Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

3 astuces pour mettre en page vos tableaux de données

Les tableaux de données sont utilisés par de nombreuses entreprises, dans de multiples situations. Or, il n’y a rien de plus illisible qu’un tableau de données qui n’a pas un...

Publié par Melanie De Coster

Les tableaux de données sont utilisés par de nombreuses entreprises, dans de multiples situations. Or, il n’y a rien de plus illisible qu’un tableau de données qui n’a pas un minimum été mis en page.

Et cela vaut aussi pour la lecture sur écran de ce tableau.

Donc, si vous voulez éviter que vos interlocuteurs n’envisagent l’emploi d’une pierre de rosette pour le décrypter, suivez les conseils de cet article.

 

1. Figez l’en-tête

En règle générale, dans la première ligne de votre tableau, vous indiquez les titres des colonnes. C’set plutôt conseillé pour savoir de quoi elles parlent.

Mais, à partir du moment où vous remplissez plusieurs lignes d’information, ces en-têtes disparaissent et plus personne ne se souvient de ce qu’il faut indiquer dans chacune d’entre elles.

Sauf si vous les figez. En fonction de l’outil que vous utiliserez, vous aurez le choix entre fixer la première colonne, la première ligne… ou bien les deux. Comme ce conseil vaut aussi pour les colonnes à rallonge, bloquez la première colonne de la même manière.

Bon à savoir
Afin que ces cellules fixées soient bien lisibles, remplissez-les en gras, et accordez-leur un peu plus d’espace que les autres. Une ligne verticale et horizontale apparente facilitera encore plus la lecture.

 

2. Formatez les colonnes

Profitez des outils directement intégrés dans votre tableur. Comme la possibilité que vos chiffres s’écrivent automatiquement dans le format de votre choix.

image tableau

Que ce soit un montant (dont vous déterminerez le nombre de virgules), une heure, une date ou un simple nombre, tous les numéros inscrits dans une colonne s’aligneront selon vos desiderata.

Cela ne vous fera pas gagner le loto, mais rendra vos données nettement plus présentables.

 

3. Filtrez

L’idée, c’est d’ajouter des filtres à vos colonnes.

image tableau filtrerAinsi, ceux qui liront vos tableaux pourront décider de ne voir que les lignes correspondant à leurs besoins (par exemple : les personnes inscrites à la newsletter, ou ceux qui ont déjà acheté tel produit).

L’ajout de petites flèches dans l’en-tête que vous aurez préparé au point 1 symbolisera très bien cette fonction de recherches (ne vous fatiguez pas, leur apparition se fait automatiquement dès que l’option filtre est activée).

 

Et, enfin, simplifiez

Votre tableau contient de nombreuses données. Votre but : le rendre plus simple, plus lisible. Contrairement à certaines tendances, ajouter des lignes colorées, des icônes… ou tout ce qui n’est pas indispensable a plus tendance à perturber le cerveau.

Bon à savoir
Contentez-vous d’organiser les données de manière claire, ce sera largement suffisant. Le seul moment où vous pouvez ajouter de la couleur, c’est pour indiquer un lien sortant (soulignez-le en plus, pour augmenter sa portée).

Toujours dans le même esprit, préférez des typographies sans Serif, qui seront plus reposantes pour les yeux.

 

Si vous avez besoin de rendre vos données visuellement attractives, il sera toujours temps de vous tourner vers des graphiques, ou des infographies. Mais le tableau en lui-même doit avant tout être efficace.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Graphistes : 6 astuces pour relancer efficacement vos prospects

Tous les graphistes sont confrontés à un moment ou à un autre à des prospects qui repoussent à plus tard leur réponse quant à une...

Publié le par Jerome Dajoux
Graphisme

Comment utiliser l’orange dans vos designs print et web ?

Très populaire dans les années 1970, l’orange a malheureusement perdu un temps son attrait pour les graphistes, en raison de sa connotation discount. Une perception injuste de ce...

Publié le par Solenne Ricard