Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Balise H1 : optimisez vos pages pour le SEO

Tous vos articles de blog et toutes les pages de votre site ont un titre, dans le langage web (HTML), ces titres sont matérialisés par une balise qui s’appelle la balise H1....

Publié par Charlotte Chollat

Tous vos articles de blog et toutes les pages de votre site ont un titre, dans le langage web (HTML), ces titres sont matérialisés par une balise qui s’appelle la balise H1.

Concrètement, le titre H1 de votre contenu de page Web est un des éléments qui va aider Google à classer vos pages dans son index.

Lorsque les robots d’exploration comme Googlebot parcourent votre site Web, ils enregistrent les informations de votre page. Une fois le crawl terminé, les robots Google envoient ces informations pour indexation. Et c’est la balise H1 qui va donc indiquer le sujet principal de votre contenu aux algorithmes Google, qui vont alors pouvoir classer votre URL de page sur la bonne thématique.

Les conséquences sur votre visibilité sur les moteurs de recherche sont mathématiques :

  • Si votre H1 est mal optimisé, votre page ne sera pas classée sur le bon thème.
  • Si vous n’êtes pas classé dans la bonne catégorie, votre URL de page n’apparaîtra pas en réponse aux requêtes de votre public cible.
  • Votre production de contenu n’aura servi à rien !

Nous avons un peu grossi le tableau, le H1 n’est pas le seul élément qui va permettre à Google d’identifier le sujet de votre contenu Web, mais c’est un facteur de classement essentiel et vous ne devez absolument pas le négliger !

La balise h1

Le titre <h1> est le plus important et le plus visible de votre page, c’est pour cette raison qu’il est associé au titre principal. C’est le premier à apparaître.

Du fait de son importance, il est recommandé d’insérer un mot-clé car Google lui donnera plus d’importance.

Concernant le nombre de <h1> à utiliser dans une page web ou un article de blog, la question fait débat. John Mueller, webmaster trends analyst chez Google, a indiqué dans un tweet en 2017 que ce nombre dépendait, laissant ainsi clairement apparaître qu’il n’y a aucune règle à ce sujet.

Tweet John Muller

Notre conseil
Nous vous conseillons d’insérer un seul et unique <h1> par page. Cette pratique est d’ailleurs devenue une norme et vous remarquerez que dans de nombreux exemples de balisage HTML le <h1> n’apparaît qu’une seule fois.

Nombre balise H1

Comment optimiser votre balise H1 ?

Pour améliorer votre référencement naturel, la balise H1 de votre titre éditorial doit répondre à ces critères :

  • Être doublement unique : bien qu’il n’y ait pas de règles prédéfinies, il est préférable de ne mettre qu’un seul attribut H1 par page. Une page = un sujet. Il en va de même pour son contenu, rédigez un titre original pour éviter le duplicate content.
  • Votre mot-clé principal doit absolument être présent dans votre H1 puisque c’est lui qui va définir le sujet de votre contenu.
  • Évitez les titres éditoriaux à rallonge et suivez les conseils de Google qui préconise une longueur comprise entre 5 et 8 mots, soit environ 70 caractères.
  • Ni trop long, ni trop court, un titre de moins de 30 caractères n’est pas bon pour votre SEO. Essayez d’étoffer votre titre avec un champ sémantique riche.

L’importance de votre H1 pour l’expérience utilisateur

Ne dissocier jamais expérience utilisateur et optimisation SEO, la satisfaction des internautes est un critère de positionnement essentiel pour Google.

Rédigez une balise de titre attractive et explicite. Votre lecteur doit comprendre de suite quel est le sujet abordé et votre titre doit lui donner envie de poursuivre sa lecture.

 

Les autres balises pour le SEO

Combien de balises utiliser ?

Vous êtes totalement libre quant au nombre de fois que vous utilisez les balises hn. Vous pouvez toutes les insérer, ou n’en mettre aucune.

Évidemment, dans un soucis de lisibilité nous vous conseillons d’intégrer quelques balises pour structurer un minimum votre texte, surtout lorsque celui-ci se compose de plusieurs parties.

