Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Illustration de votre jeu de société : 8 conseils

Depuis maintenant plusieurs années, le marché du jeu de société s’attache à proposer des jeux au graphisme toujours plus époustouflant. Un petit regard en arrière témoigne de...

Publié par Solenne Ricard

Depuis maintenant plusieurs années, le marché du jeu de société s’attache à proposer des jeux au graphisme toujours plus époustouflant. Un petit regard en arrière témoigne de cette évolution fulgurante, alors que le design des jeux produits dans les années 70 à 90 n’avait rien de franchement transcendant. Depuis les années 2000, en revanche, ce sont plusieurs milliers de titres qui sortent chaque année avec des graphismes de plus en plus beaux.

Le concept visuel du jeu de société moderne a donc beaucoup évolué, et tend désormais vers des illustrations très peaufinées, présentes non seulement sur la boîte du jeu, mais aussi sur tous les éléments qui composent ce dernier, comme les pions, le plateau, les cartes de jeux, etc.

Vous souhaitez travailler l’illustration de votre jeu de société  ? Voici nos 8 conseils pour un design de jeu percutant !

1. Bien saisir l’importance des illustrations pour un jeu de société

L’impact potentiel de l’illustration sur le jeu, son gameplay

Gameplay illustration jeu de société

Un design de jeu de société soigné et qui offre un choix de couleurs cohérentes apporte clairement beaucoup de plaisir dans une partie.

Mais au-delà de ce seul attrait esthétique, le graphisme peut également favoriser la fluidité du jeu avec, par exemple, des icônes graphiques mises en avant sur le plateau et permettant de visionner d’un coup d’œil les points de règle du jeu.

Tout est ici question d’équilibre, puisque le plateau ne doit pas être chargé à l’excès pour des raisons de beauté. Un surplus d’illustrations peut malheureusement perturber la visualisation d’une partie. Finalement, en illustration de jeu de société comme en design d’application, le graphisme doit se mettre au service de l’expérience utilisateur et ne pas se contenter d’être beau.

L’impact de l’illustration sur les ventes du jeu de société

Il faut ici bien comprendre que le public est avant tout attiré par le visuel et le thème du jeu présenté sur la boîte. Parmi les centaines de références sous ses yeux, il tend naturellement vers l’illustration du jeu de société qui répond le plus à ses goûts personnels, ses propres influences :

  • le médiéval-fantastique ;
  • une guerre historique ;
  • un sport ;
  • une émission ou une série télévisée ;
  • un jeu vidéo
  • Etc.

L’impact de l’illustration du jeu de société sur sa possible édition

Depuis une vingtaine d’années, les éditeurs, notamment français, s’évertuent à proposer au public des jeux offrant une esthétique toujours plus recherchée. De la boîte de jeu, aux cartes et aux figurines, en passant par les règles… Chaque élément offre un design très soigné, voire raffiné.

Pour séduire les éditeurs, avant même de séduire les acheteurs, les concepteurs de jeu doivent donc accorder une importance particulière à l’esthétique de leur jeu. De cette façon, ils augmenteront leurs chances d’être édité.

2. Veiller à ce que l’illustration du jeu de société ajoute à sa lisibilité

Lisibilité des illustrations d'un jeu de société

Le succès d’un jeu dépend avant tout de sa limpidité. En d’autres termes, des règles clairs, présentées de manière logique et sans ambiguïté, ni omission, l’aideront à bien fonctionner. Parallèlement, le matériel du jeu (cartes, figurines, etc.) doit aider à la compréhension et à la fluidité de la partie. Comme évoqué précédemment, un design trop recherché et surchargé d’illustrations risque de perturber la visualisation, et donc le bon déroulement du jeu.

Ceci est d’autant plus vrai pour les jeux de logique ou de stratégie qui nécessitent une parfaite lisibilité, afin d’aider l’analyse des joueurs à chaque nouvelle situation de jeu.

Le travail de l’illustrateur de jeu de société doit donc être aussi pratique que graphique, afin de ne pas nuire à la lisibilité de l’ensemble.

3. Toujours établir un cahier des charges pour l’illustration d’un jeu de société

Avant tout autre chose, l’illustrateur doit disposer de toutes les informations en rapport avec l’illustration qu’il doit produire, tels que :

  • le contexte et les règles du jeu ;
  • les personnages, leur histoire et fonctions ;
  • la symbolique du jeu ;
  • etc.

L’ensemble de ces informations doit être réuni dans un cahier des charges détaillé, sur lequel l’illustrateur pourra prendre appui durant tout son processus de création.

L’artiste doit notamment porter une grande attention aux prérequis de structure et de mise en forme de ses illustrations. Par exemple : illustrer des cartes de jeu nécessite de respecter un format bien spécifique, en portrait la plupart du temps, c’est-à-dire avec une image dont la largeur est inférieure à la hauteur, et qui doit être lue verticalement. Les dimensions des cartes sont ainsi définies dans le cahier des charges, ainsi que les informations qu’elles doivent contenir, et l’emplacement de ces dernières (symboles en bas à droite, encart sous l’image, etc.)

