Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Les habitudes du consommateur allemand [Étude]

Avec plus de 82 millions d’habitants, un pouvoir d’achat intéressant et 45 millions d’e-consommateurs, l’Allemagne est le 2ème marché...

Publié par Thomas Lazzaroni

Avec plus de 82 millions d’habitants, un pouvoir d’achat intéressant et 45 millions d’e-consommateurs, l’Allemagne est le 2ème marché e-commerce européen. Le digital en Allemagne représente donc un potentiel de ventes très attractif pour un e-commerçant souhaitant se développer à l’international.

Cependant, il est important de bien connaitre le profil type de l’internaute allemand ainsi que ses usages pour lui proposer un site adapté et le convaincre d’acheter vos produits ou services. Voyons ensemble ce qui fait vibrer les internautes allemands.

 

De multiples moyens de paiement

Si en France, on sort facilement notre carte bancaire ou on utilise PayPal pour régler un achat, les Allemands préfèrent d’autres moyens de paiement, comme par exemple, les paiements par transferts bancaires. Ils sont de deux types. Le premier est le transfert immédiat (Sofort Überweisung). Vous êtes redirigé sur votre compte bancaire et réalisez votre paiement. Le second est un paiement à réception de la facture (Rechnung). Il se fait par virement ou prélèvement bancaire. Dans ce cas, l’acheteur réceptionne l’article et réalise le virement par la suite. Si vous vous limitez au paiement par carte bleue, vous serez susceptible de faire fuir les utilisateurs qui abandonneront leur panier.

 

Un site mobile friendly

Selon une étude de RetailMeNot, le mobile génère 42  % des ventes en ligne en Allemagne contre 11  % en France… Cela se passe donc de commentaires. Vous l’aurez compris, votre site doit être « mobile first » à tout prix  !

En terme d’ergonomie, les sites allemands sont plus simples, sobres et moins colorés que les sites français. Il faut aller à l’essentiel.

 

Les Marketplace

Si vous souhaitez vendre en ligne auprès de nos voisins allemands, il est impératif d’être référencé sur les Marketplace dont notamment eBay et Amazon. 

Une livraison à domicile

Bien que les points relais commencent à se démocratiser, pour 90  % des allemands, le mode de livraison préféré est la livraison à domicile. DHL et Hermes sont les deux prestataires de livraison les plus populaires.

La consommation en Allemagne

Des renvois gratuits

Lorsqu’il achète un produit, le consommateur allemand a des pratiques différentes du consommateur Français. En effet, il commande son article souvent dans différentes tailles et couleurs et font leur choix chez eux. Du coup cela implique forcément beaucoup de renvois. Par exemple, Zalando a 50  % de retour en Allemagne, c’est pour dire  ! Bref, préparez-vous à avoir de nombreux retours de produits. Le mieux est de penser à intégrer une étiquette de retour pré-renseignée.

 

Des conditions de vente claires

En France, personne ne lit les CGV (moins de 5  %) alors qu’en Allemagne, plus d’un utilisateur sur cinq les consulte, donc soignez-les bien  ! Elles doivent comme partout répondre à une conformité d’ensemble et à la législation européenne. Cependant, vous pouvez par exemple proposer des conditions de retour plus flexibles. 

Les utilisateurs allemands font également très très attention au respect des données privées. Donc, évitez de leur demander trop d’infos personnelles (en dehors du tunnel d‘achat) car cela peut vraiment les braquer  !

 

Un site labellisé 

Seulement 20  % des utilisateurs allemands considèrent un site comme digne de confiance quand il n’a pas de labels. Ce taux montre à 45  % quand le site a un label et à 58  % quand il en a deux. Il existe notamment le label « Trustedshops ».

 

Un site traduit à 100  %

Les allemands détestent encore plus que nous les fautes d’orthographe ou les mauvaises traduction. Veillez donc à engager un très bon traducteur idéalement natif pour avoir des contenus irréprochables. Les plateformes de traduction professionnelle comme Traduc.com vous garantissent des textes traduits à la perfection en Allemand grâce à de nombreux traducteurs natifs.

 

Des infos sur votre entreprise

Donnez un maximum d’informations sur votre entreprise et idéalement proposer un numéro de téléphone local allemand (+49) pour que les visiteurs allemands puissent vous contacter facilement. Si vous ne parlez pas Allemand, recruter des natifs pour pouvoir offrir à vos clients un SAV dans leur langue maternelle, vous marquerez des points à coup sûr  !

 

Des fans de Facebook

Bien que ne soit pas une grande histoire d’amour entre l’Office anticartel allemand et Facebook, 70  % de la population allemande utilise le géant américain. Donc, il s’agit donc d’un réseau à exploiter pour votre marque et vos campagnes marketing, profitez-en pour traduire votre page Facebook. 

 

Pour finir, vous l’aurez compris les internautes allemands sont très exigeants notamment quant à la protection de leurs données personnelles. Le moindre faux pas peut être fatal, il faut donc bien prendre en compte tout ce que vous avez pu lire dans notre article  !

Pour vous aider dans votre démarche d’internationalisation penser à faire appel à des traducteurs spécialisés sur Traduc.com.

L’article Les habitudes du consommateur allemand [Étude] est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Freelance : 4 conseils pour gérer les difficultés potentielles

À première vue, travailler en freelance est le rêve absolu  : vous êtes votre propre patron, vous gérez votre travail comme bon vous...

Publié le par Charlotte Chollat
Webmarketing

Disponibilité du Galaxy S III de Samsung

De nombreux opérateurs et revendeurs ont annoncé la disponibilité du Samsung Galaxy S III. Le dernier smartphone des usines du géant coréen sera disponible à la vente le 29 mai...

Publié le par Team WebActus