Capcom se plaint des média et de leur campagne diffamatoire

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

              L’éditeur japonais Capcom a peur que la « campagne diffamatoire » contre les jeux violents ainsi que leur répercussions sur les comportements de quelques individus, ne leur soit préjudiciable.

            Il est vrai que, de plus en plus, le jeu vidéo fait parler de lui dans la presse mais ce n’est pas souvent pour le glorifier. Les drames évoqués par les média du monde entier font vite (trop vite) le lien entre jeu vidéo et comportements déviants de certaines personnes commettant des atrocités. De ce fait les acteurs du jeu vidéo et plus particulièrement Capcom, dans notre cas, exclament leur désapprobation face à cet événement.

           Capcom dénonce les média de nuire à leurs performances commerciales et ne voudrait pas que cela ruine les ventes du prochain volet des Resident Evil sur Wii, Resident Evil Archives : Resident Evil Zero, qui reste un jeu horrifique rempli de choses sanglantes et gores. N’oublions tout de même pas que celui ci comporte la mention 15+.

 

Source : CVG.com.

L'équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l'univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.