Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment réaliser un benchmark SEO efficace ?

Un benchmark SEO consiste à étudier le référencement naturel des sites concurrents directs, dans le but de découvrir leurs stratégies de positionnement. Cette analyse porte sur...

Publié par Laura

Un benchmark SEO consiste à étudier le référencement naturel des sites concurrents directs, dans le but de découvrir leurs stratégies de positionnement. Cette analyse porte sur différents indicateurs clés, la structure et le contenu de leurs pages.

Si vous souhaitez améliorer votre position dans les résultats de recherche, faites appel à un rédacteur SEO pour faire rédiger des articles SEO friendly.

Vous voulez optimiser votre visibilité auprès de Google ? Découvrez comment réaliser un benchmark SEO efficace et mettre en œuvre des actions concrètes pour maximiser votre référencement.

Les critères pour réaliser un benchmark SEO

De la balise title aux meta descriptions, en passant par les mots-clés et le type de contenu, quels éléments analyser, chez vos concurrents, pour un benchmark SEO pertinent ?

Les concurrents à analyser

Quels sont les concurrents à analyser ? Avant de répondre à cette question, il est conseillé de choisir le nombre de sites Web pour votre benchmark SEO.

Notre conseil : comparez entre 3 et 6 concurrents. Si vous êtes dans un secteur de niche, il n’est pas forcément judicieux d’analyser plus de 3 sites.

Les concurrents business

Démarrez par vos concurrents directs. Autrement dit : les entreprises qui appartiennent au même secteur d’activité et au même lieu géographique que vous (si vous avez des points de vente locaux), qui offrent un service ou un produit similaire au vôtre.

Par exemple, si vous êtes un concessionnaire automobile, vos concurrents directs seront les autres concessionnaires indépendants de votre région, ainsi que les grands groupes comme BYmyCAR.

Les concurrents SEO

Les blogs, médias spécialisés ou associations ne volent pas vos clients… mais ils peuvent voler des positions dans les moteurs de recherche ! Votre benchmark SEO doit considérer ces sites internet pour améliorer votre trafic.

Si nous reprenons l’exemple du concessionnaire automobile, ces sites peuvent être : les blogs de passionnés d’automobile ou les médias en ligne comme l’Automobile magazine, Auto-Moto ou encore Auto Plus.

Analyser la présence de concurrence sur vos mots-clés

Durant cette analyse, vous devez prêter attention à la concurrence de vos mots-clés. Si vous essayez de vous positionner sur des requêtes déjà utilisées par vos plus grands concurrents, vous risquez d’éprouver des difficultés…

Au moment de votre benchmark SEO, repérez les mots-clés que vous utilisez peu, voire pas du tout, et vérifiez leur concurrence. Vous pourrez le faire via des outils comme SEMrush ou Ubersuggest (que nous présentons plus bas dans l’article), ou utiliser le Keyword Planner de Google.

Idéalement, trouvez des expressions avec un fort volume de recherche et peu de concurrence.

Le type de contenu présent

Quels sont les contenus publiés par vos concurrents ? Quels sujets reçoivent le plus de trafic ?

C’est le moment d’analyser les URL par lesquelles vos concurrents obtiennent plus de visites. L’objectif est de comprendre les formats et thèmes qu’ils abordent, puis le poids que chacun d’entre eux représente dans leur stratégie SEO.

La stratégie mise en œuvre par la concurrence

En décryptant toutes les informations obtenues, vous serez en mesure d’identifier les stratégies et techniques performantes, utilisées par les sites Web de vos concurrents.

Prenons un exemple simple : si vous observez qu’un concurrent utilise toujours le mot-clé en premier dans ses balises titre, et qu’il est bien positionné sur ces expressions, c’est peut-être une bonne pratique à appliquer sur vos pages.

De même, si vous voyez que les articles concernant un sujet précis (sur un modèle de voiture, par exemple, pour rester sur le cas d’une concession automobile) attirent plus de trafic que les autres, c’est un thème sur lequel créer davantage de contenus à l’avenir.

Présence de publicité sur vos mots-clés

Parmi les stratégies de référencement phare, nous retrouvons souvent les annonces payantes dans Google. La régie publicitaire du moteur de recherche permet aux entreprises d’acheter de la visibilité sur des mots-clés pertinents.

Votre benchmark SEO doit s’intéresser aux achats des requêtes que vous ciblez. Il sera plus difficile de vous positionner sur des expressions achetées par beaucoup d’annonceurs.

Par ailleurs, si vous souhaitez mettre en place une stratégie de référencement payant, mieux vaut choisir des mots-clés peu demandés. Les enchères, et donc le coût par clic, seront plus faibles.