4. Définir la charte graphique du projet d’illustration d’un jeu de société

Le concepteur peut également avoir une idée assez précise de la charte graphique de son jeu de société. Il fournit donc à l’illustrateur les informations qui lui sont relatives, telles que :

  • la palette de couleurs ;
  • le style du trait (semi-réaliste, réaliste, cartoonesque…) ;
  • Etc.

5. Créer un mood board avant d’illustrer un jeu de société

Lorsque le jeu comporte un thème bien connu (une série, un film, une bande dessinée, un jeu vidéo, etc.) il n’est pas très compliqué de trouver rapidement des références (à condition d’avoir obtenu au préalable les droits d’exploitation de cette source, évidemment).

En revanche, lorsque l’univers du jeu de société sort tout droit de l’imaginaire de son concepteur, l’illustrateur doit se mettre en quête d’inspiration.

Toute création a ses propres influences, et cela quel que soit le domaine concerné. Un illustrateur n’échappe pas à cette règle, son propre imaginaire ayant été marqué par l’ensemble des images qu’il a consommé tout au long de sa vie.

Aussi, la recherche de références est une étape essentielle du travail d’illustration. Des références qu’il est conseillé de réunir sur un mood board, ou tableau d’inspirations, afin de transmettre, plus facilement qu’avec des mots, une idée de l’ambiance qui transparaîtra dans le jeu de société une fois son graphisme achevé.

 

À lire aussi : 5 outils gratuits pour créer votre moodboard

 

6. Réaliser des croquis de chaque élément illustrant le jeu de société

illustrer un jeu de société

Une fois toutes ces étapes préalables achevées, l’illustrateur peut entamer son crayonné. Dans un premier temps, mieux vaut se contenter de dessiner les grandes lignes de chacune des illustrations requises par le projet, et de les soumettre au concepteur du jeu pour validation.

Les premiers brouillons ainsi validés forment une référence pour l’illustrateur, qui pourra les consulter tout au long du processus de création afin de ne pas se perdre.

Ce n’est donc qu’une fois les croquis approuvés que l’illustrateur peut mettre toutes ses lignes au propre et disposer les aplats de couleur.

Le brouillon est aussi le moment parfait pour préciser les zones d’ombre et de lumière de l’illustration. En effet, les jeux de lumière ont une importance capitale pour conférer une ambiance particulière à l’image. Ces zones sont alors représentées en dur, c’est-à-dire à l’aide d’une ligne de démarcation bien nette. Par la suite, cet indicateur donnera à l’illustrateur une meilleure lisibilité quant au placement des ombres dans la version finale de son illustration.

7. Travailler avec les calques pour illustrer un jeu de société

Travailler à partir d’un logiciel de dessin offre de nombreux avantages dans le cadre d’un projet d’illustration de jeu de société.

En effet, chaque aplat de couleur pourra ici être placé sur un calque différent. Par exemple : un calque pour l’aplat de couleur du fond de l’image, un autre pour le personnage, etc.

De cette façon, chaque élément composant la future illustration peut être travaillé, et surtout retouché individuellement. L’utilisation des calques permet d’appliquer des effets spécifiques à chaque élément du dessin, de déplacer ces derniers en un clic, et même de les supprimer complètement sans pour autant dénaturer l’illustration.

8. Demander constamment l’avis du concepteur du jeu de société

Chaque étape importante dans l’évolution de l’illustration peut faire l’objet d’un échange entre l’illustrateur et le concepteur du jeu de société, voire de l’équipe qui l’entoure.

Mieux vaut s’y prendre de cette façon et appliquer de petites (et inévitables) corrections au fil de l’eau, plutôt que de proposer directement une version finale de l’illustration à son commanditaire. En effet, dans ce dernier cas, l’illustrateur peut se voir contraint de revenir à l’étape du crayonné afin de revoir intégralement certains éléments de son illustration finale qui n’ont pas su convaincre.

Notre astuce pour illustrer un jeu de société

L’illustration de votre jeu de société doit faire l’objet de toutes les attentions, afin de donner toutes les chances à votre concept d’être édité, puis d’être acheté.

Pour autant, de belles illustrations engageantes ne doivent jamais servir d’écran de fumée à un mécanisme de jeu médiocre. Le succès de votre jeu de société repose tout aussi bien sur sa mécanique peaufinée et innovante que sur son design aux petits oignons !

Si vous êtes à la recherche du futur illustrateur de votre jeu de société, n’hésitez donc pas à déposer une annonce sur Graphiste.com

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

20+ templates gratuits pour Keynote

Powerpoint, Prezi, Keynote…il est maintenant facile de faire une présentation originale et accrocheuse ! Mais autant comment se démarquer avec un...

Publié le par Emeline
Graphisme

Comment intégrer les couleurs Pantone 2021 dans vos designs ?

C’est une tradition et même une institution, chaque année au mois de décembre, Pantone nous dévoile la couleur tendance de l’année suivante. Mais cette année, la Pantone Color of...

Publié le par Solenne Ricard