Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Les 3 piliers du SEO pour référencer votre site

Le référencement comprend une série de techniques et de stratégies mises en œuvre pour qu’un site Web, un article de blog ou une page spécifique puisse être placé en haut...

Publié par Laura

Le référencement comprend une série de techniques et de stratégies mises en œuvre pour qu’un site Web, un article de blog ou une page spécifique puisse être placé en haut des résultats dans les moteurs de recherche.

Pour mieux vous positionner dans les SERP, vous pouvez faire appel à un rédacteur SEO.

Cependant, la rédaction de contenu n’est qu’un des 3 piliers du SEO, avec la technique et les liens… Tour d’horizon des principales méthodes pour doper votre visibilité sur Google !

Quels sont les 3 piliers du SEO ?

Les fondamentaux nécessaires à la mise en œuvre d’une stratégie de référencement efficace se regroupent en 3 piliers SEO : la technique, le contenu et les liens.

Si l’un de ces piliers est manquant ou mal optimisé, la notoriété de votre site Web sera restreinte. Pour une stratégie SEO performante, vous devez prêter attention à chacun d’entre eux.

Premier pilier du SEO : la technique

Les fonctions de votre site internet doivent être maintenues à jour, afin qu’il soit toujours le plus performant possible. Le but est d’offrir une expérience de navigation fluide aux utilisateurs.

Parmi les facteurs techniques à optimiser, nous pouvons citer la vitesse de chargement, la structure HTML des pages, les Core Web Vitals, la structure des liens, les redirections, l’optimisation des images, et tout ce que nous allons décrire en détail ci-dessous !

Avoir un site internet performant

Comment assurer la performance de son site Web ? Voici quelques bonnes pratiques à mettre en œuvre :

Considérer les Core Web Vitals

Les Core Web Vitals, ou Signaux Web essentiels, jouent un rôle majeur dans le pilier SEO technique. Ces 3 indicateurs clés de performance résument les qualités fonctionnelles d’un site Web :

  • LCP (Largest Contentful Paint) : cette mesure est liée au temps de chargement d’une page Web et à la vitesse à laquelle les visuels sont affichés. Selon Google, la LCP idéale est inférieure à 2,5 secondes.
  • FID (First Input Delay) : cette métrique fait référence au temps d’interaction, c’est-à-dire au temps nécessaire à une page Web pour permettre à l’utilisateur d’interagir avec elle. Google estime que le FID doit être inférieur à 100 millisecondes.
  • CLS (Cumulative Layout Shift) : ce dernier indicateur mesure la stabilité des éléments de la page. Si les visuels, boutons ou encarts se déplacent durant le chargement et que les visiteurs cliquent à côté, cela entrave leur expérience de navigation. Google considère qu’une valeur CLS correcte est inférieure à 0,1.

Pour optimiser les Core Web Vitals, il est important d’utiliser les techniques que nous allons voir dans les paragraphes suivants…

Accélérer le chargement des pages

Savez-vous combien de temps un visiteur attendra le chargement de votre site Web ? Six secondes, s’il est de bonne humeur. C’est pourquoi l’amélioration du temps d’affichage fait partie des 3 piliers du SEO !

De plus, la vitesse du site n’est pas seulement importante pour l’expérience utilisateur et la conversion, c’est aussi un facteur de classement.

Nos conseils pour améliorer le temps de chargement moyen de vos pages :

  • Compressez un maximum de fichiers : la compression réduit la taille de vos images, ainsi que des fichiers CSS, HTML et JavaScript, de sorte qu’ils occupent moins d’espace et se chargent plus rapidement.
  • Minifiez votre code : un code encombré peut avoir un impact négatif sur la vitesse de votre site. Réduisez-le en supprimant les commentaires et caractères vides, notamment.
  • Supprimez des plugins : les extensions WordPress alourdissent votre site Web, désactivez celles inutilisées ou qui peuvent être remplacées par une ligne de code.
  • Installez un plugin de mise en cache : en demandant au serveur de stocker certains fichiers, ce type d’extension accélère le chargement de vos pages.
  • Utilisez le chargement asynchrone (async) : l’utilisation d’un code asynchrone permet au serveur de traiter simultanément le code HTML et le script, pour gagner de précieuses secondes.

Alléger le poids des images

Plus les images sont lourdes, plus le site se charge lentement, ce qui compromet l’indexation, tout comme l’expérience utilisateur ! Comment réduire le poids des visuels ?

  • Privilégiez les photos en format jpg plutôt que png.
  • Optez pour une résolution de 72 pixels, c’est suffisant.
  • Utilisez des outils comme TinyPNG ou FileOptimiser pour réduire le poids et la dimension de plusieurs images.
  • À l’avenir, uploadez vos photos en Webp, format créé par Google qui permet de réduire le poids des visuels de 25 % à 30 %, sans perdre en qualité.

