Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

8 méthodologies UX design pour trouver l’inspiration

Que votre projet concerne la création d’un site internet, d’une application mobile, ou même d’une plateforme d’administration… l’expérience utilisateur est aujourd’hui un point...

Publié par Solenne Ricard

Que votre projet concerne la création d’un site internet, d’une application mobile, ou même d’une plateforme d’administration… l’expérience utilisateur est aujourd’hui un point crucial à optimiser.

Le but de l’UX design est ainsi de rendre vos interfaces intuitives, pratiques, faciles et agréables à utiliser, mais aussi rapides, fiables et accessibles. Un projet qui prend en compte l’expérience utilisateur, demande une réflexion poussée et continuellement inspirée de ses concepteurs.

Voici donc 8 méthodologies UX design qui vous aideront à trouver l’inspiration et à la renouveler au fil du temps et de la vie du produit.

 

1. S’entretenir avec les parties prenantes

entretien-ux-design-utilisateur

Affaires photo créé par pressfoto – fr.freepik.com

Il faut tout d’abord souligner que le processus UX démarre, non pas avec les utilisateurs de votre produit, mais avec les principales parties prenantes du projet. Le but premier étant de comprendre vos clients. En effet, même si l’UX vise avant tout la satisfaction de l’utilisateur, vous ne devez pas perdre de vu que l’entreprise commanditaire a aussi des objectifs qui devront être atteints avec le produit.

La conception UX démarre donc par divers entretiens avec les parties prenantes internes et externes du projet. Une phase essentielle qui aide à établir les bases de ce dernier, en fournissant des informations de premières nécessités, autrement difficiles à obtenir.

Vous serez ainsi amené à hiérarchiser les fonctionnalités de la conception, et à définir les indicateurs de performance clés (KPI). Ces même KPI éclaireront vos décisions tout au long du processus de conception, puisqu’ils constituent un outil indispensable pour mesurer l’impact de vos efforts.

Les entretiens menés auprès des parties prenantes vous permettront donc d’aboutir à un design qui plaira à tout le monde, les utilisateurs comme les clients.

 

2. Établir les personas

La seconde (et principale) source d’inspiration d’un UX designer n’est autre que le public à laquelle il va devoir s’adresser. Les personas d’utilisateurs sont une représentation fictive de l’utilisateur idéal. Ainsi, établir des personas offre un aperçu pertinent de ce public cible (données démographiques, comportements, besoins, motivations).

Grâce à eux, le concepteur UX crée un lien empathique avec les consommateurs, qui l’accompagne tout au long du processus de création.

Notons qu’on peut également organiser des entretiens et groupes de discussions avec un panel de potentiels utilisateurs du produit ou service final. Cette approche est une source d’enseignement intéressante pour les équipes de conception, qui peuvent ainsi appréhender plus facilement les sentiments, les opinions et le langage des utilisateurs. Une approche particulièrement utile lorsque le public cible est nouveau ou inconnu pour l’équipe.

Étudier le public cible d’un projet permet également de dégager des modèles mentaux. Ces derniers expliquent comment l’utilisateur voit le monde. Une vision qui influence ensuite la conception du produit à chaque étape du processus.

 

3. Mener un audit concurrentiel

La concurrence directe de votre client forme la troisième source d’inspiration incontournable de l’UX design.

Le processus de conception ne peut débuter sans une analyse complète des produits concurrents. Une analyse qui aboutit à une cartographie de ces mêmes produits, mettant en exergue leurs caractéristiques.

Cette étape vous aidera notamment à saisir les différentes normes qui régissent le marché de votre client.

Outre l’utilité inspirationnelle de cet audit, cette méthode vous aidera à définir les opportunités d’innovation encore possible. Toutefois, l’innovation pour l’innovation n’a pas d’intérêt. Le but de votre audit est avant tout de définir les bonnes et les mauvaises pratiques UX de la concurrence.

Vous retiendrez bien évidemment les bonnes idées, en vous les réappropriant sans pour autant les plagier. Le but est ici d’offrir un service ou un produit qui s’accorde aussi avec la philosophie et l’image de l’entreprise commanditaire.

 

4. Favoriser la réflexion collective

methodologies-ux-design

Affaires photo créé par rawpixel.com – fr.freepik.com

Plus on est nombreux à réfléchir à un même projet, et plus les idées et inspirations sont elles aussi nombreuses. Et justement, l’UX design est un sujet incontournable de toute stratégie digitale qui ne peut se passer d’une réflexion collective.

Favorisez donc le processus collectif de génération d’idées sans contrainte. Celui-ci vous permettra d’aboutir à un brief créatif, et offrira à votre équipe une vision large des solutions de conception envisageables.

Grâce à cette réflexion commune, vous serez également en mesure de croquer les idées énoncées en quelques traits, à l’aide d’un papier et d’un stylo, ou en utilisant un logiciel numérique.

Les croquis sont effectivement un moyen efficace et rapide de visualiser la nouvelle interface imaginée par vos équipes. Ils sont également utiles pour valider rapidement les concepts et les approches de conception proposées.

À partir de là, vous êtes en mesure de trier les solutions envisagées, et donc de décider lesquelles conserver, et lesquelles écarter du projet.

 

5. Produire des mood boards

Les mood boards sont des collages qui réunissent et organisent un ensemble d’images, de matériaux, de textes, et de tout autre élément de conception représentatifs du style final du produit. Cette collection collaborative d’images et de références est une base intéressante pour produire ensuite le guide de style de votre produit.

