Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Tarif d’illustration d’un livre jeunesse

Le tarif d’illustration d’un livre jeunesse est fonction de nombreux critères, et se découpe en deux parties que sont : le coût de création des illustrations et la cession...

Publié par Solenne Ricard

Le tarif d’illustration d’un livre jeunesse est fonction de nombreux critères, et se découpe en deux parties que sont : le coût de création des illustrations et la cession des droits d’auteur.

Ainsi, avoir une idée, même approximative, du coût de votre projet vous aidera beaucoup à choisir votre futur illustrateur jeunesse.

Critères de fluctuation des prix, calcul des droits d’auteur, rédaction d’un cahier des charges… Voici comment estimer le tarif d’illustration de votre livre jeunesse.

 

Les éléments qui interviennent dans le tarif d’illustration d’un livre jeunesse

Les tarifs d’illustration pratiqués par les illustrateurs jeunesses ne peuvent être fixes et uniques. En effet, le montant total du devis d’illustration d’un livre jeunesse dépend nécessairement de plusieurs facteurs inhérents à votre projet.

Voici une liste des différents éléments qui peuvent avoir une influence sur les tarifs des illustrateurs :

  • la durée d’utilisation de l’illustration ;
  • le pays de diffusion ;
  • les délais de production ;
  • la notoriété du client, du projet, ou de l’illustrateur lui-même ;
  • l’expérience de l’illustrateur (junior, senior…) ;
  • la complexité des créations requises ;
  • la technique utilisée ;
  • les recherches à effectuer ;
  • le nombre d’esquisses à produire ;
  • le nombre de corrections demandées ;
  • la taille des images ;
  • le nombre de supports ;
  • le nombre d’exemplaires de chaque support produit ;
  • etc.

 

Comment l’illustrateur fixe t-il son tarif d’illustration d’un livre jeunesse ?

Notez que si certains illustrateurs jeunesses travaillent au forfait, d’autres préfèrent facturer leur prestation à la journée ou à l’heure.

On estime ainsi, en moyenne, que les tarifs à la journée oscillent entre 350 € HT pour un illustrateur junior, et 1 000 € HT pour un illustrateur reconnu.

Le prix d’un illustrateur en fonction du projet

Voici quelques exemples comparatifs des tarifs généralement observés en fonction des projets d’illustration :

  • entre 1 500 et 3 050 € HT pour faire illustrer un album jeunesse ;
  • environ 1 380 € HT pour l’illustration d’un roman jeunesse ;
  • entre 40 et 60 HT pour le visuel d’un magazine mensuel jeunesse ;
  • entre 200 et 300 € HT pour une illustration de presse demi A4 ;
  • entre 150 et 600 € HT pour une illustration de presse magazine ;
  • environ 450 € HT pour la couverture d’un livre de poche ;
  • entre 900 et 1 500 € HT pour la couverture d’un magazine.

La cession des droits d’auteur

Au tarif forfaitaire ou journalier de l’illustrateur, vous devez également ajouter la cession des droits. En effet, ce n’est pas l’illustration que vous achetez ici, mais bien son utilisation. Cette règle s’applique d’ailleurs à tous les secteurs créatifs. Des droits d’auteur s’appliquent, en effet, tout aussi bien à l’illustration qu’à la musique, ou encore à la photographie… Le prix de la cession est alors souvent plus important que celui de la création elle-même.

Le coût d’illustration est donc soumis à la cession de droits, calculée sur différents critères que sont :

  • la licence, qui peut être corporative, commerciale ou éditoriale (la dernière pour un livre jeunesse) ;
  • le support, qui peut être un livre, un magazine, une application web, un catalogue, etc.… (le premier dans notre cas) ;
  • le territoire ou l’audience (de la France au Monde entier) ;
  • la durée d’utilisation des illustrations (les droits peuvent être infinis et donc plus couteux).

En conclusion, pour calculer le tarif d’illustration d’un livre jeunesse, vous devrez prendre en compte le prix journalier ou forfaitaire de l’illustrateur additionné au coût de cession de ses droits.

Les autres critères de variation des prix

Notez que lorsque l’illustrateur opte pour un tarif journalier, et que sa technique est fastidieuse et prend beaucoup de temps, la formule : coût journalier + cession des droits, peut facilement faire monter le tarif d’illustration de votre livre jeunesse. Ceci explique qu’il existe de grandes disparités dans les devis des illustrateurs.

Prenons un exemple : vous commandez une même prestation à deux illustrateurs pratiquant un même taux horaire, mais avec des styles et des techniques de dessin opposés. Logiquement, le plus rapide des deux prestataires vous coûtera moins cher.

Bien évidemment, la « lenteur » d’exécution du second prestataire par rapport au premier ne signifie pas qu’il soit moins talentueux. Son style demande simplement plus de temps d’exécution, et peut-être répondit-il d’ailleurs beaucoup mieux à vos attentes. Ici, il s’agira donc de trouver le juste équilibre entre le budget que vous devez respecter et le style que vous souhaitez apporter à votre livre jeunesse.

Quid des royalties ?