Les indicateurs SEO à comparer

Qui dit évaluation dit indicateurs ! Pour un benchmark SEO utile, vous devez comparer des valeurs précises. Voici les 4 principales métriques à surveiller.

Le nombre de pages

L’une des premières mesures à suivre est le nombre total de pages que Google a indexées. Comparez le volume issu de votre site Web avec celui des sites concurrents.

Si ces derniers bénéficient d’un meilleur positionnement dans les SERP, et qu’ils disposent de plus de pages indexées, c’est une piste à explorer. Cela signifie que vous devez publier davantage de contenus ou d’articles de blog.

À l’inverse, s’ils ont moins d’URLs référencées, mais une visibilité accrue, c’est qu’il est temps de procéder à une optimisation de vos textes.

Le trafic organique estimé

Combien de visiteurs passent sur votre site internet chaque jour ? Et sur ceux de vos concurrents ? Pouvoir comparer le trafic organique permet de mieux vous positionner en termes de visibilité.

En effet, le nombre de pages n’est pas un indicateur assez pertinent pour juger la notoriété d’un site. Le trafic apporte des informations intéressantes sur la marge de progression possible, notamment si vos concurrents reçoivent plus de visites.

Notre conseil : pensez à comparer le trafic à intervalles réguliers pour vérifier si vos optimisations fonctionnent.

Les backlinks

L’un des repères les plus importants pour le référencement est l’autorité des liens. À savoir : le nombre de sites Web réputés qui renvoient sur au moins l’une de vos pages.

Même avec toutes les modifications apportées aux algorithmes de Google sur les dernières années, cette mesure reste un indicateur puissant du succès de votre stratégie SEO.

L’établissement de liens – et l’obtention de backlinks de bonne qualité – peut amener votre site internet en tête des recherches de mot-clés concurrentiels. Résultat : votre trafic bénéficie d’une croissance exponentielle.

En évaluant les domaines amenant des visiteurs chez vos concurrents, vous pourrez repérer des opportunités d’optimisation. En effet, vous aurez la possibilité de contacter ces sites pour leur proposer de faire un lien vers l’un de vos articles.

Le nombre de mots-clés

Clé de voûte du référencement naturel, les mot-clés jouent un rôle prépondérant dans la qualité du SEO. Durant ce benchmark, vous devrez vérifier le volume de mot-clés menant à votre site Web et à celui des concurrents. Observez également comment se présente le ratio entre le nombre de mot-clés de marque et sans marque.

Vous pouvez examiner les expressions sur lesquelles vos concurrents sont classés en première page des résultats de recherche organique.

Cette liste vous aide à identifier les concurrents ayant la meilleure stratégie de référencement. C’est le moment de tirer de précieux enseignements pour optimiser vos balises (title et méta description, par exemple) et essayer de nouvelles idées de contenu.

Analyser la stratégie de vos concurrents

Comment vos concurrents arrivent-ils à se positionner devant vous dans les SERP ? Quels sont les points communs des articles qui se référencent dans les premiers résultats ? Votre benchmark SEO doit absolument évaluer la stratégie content marketing des autres sites.

Quels types de contenus produisent-ils ?

L’analyse des catégories de contenu de vos concurrents est un excellent moyen de déterminer les thèmes les plus populaires dans votre secteur d’activité. Une technique efficiente pour trouver ces informations est d’examiner les principales sections du blog.

Vérifiez les balises title et les titres des pages pour créer une liste de sujet et formats. Voici quelques exemples de types de contenus que vous pourriez trouver : articles de blog, vidéos, webinaires, infographies, études de cas, livres blancs, podcasts…

Dresser cette liste vous aide à comprendre le temps et les ressources que vos concurrents consacrent au marketing de contenu. Une fois armé de ces informations, vous pourrez identifier des idées à reproduire ou trouver comment différencier votre propre stratégie de contenu.

À quelle fréquence produisent-ils du contenu ?

Analysez les dates de publication pour connaître la fréquence de publication de vos concurrents. Google apprécie le contenu frais. Plus un site met à jour ses pages, plus il a de chance de remonter dans les résultats de recherche.

Par ailleurs, savoir s’ils publient tous les jours, toutes les semaines ou une fois par mois vous aide à optimiser votre propre stratégie content marketing.

Quelle est la longueur des contenus ?

L’évaluation de la longueur moyenne du contenu de vos concurrents permet d’établir des objectifs pour vos articles. Utilisez des outils tels que l’extension Chrome Word Counter Plus pour mesurer le nombre de mots d’une page Web ou d’un article de blog spécifique.

Vous pourrez ensuite comparer avec vos textes pour savoir s’il est nécessaire de rallonger vos contenus.

Que faut-il mettre en œuvre pour les concurrencer ?

