Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment devenir un pro du social selling ?

64 % des consommateurs préfèrent acheter en ligne. Et les réseaux sociaux font partie des premiers endroits vers lesquels ils se tournent pour entrer en...

Publié par Celine Albarracin

64 % des consommateurs préfèrent acheter en ligne. Et les réseaux sociaux font partie des premiers endroits vers lesquels ils se tournent pour entrer en contact avec des marques et trouver des informations sur des produits.

Les meilleurs commerciaux l’ont bien compris  : 90 % ont recours au social selling. D’ailleurs, ils reconnaissent obtenir 45 % de d’opportunités de ventes en plus grâce à cette stratégie. 64 % d’entre eux atteignent même leur objectif mensuel grâce à cette elle.

Alors, comment profiter des fantastiques retombées de cette méthode  ? On vous livre tous les secrets pour devenir un pro du social selling  !

 

1. Bien choisir ses canaux

social selling Twitter

Facebook, Instagram, Pinterest, LinkedIn, Twitter… les réseaux sociaux favorisant la vente ne manquent pas ! Ils offrent tous des opportunités commerciales mais dans des aspects bien différent. Chaque plateforme dispose de son propre groupe d’utilisateurs avec leurs particularités et leurs habitudes d’information.

Pour choisir les réseaux sociaux pertinents pour votre activité réalisez une enquête auprès de vos clients  :

  • Où cherchent-ils des informations avant l’achat  ?
  • Sur quel réseau social préfère-t-il communiquer avec les entreprises  ?
  • Quel type de contenus aiment-ils consulter  ?

Regardez aussi sur quels réseaux sociaux vos concurrents sont présents, ainsi que leurs performances.

 

2. Créer du contenu d’expert

Le pro est celui qui offre du contenu de valeur, à son audience, sur les réseaux sociaux. Tout ce qu’il publie ou partage reste précieux, pertinent, informatif et intéressant.

L’objectif consiste à créer de l’engagement au sein d’une communauté qualifiée, d’encourager les conversations, mais aussi le trafic sur vos landing pages. Que vous partagiez un billet de blog, un livre blanc, une vidéo, une infographie ou tout autre type de contenu, les sujets doivent traiter une problématique de votre audience.

Ce sont les bases du social selling.

 

3. Montrer qui vous êtes

social selling Linkedin

Le pro du social selling est facilement identifiable par les utilisateurs des réseaux sociaux.

La photo de votre compte doit vous représenter en premier lieu. Dans l’univers du social selling, privilégiez une photo professionnelle, sur fond blanc ou naturel. Evitez les selfies avec filtres, tenues amusantes ou grimaces.

Dans un second temps, valorisez votre entreprise dans la biographie et les visuels. Vos publications doivent être empreintes des valeurs et de la culture de l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

La réussite du social selling dépend de votre capacité à devenir un véritable ambassadeur pour les prestations de votre entreprise.

4. Parler avec ses clients

Le principe fondamental du social selling consiste à développer un lien significatif avec les prospects et clients. Inutile de vouloir vendre dès le début de la relation. L’objectif est d’établir une relation de confiance en dialoguant avec eux.

Profitez-en pour identifier leurs craintes, préoccupations, besoins et désirs. Ensuite, adaptez vos contenus en conséquence, afin de devenir une référence pour votre marché.

 

5. Penser plus loin que les réseaux sociaux

social selling

Bien souvent, le social selling est assimilé uniquement aux réseaux sociaux. Mais cette stratégie est plus complète. Il s’agit d’interagir avec les consommateurs à chaque fois que vous le pouvez, à divers endroits.

Pensez aux événements professionnels, aux salons, aux forums ou groupes de discussions. Ces espaces, qu’ils soient physiques ou virtuels, permettent d’élargir votre réseau et d’amener de nouveaux contacts sur vos réseaux sociaux, ainsi que dans vos hubs de lead nurturing.

Une autre technique consiste à publier des articles sur votre propre blog professionnel, ou directement sur Linkedin, si votre audience y est présente. Vous pouvez aussi intervenir en tant que guest chez les influenceurs de votre secteur.

 

Le social selling consiste, avant tout, à créer une relation avec votre audience. Pour maîtriser cette stratégie, réfléchissez sur le moyen et le long terme, en prenant le temps de dialoguer avec vos prospects. Proposez de la valeur ajoutée pour faire progresser, pas à pas, vos contacts dans le tunnel de conversion.

Vous pouvez aussi faire appel aux services d’un community manager pour interagir avec votre audience sur les réseaux sociaux au quotidien. Postez votre projet sur Codeur.com et recevez rapidement les devis de professionnels freelances.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Les projets contraints par des estimations sont voués à l’échec – ou les bienfaits des méthodes (vraiment) agiles

Les estimations constituent le socle de beaucoup de projets informatiques. On estime pour organiser un projet, on estime pour mettre en place un planning, on estime pour...

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

Actu Web, Mobile & Geek : ce qu’il faut retenir du mercredi 28 mars

Amazon France annonce qu’il lance sur le marché hexagonal en pré-commande la Kindle wifi (129 euros) et la Kindle 3G (189 euros) mais toujours pas sa Kindle Fire. J.K. Rowling,...

Publié le par Team WebActus