Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Quelle est la différence entre le SIREN et le SIRET ?

Ils se ressemblent et ont des utilités différentes : les numéros SIREN et SIRET font partie du quotidien des entrepreneurs. En bons quasi-frères jumeaux, ils créent la...

Publié par Damien Charles

Ils se ressemblent et ont des utilités différentes : les numéros SIREN et SIRET font partie du quotidien des entrepreneurs. En bons quasi-frères jumeaux, ils créent la confusion dans l’esprit de plus d’un chef d’entreprise.

Grâce à cet article, vous apprendrez à différencier SIREN et SIRET en comprenant le fonctionnement du système d’identification établi en France, à retrouver ces numéros essentiels, lequel utiliser en fonction du contexte et comment les obtenir.

Quelle est la différence entre le SIREN et le SIRET d’une entreprise  ?

S’il est facile de confondre les 2 appellations, il existe une réelle différence entre SIREN et SIRET.

Le SIREN, une carte d’identité d’entreprise

Le numéro SIREN correspond à l’identifiant de votre entreprise au niveau national que vous gériez :

  • Une auto-entreprise ;
  • Une société ;
  • Une association ;
  • Une administration ;
  • Une entreprise étrangère ayant une activité en France.

Composé de 9 chiffres, le numéro SIREN est attribué par les services de l’INSEE lors de votre inscription au répertoire SIRENE. Cette inscription se fait automatiquement lors de votre immatriculation auprès du Guichet des Formalités des Entreprises.

Une même personne peut avoir plusieurs numéros SIREN. Dans le cas d’une entreprise individuelle (micro-entreprise, EIRL) le numéro SIREN est attribué à vie. Dans le cas de sociétés, il y aura autant de SIREN que de sociétés. Ainsi une personne ayant une activité de création de contenu en tant qu’auto-entrepreneur (personne physique) et gérant une société de communication (personne morale), aura 2 SIREN.

Il n’est possible de changer de SIREN que dans les cas suivants :

  • Dans le cas d’une entreprise individuelle : cessation d’activité ou décès.
  • Dans le cas d’une société : liquidation.

Le SIRET : La définition géographique de votre établissement

De la même façon que le SIREN, le SIRET de votre entreprise vous est attribué par l’INSEE après votre demande d’immatriculation sur le site du Guichet des Formalités des Entreprises. Plus long que le SIREN, il est composé :

  • Du SIREN, qui compose les 9 premiers chiffres du SIRET.
  • Du NIC (Numéro Interne de Classement), qui détermine par 5 chiffres l’unité géographique de chacun des établissements de votre entreprise.

Il est donc possible d’avoir plusieurs SIRET si vous avez des activités différentes (voir code NAF, également appelé code APE) ou si vous vous établissez sur différents secteurs géographiques. Par exemple, un auto-entrepreneur ayant une activité d’aide à la personne et de location sur Paris aura deux SIRET différents, un pour chaque activité mais un seul SIREN.

Contrairement au SIREN, le SIRET peut être modifié durant toute la vie de l’entreprise, notamment à l’occasion d’un déménagement de l’établissement. Il faudra alors le déclarer en ligne au Guichet des Formalités des Entreprises (INPI), et vous obtiendrez un nouveau numéro de SIRET.

Où est le SIREN dans le SIRET  ?

Comme vu précédemment, il est facile de retrouver le numéro de SIREN lorsque l’on a le SIRET. Il s’agit des 9 premiers chiffres du SIRET.

Si vous n’avez ni votre SIREN, ni votre SIRET à disposition, vous pouvez retrouver cette information sur :

  • Infogreffe.fr : accessible à tout le monde.
  • Le répertoire SIRENE des services de l’INSEE : régulièrement mis à jour, il permet de se renseigner sur l’état civil de l’ensemble des entreprises et associations sur le territoire français. Vous y retrouverez notamment, l’adresse du siège social de l’entreprise, son activité principale, des informations sur le dirigeant, le nombre de salariés, mais aussi le SIREN et le SIRET de l’entreprise. Pour effectuer une recherche sans SIREN ni SIRET, vous devrez vous rendre sur le site sirene.fr.
  • Sur le Kbis de votre entreprise : qui permet de justifier de l’inscription de l’entreprise au registre du commerce et des sociétés (RCS). Vous pouvez le télécharger gratuitement sur MonIdenum.
  • L’annuaire des entreprises : mis à disposition par la Direction interministérielle du numérique (Dinum), elle permet d’effectuer une recherche par nom, raison sociale , SIRET ou SIREN.

Faut-il afficher le SIRET ou le SIREN sur une facture  ?

Que vous adressiez une facture à un professionnel ou un particulier, afficher le SIREN ou le SIRET fait partie des mentions obligatoires.

L’important est de pouvoir clairement identifier l’entreprise, et de prouver son existence juridique, le SIREN est donc suffisant. Néanmoins, si vous indiquez le SIRET sur votre facture, vous êtes dans la légalité puisque le SIREN est contenu dans le SIRET.

Faut-il inscrire le SIREN ou le SIRET sur le tampon de l’entreprise  ?

Traditionnellement on indique le numéro SIREN sur un tampon d’entreprise suivi du nom du Greffe de la société. Vous pouvez cependant indiquer le SIRET si vous n’avez qu’un seul établissement.

Comme pour les factures, les mentions obligatoires sont là pour des raisons juridiques. De plus, l’adresse de votre activité fait également partie des mentions obligatoires à inscrire sur un tampon.

Comment obtenir un numéro SIRET ou SIREN  ?

Pour obtenir votre SIRET et votre SIREN et faire aboutir votre projet de création d’entreprise, rendez-vous sur le site de l’INPI afin de l’immatriculer.

Attention, cette démarche ne s’effectue plus auprès des Centres de Formalités des Entreprises (CFE). Depuis le 1er janvier 2023, vous devez vous rendre obligatoirement sur le site du Guichet des Formalités des Entreprises (INPI). Votre inscription auprès du RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) et du répertoire SIRENE est alors prise en compte de manière automatique.

La seule exception à la règle concerne les associations. Celles-ci n’ont souvent besoin d’un SIREN et d’un SIRET que pour obtenir un numéro de TVA ou recevoir des subventions. Dans ce cas, le dirigeant de l’association devra effectuer une démarche supplémentaire gratuite auprès de sa préfecture.

Notre astuce pour ne pas oublier le SIREN / SIRET sur vos factures

Comme pour les tampons et les factures, le SIREN et/ou le SIRET doivent impérativement apparaître sur vos devis. Ceux-ci vous permettront de formaliser clairement votre offre et d’avoir un accord écrit de votre client ayant une valeur juridique avant toute intervention de votre part.

Pour gagner du temps et être efficace dans votre activité, utiliser notre outil gratuit pour créer des devis et des factures gratuit vous garantit des documents aux normes et sans oublis de mentions légales.

L’article Quelle est la différence entre le SIREN et le SIRET  ? est apparu en premier sur Facture.net.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

7 conseils pour les entrepreneurs qui peinent à se lever tôt

Il peut être difficile de se réveiller tôt, surtout quand nous n’avons aucun impératif  ! En tant qu’indépendant, vous...

Publié le par Celine Albarracin
Entrepreneuriat

6 astuces pour une gestion administrative efficace

Créer sa boite peut souvent faire peur. Une des causes de cette crainte est la montagne administrative que l’entrepreneur devra affronter. C’est pourquoi...

Publié le par Antoine Dematte