Mais dans un premier temps, les mood boards permettent surtout d’organiser l’inspiration autour d’un projet. Ils sont un très bon moyen d’affiner le style de ce dernier avant d’entamer le processus de conception en tant que tel.

Ils permettent en outre de transmettre facilement et visuellement vos idées de design au client afin de l’aider à les comprendre et à les appréhender.

Pour finir, les mood boards guideront vos équipes de conception tout au long du projet, afin de les aider à respecter le style défini.

 

6. Concevoir des Story-boards UX

Le story-board UX a pour objectif de montrer comment l’utilisateur pourrait interagir avec votre futur produit ou service.

De fait, il aide à concrétiser la description d’un concept en un récit détaillé et illustré. En dessinant des story-boards UX, vous aiderez les parties prenantes à comprendre votre projet de conception, et obtiendrez des retours concrets sur sa faisabilité et les points à améliorer.

Plus que de l’inspiration, ce processus de scénarisation aide donc à mettre en avant les lacunes de votre réflexion et à les corriger.

 

7. User du wireframming

methodologies-ux-design

Homme photo créé par rawpixel.com – fr.freepik.com

Le wireframming, ou maquette fonctionnelle, a exactement la même fonction qu’un plan d’architecte. Vous admettrez qu’on ne peut pas construire un bâtiment en 3D sans avoir préalablement conçu son plan en 2D.

Ce plan visuel simple représente donc la structure de chaque page de votre produit, ainsi que sa hiérarchie et ses éléments-clés.

Cette maquette est ainsi particulièrement utile pour représenter vos idées et ensuite en discuter avec les membres de votre équipe et vos clients. Bien utilisé, le wireframming peut ainsi devenir le vecteur de discussions inspirantes et inspirées.

Sans compter qu’il s’agit aussi d’un outil très pratique pour assister le travail des concepteurs et des développeurs, avant de passer à un livrable de plus haute qualité.

 

8. Étudier le comportement de l’utilisateur

L’utilisateur et sa façon d’interagir avec le produit sont une source d’inspiration continue. Il continue d’ailleurs de l’être même lorsque le service ou produit est paru.

En effet, l’UX design doit sans cesse se mettre à jour afin de répondre à l’évolution des besoins de l’utilisateur. Pour y parvenir, différentes méthodes d’analyse sont envisageables.

  • Pour commencer, un produit ne peut être lancé sans être préalablement testé. Les tests utilisateurs sous forme d’entretiens individuels permettent de valider et de recueillir des commentaires sur les flux, la conception et les fonctionnalités du produit. Au cours de cette étape, n’hésitez pas à proposer des versions alternatives de votre produit à différents utilisateurs. En comparant les résultats obtenus, il vous sera plus facile de déterminer laquelle de vos versions est la plus performante.
  • Représenter visuellement le chemin de l’utilisateur pour effectuer une tâche dans le produit offre un point de vue pertinent de l’organisation du site. Cela permet notamment d’identifier facilement les étapes qui pourraient être améliorées ou repensées. Mais cette carte du parcours du consommateur permet également aux concepteurs de définir ses motivations et ses besoins à chaque étape, et l’aide ainsi à créer des solutions de conception adaptées à chacun.
  • Une fois le produit lancé, l’utilisation d’outils d’analyse métriques (comme Google Analytic) vous permet d’appréhender la façon dont vos utilisateurs interagissent avec le produit (clics, temps de navigation, requêtes, etc.).
  • L’enquête quantitative est quant à elle un moyen relativement peu onéreux, qui vous aidera à mesurer la satisfaction des utilisateurs. Les commentaires de ces derniers pourront, là encore, mettre l’accent sur les aspects de votre UX design à améliorer.
  • Enfin, les études de journal permettent de collecter des données auprès des utilisateurs au fil du temps. Ici, ce sont les participants eux-mêmes qui déclarent leurs opinions, leurs comportements face à une tâche précise, leurs frustrations, leurs satisfactions, mais aussi leurs désirs et aspirations.

 

Conclusion

En UX design, les sources d’inspiration ne manquent pas, à commencer par le client lui-même. Outre sa vision personnelle du projet en devenir, celui-ci est également le plus au fait des attentes de son public cible. Un public pour lequel votre processus de conception doit s’adapter, et qui s’avère une source d’inspiration intarissable. D’autant que l’UX design est soumis à des évolutions constantes, et doit sans cesse se remettre en question et évoluer. L’utilisateur et sa façon d’interagir avec le produit sont ainsi une source d’inspiration évolutive et vitale pour l’UX designer.

Vous êtes à la recherche d’un UX designer efficace et compétent pour mener à bien vos projets ? Les profils de professionnels expérimentés sont à votre disposition sur le site Graphiste.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Photoshop : 6 packs de brushes gratuits pour vos créations graphiques

Si vous vous lassez des brushes traditionnels de Photoshop, il est temps d’élargir votre palette d’outils. Pour donner des effets de peintures, de crayons ou...

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

Publicité de magazine : 20 exemples qui attirent l’œil

Les annonces imprimées dans les magazines font partie des formes de publicité traditionnelles particulièrement sollicitées par les marques. Elles occupent ainsi presque 1/3 de...

Publié le par Solenne Ricard