Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

8 détecteurs de textes générés par l’IA

La popularisation de ChatGPT a fait couler beaucoup d’encre, notamment en ce qui concerne la rédaction de contenus web. Si rien ne peut remplacer un texte humain, écrit par un...

Publié par Thomas

La popularisation de ChatGPT a fait couler beaucoup d’encre, notamment en ce qui concerne la rédaction de contenus web.

Si rien ne peut remplacer un texte humain, écrit par un rédacteur web professionnel, il est utile de savoir reconnaître un contenu issu du plagiat de l’IA.

Penchons-nous sur les différents détecteurs de textes IA disponibles aujourd’hui sur le marché, leur mode de fonctionnement, ainsi que sur nos solutions pour vous garantir des textes authentiques à 100 %, sans duplicate content, ni intervention de ChatGPT ou autre intelligence artificielle.

Qu’est-ce qu’un détecteur d’IA ?

Les détecteurs de textes IA sont des outils, bien souvent présentés sous la forme de logiciels, qui permettent détecter si tout ou partie d’un texte est issu d’une création par une intelligence artificielle. Aujourd’hui, ChatGPT d’OpenAI est l’un des modèles d’IA parmi les plus populaires, mais de nombreux autres exemples existent sur internet.

Il est essentiel de vous garantir d’obtenir des textes uniques, sans duplicate content ni intervention d’une quelconque IA au cours de leur rédaction. Ceci, pour des raisons d’optimisation SEO, mais également pour conserver la confiance de votre auditoire via des articles pertinents, adaptés et humains.

Plusieurs outils en ligne nous permettent actuellement de détecter rapidement si un texte a été l’objet d’une rédaction par une intelligence artificielle. En voici les principaux.

1. AI Text Classifier, le détecteur de texte généré par IA d’OpenAI

AI Text Classifier est un détecteur de textes générés par l’Intelligence Artificielle, créé par Open AI, l’entreprise à l’origine de ChatGPT.

Son utilisation est relativement simple. En y copiant-collant un contenu, il est possible de connaître son origine : humaine, issue de l’IA, ou un mélange des deux (comme cela peut être le cas pour un texte généré par un robot, mais corrigé et complété par la suite par un rédacteur humain).

Il est important de noter que cet outil ne peut qu’analyser des textes de 1 000 caractères minimum, soit approximativement de 150 à 200 mots.

Prix : Gratuit

Langues : Anglais et Français, bien qu’il ne soit pas toujours fiable lors de son analyse de textes en français, puisque AI Text Classifier est à l’origine anglophone.

IA concernées par l’analyse : Toutes

2. Content at Scale AI Detector

Content at Scale AI Detector fait partie des détecteurs de textes IA, eux-mêmes créés par des entreprises spécialisées dans le secteur des Intelligences Artificielles.

L’outil en ligne se présente sous la forme d’un site web, au sein duquel il est possible de coller un texte afin de tester son origine.

Le résultat obtenu apparaît alors sous la forme d’un pourcentage d’écriture supposément relié à un contenu humain ou robotique.

Prix : Gratuit

Langues : Anglais

IA concernées par l’analyse : Toutes

3. Writer : un détecteur d’IA pour page web et texte brut

Writer, une entreprise également spécialisée dans le secteur de l’Intelligence Artificielle au service des stratégies digitales, s’est aussi engagée sur le chemin des détecteurs de textes IA avec un outil permettant d’analyser un contenu brut ou l’URL d’un site web.

Le résultat s’affiche sous la forme d’un pourcentage, déterminant la part du texte ayant été généré par une IA ou une personne réelle. Notez que ce détecteur ne prend en charge que les textes de 1500 caractères maximum.

Prix : Gratuit

Langues : Anglais

IA concernées par l’analyse : Toutes

4. Originality.AI : un détecteur d’IA et de plagiat combiné payant

L’outil d’Originality.AI se présente sous la forme d’une application créée par des spécialistes de l’Intelligence Artificielle.

Ce logiciel payant s’adresse aux propriétaires de sites web, aux rédacteurs web ainsi qu’aux agences de contenu digital, afin de tester leurs textes avant utilisation.

Selon les tests effectués par Originalité AI sur des textes écrits par des IA (ChatGPT 3, GPT-NEO, GPT 2, etc.), le taux de succès de l’application serait de 94 %.

Prix : 0,01 ct $ par 100 mots analysés.

Langues : Anglais

IA concernées par l’analyse : Toutes. Cet outil permet également de vérifier l’éventuelle présence de plagiat dans les textes analysés.

5. Copyleaks

Il s’agit ici d’un des détecteurs de textes IA parmi les plus simples à utiliser.

Après analyse du contenu lui ayant été soumis via un simple copier-coller, l’outil de Copyleaks prédit un pourcentage de probabilités selon lesquelles le texte aurait été écrit par un humain ou une Intelligence Artificielle.

Prix : Gratuit

Langues : Plusieurs langues différentes, dont le français, l’anglais, l’allemand, l’espagnol et le portugais.

IA concernées par l’analyse : Toutes

6. GLTR

GLTR est sans l’ombre d’un doute l’un des détecteurs de textes IA parmi les plus complexes du web, qui s’appuie sur une méthode et un mode d’affiche bien à elle, en étudiant la probabilité qu’un mot soit issu de l’IA selon son emplacement dans une phrase.

