Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Les achats de biens virtuels plus rentable que la publicité

Flurry vient de présenter des résultats étonnant d’une étude qui montrent que la vente des biens virtuels dans les applications mobiles rapporte bien plus d’argent que...

Etude entre la publicité et les achats de biens virtuels dans les applications mobiles

Flurry vient de présenter des résultats étonnant d’une étude qui montrent que la vente des biens virtuels dans les applications mobiles rapporte bien plus d’argent que les publicités posées à l’intérieur. A vrai dire, il n’y a pas de commune mesure et la vente de biens virtuels sont le moyen actuel le plus rentable pour une application qui recherche une retour financier rapide (participe à hauteur de 80 % dans le total des revenus en septembre dernier). Étonnant ? Pas tant que ça au final !

Il est bien connu que les développeurs d’applications cherchent un moyen de se rentabiliser. Alors de nombreuses techniques sont désormais à leur disposition. Ils peuvent se rentabiliser sur la vente d’applications (si leur produit est payant même si les différentes plateformes prennent une commission dessus), ajouter des publicités à l’intérieur de leur développement (de nouvelles régies se sont spécialisées dans ce nouveau support) et plus récemment si le contenu de l’application s’y prête, ils peuvent vendre des biens virtuels (basé sur ce qui a déjà été fait avec les applications Facebook). Il semblerait donc que cette dernière méthode soit la plus efficace pour eux, d’autant plus qu’il annonce que le marché devrait .

Alors première limitation, cette méthode ne s’applique pas à toutes les applications. Il faut que le contenu et la forme s’y prête. De plus il faut avoir une communauté assez investi dans votre application pour qu’ils veulent investir dans des produits connexes. Il faut donc arriver à les rallier au sein d’un même système de nouvelles personnes. Pour cela les adaptations de jeux réseaux sociaux entre amis sur mobile est une bonne chose.

Pour finir et d’après Flurry, ce système n’est viable que pour les applications d’Apple (du fait de son grand nombre) et surtout vu qu’Android (donc Google) ne supporte pas de systèmes de micro-paiement, ce qui est un frein pour le développement de ce système dans applications Android.

Personnellement, je pense que c’est une très bonne méthode de gagner facilement de l’argent, d’autant plus que généralement cela ne coûte pas très cher à mettre en place et que le joueur n’hésite pas à dépenser quelques euros pour acheter des outils par ci par là (surtout si le système s’y prête).  Cela leur permet d’évoluer facilement dans le jeu et de pouvoir rester à flot en équipant leur maison/personnage/compte… Cependant ce genre de rémunération ne se prête pas à toutes les applications et pour le coup même si on commence être habituer à voir des publicités (au point que certains utilisateurs dont je fais parti ne font plus attention à certains encarts de page car généralement utilisé par la publicité), cela reste quand même une solution pratique et très simple à mettre en œuvre qu’il ne faudrait pas négliger.

Et vous amis développeurs, quelle méthode de rentabilisation utilisez-vous ?

Source : RWW

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

5 clichés à oublier sur la rédaction web !

Le métier de rédacteur web et le Content Marketing en général souffrent de bien des aprioris. Alors, nous avons décidé de dire...

Publié le par Fabien
Webmarketing

Google facilite l’enseignement du développement informatique aux enfants

Google présente CS First, son programme d’enseignement de l’informatique simple et gratuit. The post Google facilite l’enseignement du...

Publié le par Cyrielle Maurice