Structure HTML des pages Web

Les robots des moteurs de recherche utilisent la structure HTML de vos pages et lisent certains fichiers, afin de comprendre vos contenus et vous positionner sur des requêtes pertinentes.

Comment optimiser la structure HTML de votre site Web ? Nos conseils :

  • Créer un sitemap XML : ce plan de site aide les robots à analyser la structure de vos pages Web.
  • Optimiser l’architecture de votre site : veillez à ce que les pages les plus importantes soient placées en haut de la hiérarchie et comportent le plus grand nombre de liens internes.
  • Établir une structure d’URL : utilisez des sous-répertoires pour aider les robots des moteurs de recherche à mieux appréhender votre contenu.
  • Utiliser les données structurées : établies par Schema.org, ces balises standardisées ajoutent des informations supplémentaires à vos contenus pour aider les moteurs de recherche à trouver, interpréter, organiser et afficher vos pages de manière pertinente sous forme de rich snippets.

Éléments techniques SEO

En dernier point, vous devrez mettre les mains dans le cambouis ! C’est-à-dire agir sur la structure profonde de vos contenus pour maximiser votre positionnement dans les moteurs de recherche. La partie réellement technique consiste à :

  • Utiliser des balises canoniques : ce morceau de code indique aux moteurs de recherche les URL contenant du contenu identique ou similaire. Objectif : éviter les problèmes de contenu dupliqué.
  • Rédiger des balises title et des méta-descriptions attrayantes : veillez à ajouter des mot-clés pertinents à ces deux balises. Attention, chaque title et meta-description doit être unique !
  • Renseigner l’attribut hreflang : surtout si votre site internet est disponible en plusieurs langues. Google doit savoir quel contenu afficher en fonction de la localisation des internautes.
  • Utiliser un protocole HTTPS : en plus de favoriser le référencement naturel en affichant le certificat de sécurité de votre site Web, vous rassurez les potentiels visiteurs !
  • Créer des redirections : pour éviter les erreurs 404 qui frustrent l’utilisateur, tout en envoyant un mauvais signal à Google.

Deuxième pilier du SEO : la rédaction

Le contenu est roi sur internet, vous le savez ! D’autant plus lorsqu’il s’agit de référencement naturel. Logiquement, nous retrouvons la rédaction du contenu dans ces 3 piliers SEO.

En plus de faire appel à un rédacteur Web pour vous accompagner dans l’écriture d’articles, quelles sont les bonnes pratiques d’une rédaction SEO friendly ?

Sélection des mots-clés pertinents

Tout d’abord, vous devez trouver les termes que vos clients ou prospects utilisent pour trouver votre entreprise, vos produits ou vos services. L’objectif est de créer des contenus autour de ces mots-clés, afin de vous positionner auprès d’une audience qualifiée.

Voici quelques conseils pour trouver et sélectionner des mots-clés pertinents :

  • Mettez-vous dans la peau de votre audience et listez des mots, expressions et questions en rapport avec votre activité.
  • Partez des mots-clés généraux, puis listez des expressions secondaires. Par exemple, si vous vendez du thé, vous pouvez décliner en « thé vert », « thé noir », « thé blanc »… Puis ensuite « thé vert citron », « thé vert détox », « thé noir de Chine », etc.
  • Vérifiez le volume de recherche de ces mots-clés et trouvez de nouvelles idées via des outils comme Ubersuggest, Google Keyword Planner ou AnswerThePublic.
  • Parmi les suggestions, repérez les mots-clés à fort volume et peu concurrentiels. Vous n’en trouvez pas ? Par défaut, mieux vaut tenter de se positionner sur des expressions avec un volume de recherche moyen, mais peu de concurrence.

Dès que vous avez obtenu une liste de mots-clés, vous avez également une belle liste d’idées d’articles ! Pour optimiser votre référencement, travaillez un texte autour de chaque expression. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un rédacteur SEO si besoin.

Organisation des contenus en clusters

Les « clusters », ou groupes thématiques, permettent de structurer le contenu autour d’un thème principal et de relier tous les sujets autour de celui-ci.

En plus d’améliorer l’expérience utilisateur, cette organisation facilite le crawl des robots d’indexation. Lorsque ces derniers s’aperçoivent que vous parcourez un sujet dans son ensemble, ils seront plus enclins à faire remonter vos pages.

Le cluster consiste donc à partir d’un thème pour développer des sous-thèmes et travailler le cocon sémantique. Si nous reprenons l’exemple du thé vert, cela donnerait une page pilier sur ce qu’est le thé vert, d’où il vient, comment il est récolté, ses bienfaits…, puis plusieurs articles détaillés tels que  :

  • Comment préparer le thé vert ?
  • Avec quoi accompagner le thé vert ?
  • Les bienfaits du thé vert sur la santé
  • Quels sont les différents types de thé vert ?
  • Les différences entre le thé vert en vrac et en sachet
  • Comment préparer un thé vert froid ?

