Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment devenir graphiste en full remote ?

Avec les avancées technologiques et le développement du télétravail, devenir graphiste en full remote peut s’avérer très tentant de nos jours. Entre travailler de n’importe où,...

Publié par Laura

Avec les avancées technologiques et le développement du télétravail, devenir graphiste en full remote peut s’avérer très tentant de nos jours. Entre travailler de n’importe où, l’autonomie qu’offre ce métier ou encore le développement d’un bon équilibre travail/vie personnelle, nombreux sont les avantages du full remote.

Si vous cherchez un emploi de graphiste en full remote, vous pouvez notamment tenter de devenir graphiste freelance et trouver des missions sur la plateforme de Graphiste.com.

Dans cet article, découvrez comment devenir freelance, comment trouver un poste de graphiste en télétravail ou encore comment combiner un mi-temps à des missions en freelance en remote. 

Devenir graphiste en full remote : comment faire  ?

Avant de chercher à devenir graphiste en full remote, il faut avant tout être graphiste. Même si aucune formation n’est obligatoire pour devenir graphiste, il reste recommandé de se former. 

Si vous n’avez pas de formation adaptée, il vous faut acquérir les compétences nécessaires pour être un bon graphiste. Vous pouvez notamment suivre des cours en ligne, obtenir un diplôme en design graphique comme une licence ou un BTS ou encore apprendre par vous-même grâce à des tutoriels.

Prenez en compte le fait que votre niveau de formation peut être un point important pour certains clients, qui préfèrent un graphiste possédant une bonne expérience. Mais plus que la formation, ce sont vos références qui vont faire la différence.

Après vous être formé au graphisme, il existe différentes étapes qui permettent de devenir graphiste full remote et de commencer à démarcher des clients. 

1. Créez un portfolio solide

Une des étapes par lesquelles doit passer un bon graphiste est la réalisation d’un portfolio en ligne solide. Il doit mettre en valeur vos meilleures réalisations graphiques.

Dans un bon portfolio, il faut varier le type de projets que vous présentez afin de démontrer votre créativité, votre maîtrise technique, mais aussi votre capacité à répondre aux besoins de vos potentiels clients.

Ce portfolio vous sert à convaincre vos futurs clients en leur apportant une preuve de l’éventail des techniques que vous pouvez leur offrir.

2. Développez votre présence en ligne

Si vous cherchez à attirer de nouveaux clients sur le web, il est important de développer votre présence en ligne. Vous pouvez notamment créer un site web sur lequel vous mettez en avant votre portfolio, vos compétences et les services que vous comptez proposer à vos clients. 

En plus d’un site internet, optimiser sa présence sur les réseaux sociaux est aussi bénéfique. En développant des profils sur des réseaux professionnels comme LinkedIn, vous pouvez partager vos travaux, interagir avec d’autres professionnels de votre secteur ou prospecter de potentiels clients. 

3. Cherchez des opportunités d’emploi en télétravail

Pour devenir graphiste en full remote, vous pouvez chercher des offres d’emploi en télétravail sur le web. Explorez des sites d’emploi et des plateformes de freelance spécialisées dans le graphisme, comme la plateforme de Graphiste.com.

Sur ces plateformes, cherchez des projets correspondant à vos compétences et intérêts que vous pouvez réaliser en full remote. Démarchez ensuite les clients en mettant en avant votre expérience et vos compétences. 

4. Développez votre réseau professionnel

Comme pour de nombreux autres métiers, développer un réseau professionnel est important pour un graphiste, surtout s’il travaille en full remote. En participant à des événements, à des conférences ou en communiquant sur des forums en ligne, vous rencontrez d’autres professionnels du graphisme.

En développant votre réseau, vous vous créez plus d’opportunités de collaboration, et pouvez également être recommandé par vos confrères auprès de clients. Cela développe alors votre clientèle.

5. Mettez l’accent sur la communication

Lorsque vous travaillez à distance, le fait de ne pas vous retrouver directement face à vos interlocuteurs nécessite le développement d’une communication claire et efficace. Quand un client vous contacte, soyez réactif.

