Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

3 astuces pour faire un devis vendeur

Souvent perçu comme une charge de travail non productive, le devis est pourtant bien souvent le premier document professionnel que vous transmettez à vos prospects....

Publié par Audrey Clabeck

Souvent perçu comme une charge de travail non productive, le devis est pourtant bien souvent le premier document professionnel que vous transmettez à vos prospects.

Pour espérer les convertir et vous démarquer de la concurrence, nous vous expliquons comment établir un devis vendeur.

1) Soigner le visuel

Le document que vous allez remettre à votre client doit véhiculer votre image. Idéalement, la charte graphique de votre entreprise doit être appliquée à tous vos documents. Pensez donc à faire apparaître sur votre offre de prix votre logo et à utiliser les couleurs qui y figurent.

Faites également en sorte que votre devis soit agréable à la lecture et compréhensible. Aérez les paragraphes, évitez le jargon professionnel et surlignez en gras les éléments essentiels tels que l’énoncé de la prestation ou le prix.

2) Détailler la prestation

Si être clair demande une certaine concision, être précis sur le travail que vous fournirez rassure le client. Le devis vous offre l’opportunité de lui démontrer que vous avez parfaitement compris sa demande.

L’énumération des différents postes de travail, des matériaux utilisés ou encore du degré de finition de votre prestation évite une éventuelle méprise sur la prestation proposée.

3) Le devis à options

Le prix est souvent un élément bloquant au moment de l’envoi d’un devis. Certains artisans sont étonnés de ne pas avoir de retour après l’envoi de leur offre.

Si lors de votre entrevue ou de votre conversation téléphonique le client a laissé entendre que le tarif était une composante cruciale dans le choix du prestataire, optez pour le devis à options.

Présenter une offre tarifaire avec des options

Un devis avec options permet à votre prospect de choisir lui-même le degré de finition de votre prestation et donc, le montant qu’il accepte de débourser. Deux solutions s’offrent alors à vous  :

La création d’un seul devis  : il comprendra le tarif de la prestation de base, celle indispensable pour réaliser un travail correct. À cela, vous ajouterez le détail des travaux additionnels qui peuvent améliorer la prestation  : matériaux de qualité supérieure, finitions plus esthétiques, entretien…

La création de plusieurs devis  : cette solution vous permet d’établir une offre unique pour une prestation de base et d’autres avec des options. Un peintre pourra ainsi établir une proposition de prix avec une ou deux couches de peinture blanche, une autre avec une base et une ou deux couches de couleur et, pourquoi pas, une troisième avec des retouches après l’aménagement.

Cette façon de procéder possède trois gros avantages  :

  • Vous prémunir contre d’éventuelles réclamations en cas de choix du tarif le moins cher ;
  • Proposer des prestations supplémentaires et donc augmenter votre CA ;
  • Faciliter la signature  : le client peut choisir entre plusieurs possibilités tout en respectant son budget initial.

 

Conclusion

Vous avez établi un devis vendeur  ? Parfait  ! Pensez toutefois à relancer vos prospects. C’est l’occasion de maintenir le contact et d’ouvrir la porte à une éventuelle négociation en cas de point bloquant.

La relance fait certes partie du processus commercial, mais elle prouve également à vos prospects que vous êtes un entrepreneur qui s’implique dans la relation client.

L’article 3 astuces pour faire un devis vendeur est apparu en premier sur Blog Facture.net.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Entrepreneurs : 17 leçons de vies de Steve Jobs

Steve Jobs est forcément un des entrepreneurs des temps modernes les plus respectés et avec le succès le plus important. Après tout, c’est...

Publié le par Antoine Dematte
Entrepreneuriat

Auto-entrepreneurs : les avantages de l’impôt sur le revenu

Lorsque vous optez pour le statut d’auto-entrepreneur (désormais, “micro-entrepreneur”), vous êtes soumis au régime d’impôt sur...

Publié le par Celine Albarracin