Tumblr

[Interview] – Muxi, le réseau social par métier + invits

muxi

J’ai été contacté la semaine dernière pour vous présenter Muxi, un nouveau réseau social professionnel organisé par métier. L’idée est simple et tirée du fonctionnement des confrérie américaines puisque le site permet de rassembler les personnes d’un même corps de métier au sein d’un même endroit virtuel pour qu’ils puissent échanger, partager, questionner…

En effet, Muxi  est assez simple d’utilisation et très réussi graphiquement. Les fonctionnalités du site sont diverses et vont de la connexion des professionnels entre eux à un moyen simple de suivre l’actualité de son domaine. Vous retrouverez aussi des notions et dispositions connues comme la gestion de ses contacts par cercle ou encore la disposition des éléments de la page principal qui sont très proche de ce que Facebook et les autres proposes. On s’adapte donc vite et on l’utilise très simplement.

Comme à mon habitude, je vous laisserais découvrir l’ensemble des fonctionnalités du site en vous rendant directement dessus si cela vous intéresse. Par contre, je vous propose l’interview de Bertrand Besse, co-fondateur de la plateforme qui a accepté de répondre à mes questions. Je vous retranscris notre échange:

WA: Pouvez-vous vous présenter rapidement?

Bertrand Besse, 29 ans, dirigeant et co-fondateur de Muxi.

WA: Pouvez-vous présenter Muxi à ceux qui ne le connaîtraient pas encore?

Muxi est le premier réseau social organisé par métier. Muxi offre donc à ses utilisateurs un espace pour partager son expérience, poser des questions, trouver des collaborateurs et plus globalement échanger avec des personnes travaillant dans le même secteur d’activité.

WA: D’où vient le nom?

Nous avons repris le concept des fraternités, très populaires aux Etats Unis, dont le nom est souvent composé de lettres grecques. « Muxi » est donc la juxtaposition des deux lettres grecques « mu » et « xi ». Le logo représente la lettre « xi » en majuscule : Ξ

WA: Comment ça fonctionne?

Chaque membre appartient à une fraternité correspondant à son secteur d’activité et à un cercle lié plus directement à son métier. Les utilisateurs peuvent alors échanger avec les autres membres de la fraternité, de manière publique ou privée. Un système de filtres permet de gérer le flux d’informations disponible ; un système de réputation est également mis en place dans chaque fraternité grâce à un système de points alloués par les utilisateurs en fonction de la qualité des publications. Avoir un nombre de points plus élevés dans sa fraternité n’offre pas de privilèges particuliers mais une reconnaissance supérieure de la part des autres membres.

WA: Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée?

Le projet Muxi est né d’un constat simple :
Les réseaux sociaux actuels permettent de reproduire en ligne son réseau existant mais ne donnent pas la possibilité de construire ou de développer son propre réseau. Or, dans un contexte économique défavorable, il est devenu indispensable de “créer” son propre réseau ; non seulement car de nombreuses offres d’emploi sont de plus en plus pourvues hors annonce, mais aussi car le savoir est devenu communautaire et il est donc primordial d’échanger sur son activité professionnelle avec ses pairs.

WA: Comment vous rémunérez-vous?

Le business model de Muxi repose sur la publicité. Les annonceurs ont en effet accès à des audiences très ciblées.

WA: Le service est lancé depuis quelques temps en béta, quels sont les retours que vous avez eu depuis?

Muxi est lancé depuis quelques jours et les retours sont très positifs ! De nombreux professionnels du web ont notamment rejoint la fraternité internet, et n’hésitent à suggérer de nouvelles fonctionnalités.

WA: Combien de personnes travaillent actuellement sur le projet et quelles sont leurs fonctions?

Nous sommes une demi-douzaine à travailler sur le projet Muxi. Il y a notamment Thibaud Elzière (Fotolia, Zilok) et Quentin Nickmans qui sont les deux autres co-fondateurs, Joffrey le développeur et Didier le designer qui sont également là depuis le début du projet.

WA: Quels sont vos projets à court terme? Long terme?

Nous avons lancé Muxi en France le 15 décembre. Les axes de développement pour Muxi dans les prochains mois vont être l’amélioration continue du site et l’ouverture à de nouveaux marchés.

WA: Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre?

Le manque de temps. Nous voulons proposer toujours plus de fonctionnalités aux utilisateurs et il faut savoir ne pas être trop ambitieux en termes de délais.

WA: Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il?

Avoir une vision à long terme de son projet, de son site internet.

WA: Quelle est votre actu du moment (c’est le moment de se faire de la pub ou de nous dire ce que vous cherchez)?

Muxi a été officiellement lancé il y a quelques jours. Nous recevons beaucoup de feedback et nous nous efforçons d’apporter les fonctionnalités les plus demandées.

WA: Je sais que vous avez participez à LeWeb, quels sont vos retours?

Très positifs. L’occasion de prendre contact avec un grand nombre de journalistes, blogueurs et partenaires potentiels.

WA: Avez-vous quelque chose à ajouter?

Muxi fonctionne par invitation mais les lecteurs de WebActus.net peuvent d’ores et déjà s’inscrire sur Muxi grâce à ce lien d’invitation : www.muxi.fr/i/webactus

Je remercie donc Bertrand de s’être prêté au jeu de l’interview et surtout de vous donner un code d’invitation pour pouvoir vous inscrire et tester la plateforme en profondeur. N’hésitez pas à lui laisser vos feedbacks/retours sur ce qu’il tente de construire! En tout cas, je souhaite bonne continuation à Muxi et pleins de bonnes choses pour l’avenir, en espérant qu’il trouve le succès souhaité!

A propos de admin
Administrateur de WebActus.net
N'hésitez pas à me contacter et à commenter cet article. N'hésitez pas à me remonter toute suggestion et à nous suivre sur Twitter @WebActus.