis. Qu’est-ce qui ne convient pas  ? Comment améliorer les choses  ? Faut-il tout reprendre ou juste apporter des corrections  ? Les retours négatifs sont très positifs, à condition que les explications soient claires.

Ainsi, le collaborateur pourra apporter les modifications nécessaires et améliorer ses connaissances.

2) Échanger au lieu de sermonner

Lorsque vous faites des retours négatifs, inutile de faire un monologue listant tous les points noirs. Laissez votre interlocuteur s’expliquer, demandez-lui des précisions et essayez de comprendre sa démarche. Il doit y avoir un échange qui sera bénéfique pour la suite de votre collaboration.

D’ailleurs, en dialoguant, vous trouverez plus facilement les corrections à apporter. Il faut que chaque collaborateur se sente à l’aise et surtout, qu’il puisse s’exprimer librement et sans crainte.

3) Adopter la bonne attitude

Si vous devez faire des retours négatifs, évitez de les faire devant d’autres collègues. Préférez discuter avec le collaborateur concerné en privé. Si le travail concerne un groupe, alors prévoyez une réunion.

Il est impératif de rester poli et de toujours gérer ses émotions et son langage. L’agressivité est à éviter, car elle est source de stress et de mal-être. Surtout si les erreurs ne sont pas volontaires  !

À l’issu de l’échange, n’hésitez pas à dédramatiser la situation, afin que le collaborateur soit motivé pour corriger les problèmes. Le cas échéant, il risque de baisser les bras.

Enfin, si votre collègue n’est pas d’accord avec vous, argumentez calmement pour trouver un compromis.

4) Assumer sa part de responsabilité

Trop souvent, en cas de retour négatif, le collaborateur concerné semble avoir tous les torts. Mais est-ce le cas  ? Avez-vous vérifié l’avance du projet régulièrement  ? Avez-vous donné des directives ou des conseils assez précis  ?

Lorsque vous demandez à un collaborateur d’accomplir une tâche, vous devez aussi expliquer ce que vous attendez de lui et lui donner les outils pour mener à bien sa mission.

Il doit avoir les moyens techniques, matériels et humains de respecter vos directives. Le délai doit aussi être en accord avec le travail demandé.

 

Si les retours négatifs se multiplient, alors vous devez vous poser les bonnes questions. Le collaborateur est-il à sa place  ? A-t-il besoin d’une formation  ? Devez-vous donner des consignes plus précises ou investir dans un outil  ?

Notre conseil  : étudiez ces questions ensemble afin de trouver la meilleure solution pour l’entreprise… et le collaborateur.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Twitter renforce le signalement des tweets qui révèlent des données privées

Les utilisateurs de Twitter peuvent désormais préciser lors du signalement d’un tweet si celui-ci révèle des informations ou des...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

8 questions à poser lors du recrutement d’un content manager

Comme son nom l’indique, le content manager est en charge de la stratégie de content marketing d’une entreprise. Ce poste voit le jour dans de plus en plus de...

Publié le par Charlotte Chollat