La RIM PlayBook supportera les applications Android

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

La rumeur vient (enfin) d’être confirmée, la Rim Playbook, la tablette Blackberry supportera les applications Android. Cette tablette est basée sur le système d’exploitation QNX, qui gère le multitâche. Il est vrai que le Blackberry App World (l’équivalent du app store pour Apple) n’est pas très développé avec seulement 25 000 applications à son actif…
Ainsi, pour assurer au futur acheteur de la tablette un service équivalent à ses concurrentes, RIM a du faire une concession sur sa politique qui consistait à n’avoir que des applications développées pour Blackberry et s’est donc trouvé contraint de se tourner vers Android. C’est ainsi que la firme Canadienne a annoncé que sa tablette supportera des applications Android. Un joli coup marketing avant le lancement prévu pour le 19 avril aux Etats-Unis et au Canada et dont le prix sera proche de l’Ipad 2 (500 à 700$ selon les versions).

La RIM Playbook aura un écran tactile multitouch capacitif de 7 pouces, pour une résolution de 1024 x 600 pixels. Un processeur double-coeur cadencé à 1GHz sera inclus, avec 1 Go de RAM. Il y aura deux caméras : une dorsale de 5 mégapixels et une frontale de 3 mégapixels. Elles seront toutes les deux en haute définition et pourront faire du chat vidéo. Des ports microUSB et microHDMI seront également présents !  Cette tablette supportera donc les applications Blackberry (écrites en Java), le C/C++,HTML5, Adobe Air et surtout les applications Android.

RIM va au départ proposer deux « app players » ou lanceur d’applications qui seront à téléchargés au préalable depuis le Blackberry App World afin de pouvoir utiliser les applications Android. Cependant, la société affirme qu’il y aura donc 225 000 applications disponibles au lancements (les 200 000 d’Android + 25 000 de Blackberry) mais c’est là ou il faudra être prudent. En effet, il faudra au préalable que les développeurs repackagent leurs applications avant qu’elles puissent être utilisés sur la Playbook. Certes l’opération n’est pas très importante pour un développeur, cela les poussera donc surement à porter leurs applications pour la tablette, mais encore faut-il que tous les développeurs suivent toutes leurs applications.

La ou je trouve que RIM a commis une erreur c’est sur le fait que dorénavant il n’y aura plus aucun développeur « Blackberry », tout le monde développera pour Android (et optimisera donc son application pour l’OS de Google) et portera ensuite son application pour Blackberry. De plus, RIM n’a pas communiqué sur la réelle compatibilité des applications, pourra-t-on utiliser tous les jeux, toutes les applications ? Sur ce point, de nombreux développeurs devraient se lancer dans des applications permettant d’avoir une meilleure compatibilité, enfin je l’espére…

[Source]
L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.
  • Alors déjà qu’il y a kedal développé pour BB (ce qui m’énerve car je me retrouve avec un Smartphone vraiment obsolète), là ça va carrément être la mise à mort pour l’App.World…
    Enfin, ça reste une bonne nouvelle pour les utilisateurs de la tablette.

    • C’est vrai que ça pose un gros problème pour les utilisateurs de BlackBerry, j’avoue que je ne comprend absolument pas la stratégie de BB. Ils délaissent carrément leurs utilisateurs avec cette nouvelle fonction, du coup ils vont perdre des parts de marché à coup sur…

  • Pingback: Uzful - La Dose Utile de Mobilité 0.1()

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.