Vous pouvez aussi avoir plusieurs <h2>, <h3>, <h4> etc.

À retenir
La plupart du temps les balises <h1>, <h2> et <h3> seront suffisantes. Celles allant de <h4> à <h6> sont peu utilisées.

Les balises h2 et h3

La balise <h2> est utilisée pour les sous-titres d’un article et vous permet de mettre en avant les différentes sections de votre page.

Attention
N’abusez pas des balises <h2>, elles doivent structurer votre texte sans l’alourdir.

Cette balise est elle aussi prise en compte par Google vous permettant donc d’insérer un mot-clé, synonyme de celui utilisé dans votre balise <h1>.

La balise <h3> doit elle aussi contenir un mot-clé, mais son véritable usage réside dans l’architecture de votre texte. Grâce à elle, vous pouvez aérer votre article et faire ressortir la profondeur de ce dernier.

Les balises h4, h5 et h6

Comme évoqué précédemment, ces trois balises sont moins utilisées.

Elles trouvent tout de même leur place dans des textes très longs, dans les barres latérales ou le fil d’Ariane.

D’autres utilisent les balises <h4> à <h6> pour une question de style, mais n’oubliez pas, ces balises ont pour vocation de délimiter l’importance de vos différentes sections. Si vous souhaitez styliser certains titres ou expressions il convient de passer par le CSS.

L’ordre a-t-il son importance ?

Le W3C recommande de ne pas sauter d’étape.

Vous devez conserver un ordre logique, de ce fait le titre principal sera associé au <h1>, les sous-titres aux <h2> et les sous-sous-titres aux <h3>.

Aussi, évitez d’insérer un <h4> directement après un <h2> par exemple. Un <h3> devra se trouver entre ces deux balises.

Ordre balises

Vous savez à présent comment utiliser efficacement les balises <h1> à <h6>.

Hormis toutes ces règles que nous avons énoncées, vous devez rester cohérent dans la structure de votre texte et ne pas trop charger vos titres de mots-clés. Vous risquez de les rendre illisibles et indigestes.

 

Comment repérer les erreurs de balisage ?

Il existe plusieurs solutions qui vous permettront de vérifier que vos balises de titre et sous-titres sont correctement hiérarchisées et à l’occasion de repérer les doublons.

  • Solution n° 1 : faites un clic droit sur votre page Web et sélectionnez « Code source de la page ».
  • Solution n° 2 : téléchargez l’extension Web Developer et une fois qu’elle est intégrée dans votre navigateur, dans l’onglet « Information », cliquez sur « View Document Outline ». Une page va alors s’ouvrir avec la mise en avant des titres hN de votre page.

Par contre, vous allez devoir renouveler le processus page par page. Pour avoir un listing complet de tout votre site, utilisez un outil crawler d’audit SEO !

Il ne vous reste plus qu’à lister les balises manquantes, les balises dupliquées, les balises trop longues ou trop courtes ou encore une mauvaise hiérarchisation des balises et à retravailler votre balisage dans votre CMS !

Bon à savoir :
Certains CMS ajoutent automatiquement un H1 supplémentaire à chaque page (nom de la marque ou slogan généralement). Vous devez alors supprimer cet H1 inopportun !

 

Notre astuce pour optimiser vos balises HTML

Pour optimiser le SEO vos pages du contenu de qualité qui contient les bonnes balises, faites appel à un rédacteur web SEO professionnel sur Redacteur.com : vous diposez d’une option formatage HTML afin de recevoir des textes directement formatés en HTML avec les bonnes balises afin de gagner du temps lors de l’intégration des contenus sur votre site internet.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Adictiz, un nouveau réseau social des marques

Adictiz est sorti hier et disponible à cette adresse. Il offre aux utilisateurs  inscrits et connectés la possibilité d’interagir de manière ludique avec les marques. Ce...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

6 étapes pour une veille concurrentielle efficace

La veille concurrentielle est pratiquée par quasiment toutes les entreprises. Son but  ? Avoir ses concurrents à l’œil pour savoir ce...

Publié le par Celine Albarracin