Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

[Infographie] Comment devenir un génie créatif en 5 jours ?

Et s’il suffisait de cinq jours pour devenir un génie créatif  ? Trop facile… Peut-être. Mais vous ne le saurez qu’en le testant....

Publié par Melanie De Coster

Et s’il suffisait de cinq jours pour devenir un génie créatif  ? Trop facile… Peut-être. Mais vous ne le saurez qu’en le testant.

Cette méthode a été mise en couleurs dans une infographie de Zippi, et voici comment la mettre en œuvre. Vous êtes prêt  ?

Prévenez vos proches que vous n’allez pas bouger de votre bureau pendant la semaine à venir. Ne vous inquiétez pas  : ils seront ensuite éblouis par votre capacité à créer.

Jour 1  : Mettez-vous dans le bon état d’esprit

Savez-vous ce qui est le plus difficile pour commencer à créer  ? Commencer, justement. Vous n’arriverez à rien en fixant un mur blanc et vide et en attendant qu’en surgissent des idées de génie. Par contre, si vous mettez tous les ingrédients nécessaires à portée de main, vous pourriez bien obtenir la recette de votre succès.

Le premier jour, vous n’allez pas encore produire, mais vous allez vous mettre dans les bonnes conditions pour y arriver. Voici votre mission du jour, que vous l’acceptiez ou pas  :

  • Décider sur quoi vous allez travailler ;
  • Organiser votre espace de travail pour avoir à portée de main tout ce dont vous pourriez avoir besoin (crayons, carnets, tablette graphique…) ;
  • Accrocher sur un panneau tous les éléments qui peuvent vous inspirer en rapport avec ce projet précis ;
  • Préparer la playlist qui accompagnera les jours à venir (la musique active dans le cerveau des zones utiles pour la créativité) ;
  • Décider quelles récompenses vous vous octroierez quand vous aurez terminé ou atteint certains paliers (les gourmandises sont fortement recommandées) ;
  • Prévoir un système pour vous obliger à vous déconnecter des réseaux sociaux pendant les jours suivants.

 

Jour 2  : Pensez comme un créatif

C’est enfin le moment que vous avez attendu toute la journée d’hier  : vous allez pouvoir lâcher les brides à votre créativité. Pas d’inquiétude  : vous ne devez pas fournir dès aujourd’hui un résultat parfait. C’est presque de griffonnage qu’il s’agit, d’un premier jet dans ce qu’il peut avoir de plus bâclé.

Personne n’a à voir ce que vous allez réaliser aujourd’hui. Par contre, vous DEVEZ avoir produit quelque chose à la fin de la journée.

Donc vous allez vous concentrer sur des petits éléments de votre dessin principal, consacrer du temps à quelques recherches pour être plus pertinent, tester des arrangements de couleur ou des mises en page.

Vous aurez peut-être l’impression de ne vous concentrer que sur des détails. Ne vous inquiétez pas  : vous êtes réellement en train d’avancer. Vous le constaterez les jours suivants.

Jour 3  : Foncez et créez

Vous avez maintenant tous les éléments en main pour concevoir l’œuvre que vous avez décidé de produire au jour 1. Vous comptez patienter encore longtemps avant de vous y mettre  ? Aujourd’hui, c’est le jour ou jamais pour travailler.

Afin de ne pas vous épuiser, et de garder toute la journée une énergie égale, vous allez œuvrer par sessions. Pas plus de 90 minutes de travail d’affilée, c’est la recommandation du docteur.

Vous vous rappelez des friandises cumulées le premier jour ? Vous aurez le droit de puiser dedans aujourd’hui après chacune de ces séances.

Et si vous sentez que votre inspiration vient à bout de souffle, sortez  ! Réellement  : allez faire une promenade d’une demi-heure, aérez-vous. Vous en reviendrez encore plus boosté et déterminé.

Jour 4  : Peaufinez les détails

Prenez un peu de recul (un tout petit peu vu le délai) et posez un regard critique sur ce que vous avez produit. Que pouvez-vous améliorer  ? Les détails correspondent-ils à ce que vous attendiez  ? Est-ce que l’ensemble ne serait pas plus réussi en utilisant une autre technique à certains endroits  ?

Oui, vous avez le droit de défaire et refaire. Vous avez même toute la journée pour peaufiner votre travail. Avouez que c’est un luxe que vous ne vous accordez pas si souvent, n’est-ce pas  ?

Aujourd’hui, vous êtes le seul juge de ce que vous avez conçu les jours précédents. Profitez-en jusqu’à ce que vous soyez totalement et entièrement satisfait, au point que l’envie de montrer votre œuvre au public vous démange tellement que vous êtes obligé de continuer à éviter les réseaux sociaux.

Jour 5  : Soyez fier et montrez-le

Ça y est  ! Vous avez terminé quelque chose dont vous êtes fier. Avouez que ce serait dommage de le laisser dans un tiroir après y avoir consacré tant de temps.

Montez-le sur internet, sur les réseaux sociaux, même si ce n’est que par petits morceaux (si vous attendez la réponse d’un client, notamment).

Et puis, tant que votre ordinateur est allumé, allez jeter un coup d’œil du côté des forums de discussion sur votre sujet, répondez à des messages, partagez votre expérience. Vous êtes en train de revenir dans le monde des vivants, il faut aussi le faire savoir (et, au passage, vous faire un peu plus connaître).

 

Voilà, comment commencer et terminer un projet en cinq jours. Et si vous avez besoin d’encore un peu plus de temps, il vous suffit de recommencer la même semaine. Vous êtes prêt à foncer dans le grand bain, maintenant  : vous faites partie des génies créatifs de ce monde  !

Pour tout savoir, jetez un œil à l’infographie :

devenir un génie créatif

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Comment bien utiliser les stories sur Instagram ?

Sur Instagram, il y a des images. Mais il y a aussi des stories. Et même des vidéos. Bref, cette plateforme ne cesse de se développer et vous avez tout...

Publié le par Melanie De Coster
Graphisme

Psychologie des couleurs : que signifie un logo rose ?

  Dans le spectre des couleurs, il en est une que certains marketeurs manient avec précaution : le rose. Pourtant, le rose n’est pas réservé...

Publié le par Melanie De Coster