Les illustrateurs qui travaillent pour l’édition sont souvent rémunérés en royalties, c’est-à-dire qu’ils touchent un pourcentage sur les ventes du livre.

La bonne nouvelle, c’est que les royalties sont envoyées par l’éditeur tous les trimestres, et non par l’écrivain du livre jeunesse.

 

Préparer un cahier des charges d’illustration du livre jeunesse

Vous l’aurez compris, le tarif d’illustration d’un livre jeunesse dépend de nombreuses variables. Avant d’entrer dans les négociations, vous devez fournir un maximum d’informations sur la mission à votre potentiel prestataire.

Cette phase de brief est absolument indispensable pour l’illustrateur qui s’appuie sur ces informations pour monter son devis. À ce stade, il est donc normal que le professionnel vous pose un maximum de questions. Afin de lui faciliter la tâche et d’obtenir un devis en adéquation complète avec votre projet, n’hésitez pas à lui fournir un cahier des charges détaillé.

Pour être efficace, le cahier des charges se compose en plusieurs parties.

1. La description du projet

Cette partie de votre cahier des charges doit être découpée en trois sections :

  • une première description globale du projet et son contexte d’utilisation ;
  • un second brief plus détaillé qui présente vos attentes (nombre d’illustrations, contenu de celles-ci, etc.) ;
  • une dernière partie qui précise le style recherché. N’hésitez pas à transmettre à votre prestataire des références qui vous ont plu, afin de l’aider à déterminer la complexité des illustrations à produire et le temps qu’il devra leur accorder.

2. Les spécificités techniques

Dans cette partie du cahier des charges, vous détaillerez les spécificités techniques du projet, à savoir :

  • le format maximum d’utilisation des illustrations (A4, A3, 1/4 page…) ;
  • la résolution (300 dpi, 72 dpi…) ;
  • etc.

3. Le matériel fourni

Transmettez ici tout le matériel dont vous disposez et qui pourra être utile à votre prestataire pour monter vos illustrations (photos, références etc.)

4. La deadline

Il s’agit là d’une information cruciale pour l’illustrateur. Si votre projet est pressé et qu’il exige beaucoup de travail dans un laps de temps court, il y a de fortes chances pour que l’illustrateur augmente ses tarifs en fonction.

5. Le budget

Cette partie est optionnelle, car vous pouvez ne pas avoir d’idée du tout du tarif d’illustration d’un livre jeunesse.

Cependant, il arrive parfois que le client annonce de but en blanc son budget à son potentiel illustrateur.

De son côté, le prestataire essayera sans doute de vous sonder pour connaître vos attentes en termes de prix. En effet, cette information lui est très utile avant de se lancer dans la rédaction parfois fastidieuse de son devis.

 

Les avantages tarifaires d’un illustrateur jeunesse freelance

Illustrateur freelance

Il est bon de souligner ici qu’un illustrateur ou un dessinateur freelance pratique généralement des tarifs bien moins élevés que les agences.

Cependant, comme dans tout autre projet, il est recommandé de comparer plusieurs devis émanant de différents professionnels, afin de vous faire une idée plus précise des tarifs pratiqués.

Gardez également en tête que le budget ne doit pas être votre seul critère au moment de choisir un illustrateur jeunesse. Son style et ses références sont également essentiels pour vous guider dans votre recherche. Un style qui lui permettra d’illustrer fidèlement votre livre jeunesse, afin de rendre votre texte plus ludique, didactique et pédagogique.

L’illustrateur met de la couleur à votre récit et participe pleinement à son succès auprès des plus jeunes, jouant donc un rôle prépondérant dans les ventes de votre livre.

 

Notre astuce pour obtenir le tarif d’illustration d’un livre jeunesse

Bien souvent, trouver un illustrateur jeunesse professionnel n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît au premier abord.

En effet, l’une des premières difficultés dans ce genre de situation sera de trouver un professionnel parfaitement en adéquation avec votre projet et vos envies. Chaque dessinateur dispose en effet de son propre style, acquis au fil de sa carrière et de ses différents travaux.

Ensuite, les tarifs relativement élevés de ce type de prestation rebutent souvent les clients. Cependant, pour faire éditer un livre jeunesse, il est généralement demandé aux écrivains d’avoir leur propre illustrateur attitré.

Ainsi, pour trouver votre illustrateur, le mieux est encore de parcourir les profils des professionnels disponibles sur Graphiste.com. N’hésitez pas à déposer une annonce sur la plateforme, afin d’obtenir plusieurs propositions tarifaires adaptées. Vous aurez alors une idée bien plus précise du tarif d’illustration d’un livre jeunesse.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

10 conseils pour intégrer du texte sur vos images

Aujourd’hui, vous allez apprendre un certain nombre de techniques pour que vos textes et vos images parlent enfin le même langage sur vos présentations :   Affiches, Flyers,...

Publié le par Camille
Graphisme

Comment le graphisme peut booster votre site e-commerce ?

Si vous êtes en train de lire cet article, vous faites partie des initiés qui le savent déjà. Quoi donc ? Que nous vivons à une...

Publié le par Leo Chatillon