Qualité de la rédaction et valeur ajoutée des contenus

Votre contenu doit toujours être original et pertinent. Autrement dit : évitez le contenu dupliqué et l’utilisation d’outil de rédaction automatique… Google le détectera et vous pénalisera immédiatement.

Vos articles de blog, tout comme vos pages Web, imposent votre expertise auprès de votre audience. Ils doivent être agréables à lire, tout en apportant des informations utiles qui répondent aux besoins de vos clients et prospects.

Par ailleurs, vos contenus Web doivent laisser transparaître les valeurs et la personnalité de votre entreprise. Même si vous traitez un sujet dont vos concurrents parlent aussi, il convient de le faire sous un angle inédit et de l’illustrer avec des exemples provenant de votre propre expérience.

Pour obtenir des articles uniques, à forte valeur ajoutée, commandez des textes sur Redacteur.com.

Troisième pilier du SEO : les liens

Le dernier des 3 piliers du SEO concerne les liens internes et externes. Les liens internes conservent les visiteurs sur votre site internet, tout en aidant les robots des moteurs de recherche à parcourir vos contenus.

Quant aux backlinks, ils offrent une preuve d’autorité et de notoriété que Google récompense avec un meilleur positionnement.

L’importance des backlinks pour le SEO

Les liens externes sont particulièrement appréciés par les moteurs de recherche. Il y a 2 façons de les utiliser :

1. Pour rediriger l’internaute depuis votre site Web vers des sources pertinentes et complémentaires.

Dans ce cas, Google comprend qu’à travers votre contenu, vous donnez accès à des informations supplémentaires de qualité (à condition de rediriger vers des sources fiables !).

2. Pour obtenir des backlinks et faire figure d’autorité auprès des moteurs de recherche.

Ici, ce sont les autres sites qui font un lien vers vos pages. Ce type de netlinking compte dans votre positionnement. Plus vous avez de backlinks provenant de domaines à forte autorité, plus vos pages remontent dans les SERP.

Le maillage interne pour structurer un site

Les liens internes servent à relier différentes pages au sein de votre propre site Web. Apprécié par les moteurs de recherche, le maillage interne améliore la navigation entre vos contenus. Les visiteurs peuvent approfondir le sujet en suivant ces liens, tout comme les robots des moteurs de recherche !

Pourquoi la rédaction Web impacte les 3 piliers du SEO ?

La rédaction Web joue un rôle direct dans l’optimisation des 3 piliers du SEO. Comment ? C’est ce que nous allons détailler…

L’impact de la rédaction SEO sur la technique

Pour commencer, le SEO technique n’est possible qu’avec du contenu ! Structurer et hiérarchiser les pages, optimiser avec les mots-clés, enrichir avec des données complémentaires, donner des informations pertinentes aux moteurs de recherche, placer des balises title et meta-description… Toutes ces techniques découlent directement de la qualité de vos pages Web et articles de blog.

Le contenu du site comme source de trafic SEO

Sans contenu, il est impossible de se positionner dans les résultats de recherche. La rédaction Web vous permet de répondre aux questions de vos prospects et clients, d’apporter des informations à valeur ajoutée et de les conduire vers la conversion. En publiant des articles de blog liés aux requêtes de votre audience, vous attirez naturellement du trafic qualifié sur votre site Web.

Besoin d’aide pour rédiger des articles SEO-friendly ? Demandez un devis pour de la rédaction de contenu SEO.

Des contenus générateurs de backlinks

Grâce à des contenus de qualité, vous vous imposez comme un expert dans votre domaine.

Si vous publiez des articles originaux, contenant des exemples, statistiques et conseils qui sortent du lot, vous augmentez vos chances d’obtenir des backlinks. En effet, d’autres sites à la thématique similaire vous citeront comme source pertinente dans leurs propres articles de blog.

Notre astuce pour travailler les piliers du SEO

Vous souhaitez optimiser ces 3 piliers du SEO ? Commencez par un audit de votre site internet, aussi bien concernant les aspects techniques que le contenu. À l’aide des conseils listés dans cet article, vous saurez comment améliorer la structure de votre site et trouver de nouvelles idées d’articles pour votre blog.

D’ailleurs, pour produire des contenus SEO-friendly, pensez à faire appel à un rédacteur sur notre plateforme de rédaction, Redacteur.com.

L’article Les 3 piliers du SEO pour référencer votre site est apparu en premier sur Redacteur.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

[Infographie] – Facebook, le chemin vers une introduction en bourse

Facebook est le leader des réseaux sociaux et au vue de l’engouement que le domaine connaît, il est évident que des investisseurs aimeraient bien mettre quelques (millions)...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Firefox : les cookies third-party bloqués par défaut

Mozilla Firefox active la fonctionnalité Enhanced Tracking Protection (ETP) par défaut pour bloquer les traqueurs tiers. The post Firefox : les cookies...

Publié le par Cyrielle Maurice