Grâce à un code de couleurs, il est alors possible d’obtenir une réponse visuelle rapide : un texte uniquement en vert, ou presque, serait alors issu d’une rédaction par une Intelligence Artificielle.

Les mots en rouge correspondent alors davantage à une grande probabilité d’apparition au sein d’une écriture humaine.

Une large variété de coloris apparaissant dans les résultats est alors significative d’un texte riche et peu probablement généré par une intelligence artificielle.

Prix : Gratuit

Langues : Anglais

IA concernées par l’analyse : ChatGPT (GPT 2)

7. Open AI detector

Open AI detector propose une détection de contenu provenant de l’IA en fournissant une estimation du pourcentage du texte ayant été écrit par un humain.

Il s’agit d’un outil facile à utiliser, qui nécessite tout de même un texte de plus de 50 mots pour réussir à formuler une prédiction fiable, selon ses créateurs.

Prix : Gratuit

Langues : Anglais et Français

IA concernées par l’analyse : ChatGPT (GPT 2)

8. Corrector App

Corrector APP est un outil également disponible sur le web, faisant partie des détecteurs de textes IA proposant des résultats sous la forme d’un pourcentage : lorsque celui-ci est inférieur à 5 %, alors le logiciel estime que le contenu n’a pas été généré par une intelligence artificielle.

Prix : Gratuit

Langues : Officiellement plus de 27 langues prises en charge

IA concernées par l’analyse : ChatGPT (GPT 2, GPT 3 et GPT 4)

Dans quel cas utiliser un détecteur d’IA ?

Vérifier le texte produit par un rédacteur externe

Très prochainement, les contenus écrits par les intelligences artificielles seront pénalisés par Google, et les efforts mobilisés pour garantir un référencement naturel optimal seront alors réduits à néant, même en présence d’une seule page frauduleuse sur votre site web.

Lorsque vous faites appel à un rédacteur externe, il est alors utile de vérifier la singularité du contenu qui vous est proposé, et que son écriture ait réellement été effectuée par un humain.

Le recours à des détecteurs de textes IA peut s’avérer bien utile pour vous assurer de la qualité du travail effectué par le prestataire en question.

Analyser les contenus rédigés par un concurrent

L’analyse des textes publiés sur le web par vos concurrents peut être nécessaire pour plusieurs raisons.

Cet examen approfondi de leurs contenus vous permettra de déterminer le soin qui est apporté à leur référencement, mais également leur niveau de considération envers leurs lecteurs.

Un concurrent proposant des textes issus du plagiat ou de l’intelligence artificielle d’OpenAI à ses clients révèle alors une stratégie marketing bancale, et met en danger son image de marque.

Comment fonctionnent les détecteurs d’IA ?

Les détecteurs de textes IA se basent sur plusieurs technologies et méthodes d’examen pour déterminer si un contenu en ligne a été ou non généré par une intelligence artificielle.

L’analyse de chacun de ces outils repose en grande partie sur un examen sémantique et syntaxique du texte concerné. Cette particularité permet alors d’expliquer pourquoi la plupart de ces logiciels produisent un résultat sous la forme de probabilités.

Un détecteur d’IA est-il fiable à 100 % ?

Malheureusement, il n’existe actuellement pas de détecteurs de textes IA proposant une analyse de contenu fiable à 100 % : certains textes peuvent, par exemple, passer sous les radars de ce type de logiciels.

Il s’agit principalement de contenus ayant été retravaillés par un humain après avoir été généré par une IA telle que celle d’OpenAI. Comme précisé précédemment, les détecteurs de textes IA se basent sur des probabilités, et ne peuvent donc fournir des prédictions exactes.

Pour la rédaction de cet article, nous avons soumis à chacun des logiciels gratuits mentionnés un texte en anglais ainsi qu’en français provenant de l’Intelligence Artificielle.

Aucun des outils web n’a été en mesure de déterminer avec exactitude et certitude l’intervention de ChatGPT dans la rédaction du contenu en question. Bien entendu, certains de ces logiciels ont détecté une potentielle présence de texte écrit par une IA, mais sans pouvoir l’affirmer à 100 %.

Notre astuce pour détecter du contenu généré par IA

Face à l’ampleur du phénomène engendré par ChatGPT, l’utilisation de détecteurs de textes IA demeure une solution provisoire et ponctuelle, ne répondant pas complètement à l’ensemble des problématiques soulevées par l’utilisation de l’Intelligence Artificielle dans le secteur de la création de contenus web.

Confier la rédaction de vos contenus web à des rédacteurs de confiance demeure alors la solution privilégiée face à l’explosion des cas de contenus IA. Notre plateforme de rédaction, Redacteur.com, vous propose un accompagnement expert, ainsi que le recours à des rédacteurs qualifiés, passionnés, disponibles… Mais surtout, humains !

L’article 8 détecteurs de textes générés par l’IA est apparu en premier sur Redacteur.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Étude : l’usage des Notifications Push en 2018

Les notifications push sont de plus en plus utilisées par les entreprises, mais aussi les éditeurs de blogs et de sites d’actualités, pour communiquer...

Publié le par Leo Chatillon
Webmarketing

Des grosses réductions d’Apple pour le black Friday ?

Y’aura-t-il de grosses réductions sur les produits Apple pour le black friday ? C’est ce qui se laisse entendre sur le net depuis maintenant quelques jours. Elles...

Publié le par Team WebActus