Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Relance : comment rédiger le mail parfait ?

Relancer un prospect quand on vend des produits en ligne ou physiques est une tâche incontournable. Le emailing est en effet devenu la pierre angulaire de toute...

Publié par Charlene Vella

Relancer un prospect quand on vend des produits en ligne ou physiques est une tâche incontournable. Le emailing est en effet devenu la pierre angulaire de toute stratégie marketing.

La relance permet non seulement de se rappeler au bon souvenir de son client potentiel mais également de l’aider dans sa prise de décision. Le but est donc de lui apporter toutes les informations nécessaires et de jouer des bons leviers psychologiques, pour l’amener à passer à l’achat (ou à l’action attendue). Vous vous demandez comment rédiger un mail de relance parfait  ? Vous êtes au bon endroit.

 

1. Utiliser la segmentation

La segmentation consiste à diviser vos prospects en différents groupes, en fonction de leurs intérêts mais aussi de leurs comportements. Historique d’achat, clic, pages consultées, lead magnet téléchargé, etc. Cela vous permet de leur proposer les offres les plus adaptées à leurs attentes.

Grâce à la segmentation, vous pouvez créer  :

  • Un email de relance plus proche des problématiques du prospect
  • Un message personnalisé
  • Augmenter votre taux d’ouverture
Segmentation d'une base marketing

2. Choisir un objet pertinent

Il ne suffit pas de cliquer sur envoyer pour mettre en route la dynamique de la relance. Encore faut-il que votre mail soit ouvert par le destinataire. Pour cela, vous devez choisir un objet de mail percutant et intrigant. C’est ici que le copywriting intervient pour vous aider à susciter la curiosité de votre prospect.

Il est essentiel de trouver l’équilibre entre l’attractivité du titre et le trop plein de promotionnel. Prenez garde aux mots spams qui pourraient faire partir votre message dans le mauvais dossier. Parmi les mots spams les plus répandus, citons  :

  • Vocabulaire de la vente  : gratuit, remboursé, achetez, coupon, vente privée, sans frais, etc.
  • Vocabulaire de l’argent  : argent, doublez, gagnez, proposition urgente, revenus complémentaires, etc.
  • Vocabulaire du marketing  : augmentez, trafic, SEO, opportunité, gratuitement, etc.
  • Etc

À savoir que ces mots spams sont autant repérables dans l’objet du mail que dans le corps du message. Vous voilà prévenus.

 

3. La politesse : un fondamental

Vous vous direz peut-être que cela va de soi, mais il est essentiel de le rappeler. Vous trouverez sans doute qu’une personne est rustre si elle ne vous salue pas, dans la vie réelle. Il n va de même pour vos emails.

Si vous possédez le prénom ou nom de votre interlocuteur, vous pouvez introduire ce champ de personnalisation dans votre message. Il est judicieux également de faire référence au contenu de vos précédents échanges.

 

4. Déterminer votre objectif

Pour que votre message soit intéressant et accrocheur, vous devez connaître votre cap. Le style sera différent selon que souhaitiez vendre un produit ou service, que vous cherchiez à obtenir un rendez-vous, à proposer un devis, une intervention, etc.

En identifiant à l’avance votre objectif vous serez plus précis et plus juste dans les mots employés.

Objectif ciblé

5. Rester cohérent

Le ton de votre email dépend de vous, de la stratégie de communication de votre entreprise et de la relation que vous entretenez avec votre prospect. Il peut être formel ou beaucoup plus léger. Il n’existe pas de règle en la matière en dehors de celle de la cohérence.

Cela étant, dans le contexte d’une relance, il est préférable de jouer sur les émotions positives plutôt que l’inverse. Cela mettra votre interlocuteur dans de meilleures dispositions.

6. Faites court

Il n’est pas nécessaire d’écrire un message à rallonge. Votre prospect doit comprendre dès le début du mail les raisons de votre relance et vos attentes. Cela permettra également d’améliorer votre taux de clic (plus le mail est long, plus les chances que votre lecteur aille au bout du message s’amenuisent).

Pour gagner en clarté  :

  • Expliquez avec simplicité la raison de votre relance
  • Évitez les images pour maintenir l’attention à son maximum
  • Aérer le texte en utilisant des listes à puces si nécessaire
  • Utilisez du gras pour mettre en avant les arguments principaux

 

7. Insérer un Call to Action

Enfin, il est essentiel de placer un appel à l’action dans votre mail. Le prospect doit comprendre ce que vous attendez de lui. Et pour cela, le plus simple est encore de l’exprimer.

Pour optimiser la portée de votre CTA, vous pouvez placer un argument de vente à la suite. En expliquant par exemple en quoi, passer à l’action, va changer telle ou telle problématique pour lui.

 

Vous voilà prêts à rédiger des mails de relances mémorables. Sur Codeur.com, des centaines d’experts emailing sont disponibles pour vous accompagner dans la création de vos emails.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Apple Card : la carte de crédit d’Apple débarque aujourd’hui aux États-Unis

Elle arrive aujourd’hui, mais pas en France. L’Apple Card fait une entrée en douceur pour une poignée d’utilisateurs avant d’être...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

[Vidéo] Le trailer de Call of Duty : Black Ops 2

La sortie de ce nouveau Black Ops est très attendue par les fans. Il sera disponible le 13 novembre 2012 et pour vous faire attendre une des plus grosses licences de FPS vous...

Publié le par Team WebActus