Maintenant que vous avez rassemblé toutes ces données sur la stratégie de contenu de vos concurrents, la dernière étape consiste à résumer et comparer les forces et faiblesses de chacun (les vôtres inclues). Posez-vous notamment ces questions :

  • Comment sont rédigées les balises titre et méta-description des pages ?
  • Comment sont structurés les articles ? (H1, H2, H3, avec ou sans image…)
  • Les concurrents publient-ils du contenu de manière plus régulière que vous ?
  • Quels sont les formats et sujets qu’ils abordent souvent et que vous traitez peu ? À l’inverse, sur quels thèmes communiquez-vous davantage ?
  • Est-ce nécessaire de rédiger des articles plus longs ? Si oui, avez-vous le temps de le faire ou les ressources nécessaires ? Le cas échéant, il faudra sûrement déléguer une partie de votre rédaction SEO…

Les outils pour réaliser un benchmark SEO

Vous l’aurez compris tout au long de cet article : pour réaliser votre benchmark SEO, vous avez besoin d’outils. Découvrez 4 plateformes vous permettant d’analyser votre site Web, ainsi que la concurrence.

Semrush

Outil marketing et SEO bien connu, Semrush rassemble différentes fonctionnalités pratiques pour évaluer la stratégie de référencement des concurrents. En premier lieu, il vous aide à identifier les sites similaires. Il vous suffit d’entrer votre nom de domaine pour recevoir une liste de concurrents.

Pour chaque site internet, la plateforme affiche des informations détaillées comme le trafic organique, le volume de backlinks, les principaux mots-clés, les domaines référents ou encore le positionnement dans les SERP. Vous pourrez facilement analyser et comparer les principaux indicateurs SEO essentiels à votre benchmark.

Majestic

Majestic se concentre essentiellement sur la stratégie netlinking de vos concurrents. En quelques clics, vous obtenez un aperçu complet des liens entrants et des domaines référents d’un site Web. L’outil indique aussi le Trust Flow (détaillé par sujet) et le Citation Flow.

Afin de faciliter votre benchmark SEO, Majestic permet de comparer directement 10 domaines. Ainsi, sur un même tableau de bord, vous disposez d’une vision globale et hiérarchisée des performances de vos concurrents, par rapport aux vôtres.

Ubersuggest

Étant surtout connu pour son outil de recherche de mots-clés, Ubersuggest peut également analyser les stratégies SEO et content marketing de vos concurrents.

En entrant une URL, vous obtenez immédiatement des données utiles pour votre analyse : trafic organique estimé, pages les plus consultées, volume de backlinks, liste de liens entrants, positionnement dans les SERP, principaux mots-clés…

Toutes ces informations vous aident à identifier la stratégie SEO des autres sites Web et à détecter les bonnes pratiques à appliquer dans vos contenus.

SEOptimer

Plateforme gratuite et simple à utiliser, SEOptimer génère un rapport complet comprenant les forces et les faiblesses SEO d’un site internet. L’outil donne une note, puis liste les améliorations possibles.

La plateforme passe en revue les balises title, les titres H1 jusqu’à H6, les meta descriptions, le fichier robot.txt, les attributs alt des images et bien d’autres paramètres techniques.

Il fournit aussi la liste des principaux mots-clés utilisés sur une page, ainsi que le top 10 des requêtes menant vers le site et le trafic mensuel estimé.

Notre astuce pour réaliser un benchmark SEO

L’objectivité est un facteur essentiel d’un benchmark SEO réussi. Si vous pouvez le mener vous-même, à l’aide des bonnes pratiques et outils listés dans cet article, nous vous conseillons de confier cette mission à une agence ou à un prestataire externe.

Redacteur.com vous propose une stratégie de contenu clé en main qui comprend un audit SEO avec un benchmark de vos concurrents SEO, ainsi que 15 à 60 contenus rédigés prêts à être publiés sur votre site.

Pour améliorer votre référencement naturel, déléguez la gestion et l’écriture de vos articles de blog à un rédacteur web spécialisé en SEO en passant commande sur notre plateforme de rédaction web !

L’article Comment réaliser un benchmark SEO efficace ? est apparu en premier sur Redacteur.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Comment continuer à faire vivre son événement une fois terminé ?

Les évènements en ligne offrent aux entreprises et aux marques une belle opportunité de promotion auprès de clients ou partenaires potentiels. Toutefois, de nombreux organisateurs...

Publié le par Sebastien Turbe
Webmarketing

Le fonctionnement d’Hadopi en une image

Alors que l’on connait à quoi ressemble les emails envoyés par l’équipe d’Hadopi en cas de détection de fraude et que les premiers internautes ont déjà été...

Publié le par Team WebActus