Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Fin des cookies tiers : s’y préparer et s’adapter

72 % des internautes ont l’impression que la quasi-totalité de leurs activités en ligne sont suivies par des annonceurs tiers. Or, pour 81 % d’entre eux, la collecte de...

Publié par Celine Albarracin

72 % des internautes ont l’impression que la quasi-totalité de leurs activités en ligne sont suivies par des annonceurs tiers. Or, pour 81 % d’entre eux, la collecte de données d’utilisateurs présente plus de risques que d’avantages.

Partant de ce constat, Google renonce à la prise en charge des cookies tiers via son navigateur Chrome. Une décision qui prendra effet à partir de 2022.

Quelles sont les conséquences de cette annonce pour les entreprises et surtout, comment s’y préparer ? On vous dit tout dans cet article !

 

Que sont les cookies tiers ?

Les annonceurs utilisent un ciblage très sophistiqué pour leurs campagnes, afin d’atteindre les acheteurs potentiels. Pour arriver à cette fin, ils se servent de cookies.

On distingue principalement deux types de cookies : internes (ou natifs) et tiers.

Les cookies natifs sont enregistrés et utilisés par le site web que visite l’internaute. Ce sont principalement des informations sur son comportement pendant la visite (données de connexion, préférences, historique, etc.). L’objectif ? Faciliter la navigation sur le site et améliorer les services proposés.

Les cookies tiers, de leur côté, sont utilisés pour le reciblage et la publicité comportementale. Ils sont créés par des opérateurs externes au site web visité (nommés « Adverser »), afin d’alimenter les régies publicitaires. L’objectif ? Proposer un contenu publicitaire plus pertinent sur les sites visités, les réseaux sociaux, les applications mobiles, etc.

 

Les conséquences de la fin des cookiers tiers

La fin des cookies tiers est due à l’inquiétude croissante des internautes concernant l’utilisation et la protection des données. De plus, les dernières réglementations en matière de recueil et gestion des données ont aussi causé la fin de ces cookies.

La principale conséquence est la diminution du retour sur investissement des publicités en ligne. Selon Google, la plupart des éditeurs risquent de perdre entre 50 et 70 % de leurs revenus s’ils ne reconfigurent pas leur approche dans la gestion des annonces et des données d’ici 2022.

Alors, comment se préparer ?

 

4 étapes pour se préparer pour la fin des cookies tiers

Les spécialistes marketing ont encore jusqu’à 2022 pour se préparer à la fin définitive des cookies tiers. Si vous voulez prendre de l’avance, voici 4 étapes à suivre :

1. Constituer sa propre base de données

C’est le moment idéal pour trouver de nouvelles façons d’encourager les utilisateurs à partager leurs données avec vous.

Voici trois façons d’accroître votre base de données :

Les événements

En ligne ou en présentiel, les événements attirent des prospects qualifiés. Avec un formulaire d’inscription soigné, vous pouvez recueillir de précieuses données sur vos cibles.

L’idée est de demander des informations complémentaires, qui vous aideront à affiner vos publicités, ainsi que votre marketing automation.

Les landing pages

Si vous proposez des contenus à télécharger (livres blancs, webinaires, formations, etc.), améliorez vos formulaires pour recueillir des données pertinentes pour vos publicités.

Demandez des informations sur les objectifs, les besoins ou les préférences de vos prospects. Cela vous permettra d’affiner vos futures campagnes.

Le formulaire d’abonnement à votre newsletter

Comme pour les deux exemples précédents, peaufinez votre formulaire de newsletter en ajoutant quelques champs pour mieux « profiler » votre public.

Attention
Attention cependant à ne pas trop en faire. Les internautes ne laisseront pas beaucoup de renseignements pour recevoir une newsletter. Privilégiez une question, bien ciblée, avec des choix multiples.
Le formulaire d’abonnement à votre newsletter

2. Rassurer les visiteurs

Les internautes veulent désormais s’engager avec des entreprises qui garantissent le respect de leur vie privée. Avant de vouloir récolter des données à tout prix, établissez un lien de confiance entre votre audience et votre entreprise.

Ne recueillez que les informations dont vous avez réellement besoin, dans un premier temps. Vous pourrez demander des précisions plus tard, lorsqu’une relation se sera installée avec vos prospects / clients.

Par ailleurs, inutile de collecter des données non pertinentes pour vos campagnes marketing. Réfléchissez aux informations qui ont un REEL impact sur la configuration de vos publicités.

 

3. Personnaliser l’expérience client

Pourquoi vouloir recueillir de nouvelles données, alors que vous disposez déjà de nombreuses informations sur votre audience ?

Améliorez l’utilisation des données en votre possession pour identifier les points de contact des acheteurs avec votre entreprise, les appareils utilisés et leurs préférences. Cela vous aidera à construire des campagnes plus personnalisées et donc plus performantes !

Ensuite, automatisez votre marketing pour générer plus de conversions. Cela permet de personnaliser leur expérience avec votre marque.

Le marketing personnalisé élimine le besoin de cookies, car il rassemble toutes les données dont vous avez besoin dans une base unique. En combinant les informations recueillies via les cookies natifs avec celles fournies via vos contenus, vous pouvez cibler votre public en temps réel sur une variété de canaux.

Cela signifie que vous pouvez automatiser une approche omnicanale sur tous les appareils et toucher vos prospects n’importe où sans avoir besoin des cookies tiers.

4. Remplacer le reciblage par des publicités contextuelles

La publicité contextuelle est une excellente alternative à l’utilisation des cookies, car elle est basée sur l’intention. Elle consiste à placer les annonces pertinentes sur une page web pour tous les visiteurs. Ceci, en s’appuyant sur le ciblage par mot-clé et l’intérêt du consommateur pour le contenu, afin de générer des clics (et finalement des revenus).

Exemple
Une page contenant un article sur la couture peut afficher des publicités pour un magasin de tissus en ligne. Ce système d’affichage d’annonces peut être facilement mis en place et géré avec Google Ads pour optimiser les mots-clés et le placement des publicités.

 

La fin des cookies tiers va changer le paysage du marketing digital. Mais ce n’est pas une fatalité ! Vous disposez déjà d’informations utiles sur votre audience. Utilisez ce que vous avez, améliorez le recueil des futures données et paramétrez des campagnes personnalisées pour vous préparer au mieux à l’ère post cookies-tiers.

Vous pouvez aussi faire appel à un consultant webmarketing pour mieux vous adapter à cette nouvelle ère du web. Trouvez-le rapidement sur Codeur.com !

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

iPhone : que signifie le point vert ou orange en haut de votre écran

Vous venez de voir apparaître un point vert ou un point orange en haut à droite de votre écran d’iPhone ou d’iPad. Découvrez pourquoi. L’article iPhone :...

Publié le par Estelle Raffin
Webmarketing

Étude : langages préférés des développeurs et technologies émergentes

SlashData dresse un état des lieux des langages populaires auprès des développeurs, leurs usages et leurs centres d’intérêt durant ce 1er trimestre 2021. L’article...

Publié le par Heloise Famie-Galtier