Facebook va simplifier votre gestion de la vie privée

Logo de Facebook

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Facebook a décidé de simplifier votre gestion de la vie privée. Alors que de nombreux membres grognent contre le réseau social numéro 1 quant à sa gestion difficile de la vie privée, Facebook a décidé de les écouter et devraient proposer dans les semaines qui viennent une simplification de la gestion des données privées de votre compte.

En effet, Facebook reconnaît que sa gestion des données partagées est un processus assez compliqué pour les plus novices d’entre-nous. Alors que la semaine dernière, Facebook a reçu de nombreuses attaques/critiques directes sur sa gestion hasardeuse et non sécurisée de la vie privée de ses membres allant même jusqu’au départ de certains d’entre eux, Facebook souhaite donc apaiser la colère de ses membres et les encourage à rester en faisant son mea culpa. C’est Mark Zuckerberg en personne qui a publié un article dans les colonnes du Washington Post.

Facebook has been growing quickly. It has become a community of more than 400 million people in just a few years. It’s a challenge to keep that many people satisfied over time, so we move quickly to serve that community with new ways to connect with the social Web and each other. Sometimes we move too fast — and after listening to recent concerns, we’re responding.
…The biggest message we have heard recently is that people want easier control over their information. Simply put, many of you thought our controls were too complex. Our intention was to give you lots of granular controls; but that may not have been what many of you wanted. We just missed the mark.
We have heard the feedback. There needs to be a simpler way to control your information. In the coming weeks, we will add privacy controls that are much simpler to use. We will also give you an easy way to turn off all third-party services. We are working hard to make these changes available as soon as possible. We hope you’ll be pleased with the result of our work and, as always, we’ll be eager to get your feedback.

Il explique donc s’être trompé et avoir agit trop rapidement le poussant à faire d’énormes erreurs. Cela intervient quelques jours après la diffusion de la news qui dénonçait facebook de dévoiler les données de ses membres à ses partenaires. En effet, Facebook (comme Google) dévoile l’adresse web à l’annonceur quand un membre clique sur une publicité qui le concerne. Cependant depuis qu’il est possible de renommer son profil, votre nom/pseudo apparaît dans cette URL et donc les plateformes /marques peuvent récupérer des informations sur vous. Même si elles ont officiellement annoncé qu’elles n’avaient jamais utilisé cette faille (ce qui m’étonnerait vraiment), les faits sont là.

Facebook semble donc avoir compris que sa gestion de la vie privée de ses membres laissait à désirer et que certains n’hésiteraient pas à quitter le réseau social. Alors qu’il souhaite passer la barre fatidiques des 500 millions de membres (sans souci) dans le moins qui vient (et organiser une petite fête pour l’occasion), Facebook révise sa copie et souhaite éviter l’image négative autour de son service. Car le plus important de tout est toujours d’arriver à satisfaire le plus grand nombre sans pour autant se faire détester  des autres. Facebook pourrait étudié le cas de Google à qui on a reproché et on reproche encore d’être très intrusif et conservateur quant aux données collectées durant nos recherches.

Source: Mashable

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.