Utilisez des outils de communication adaptés : mails, visioconférences, chats en ligne et plateformes de gestion de projets. Avec ces outils, vous maintenez une communication fluide avec vos clients et vous pouvez comprendre et répondre au mieux à leurs attentes. 

6. Soyez professionnel

En full remote, quand vous n’êtes pas face à vos clients, il est important d’être très professionnel dans votre travail. Respectez les délais, fournissez un travail de qualité, soyez transparent en ce qui concerne vos tarifs et vos conditions de travail.

Pensez à traiter vos clients avec respect et courtoisie. Ces petits détails donnent envie à vos clients de vous recontacter pour de futurs projets, car ils savent qu’ils peuvent vous faire confiance.

Comment devenir graphiste freelance et trouver des missions en full remote  ?

Aujourd’hui, tout le monde peut devenir graphiste freelance. En effet, le métier de graphiste ne demande pas de formation obligatoire, même si cela reste recommandé. Puisqu’il s’agit d’un métier artistique, même si vous ne disposez pas d’un diplôme attestant de vos compétences, votre talent et votre travail peuvent tout de même convaincre de potentiels clients.

La majeure difficulté rencontrée par les graphistes en freelance réside dans la recherche de clients et de projets. Vous pouvez bien évidemment monter votre propre site internet et proposer vos services aux internautes, mais cela demande beaucoup de travail et d’optimisation afin d’être bien référencé sur internet et attirer des clients. 

Pour pallier ce problème, il existe des plateformes spécialisées, mettant en relation des graphistes en freelance et des clients. C’est notamment le cas de Graphiste.com, notre plateforme de mise en relation entre graphistes et porteurs de projets. Sur notre plateforme, les clients viennent déposer des offres exposant aux graphistes leurs projets.

Les graphistes en freelance peuvent ensuite consulter ces annonces et choisir de postuler ou non en fonction de leurs compétences et maîtrises techniques. Le client choisit ensuite le graphiste qui lui convient le mieux pour mener à bien son projet. La plateforme propose chaque jour de nombreux projets pour les graphistes en freelance. Ils y pratiquent leurs propres prix et concluent eux-mêmes leurs prestations avec les clients. 

Le statut de graphiste freelance ne vous apportera peut-être pas la stabilité d’un CDI, mais vous offrira en retour un réel contrôle sur vos conditions de travail. Vous pouvez choisir le nombre de projets sur lesquels vous travaillez, les deadlines que vous proposez aux clients, mais aussi vos méthodes de travail. 

Trouver un poste de graphiste en télétravail

L’avantage du métier de graphiste réside dans le fait que, si vous disposez du matériel adéquat, vous pouvez techniquement travailler d’où vous voulez.

Pour cette raison, certaines entreprises font le choix d’employer des graphistes travaillant en full remote. Pour obtenir un poste au sein de ces entreprises, il existe diverses méthodes.

1. Recherchez des emplois en ligne

Vous le savez probablement déjà, mais le web regorge de sites d’emploi généralistes. Parmi les plus connus, on retrouve Indeed, LinkedIn Jobs ou encore Glassdoor. Sur ces sites, vous pouvez retrouver des offres d’emploi d’entreprises cherchant des graphistes. Intéressez-vous à celles concernant des postes en télétravail et contactez ces entreprises.

Il existe également des sites spécialisés dans l’offre d’emplois en full remote comme Remote OK, Remotive ou Working Nomads. Sur ces plateformes, vous retrouverez spécifiquement des offres de travail à distance, y compris dans le graphisme.

2. Profitez de références et de recommandations 

Cette méthode de recherche d’emploi demande d’avoir déjà développé un minimum votre réseau professionnel. Vous pouvez informer vos contacts professionnels, mais aussi vos amis et votre famille que vous recherchez activement un poste de graphiste en télétravail.

S’ils ont connaissance d’opportunités, ils peuvent vous recommander pour des postes où vos compétences pourraient s’avérer utiles.

3. Approchez directement des entreprises 

Si vous avez déjà identifié des entreprises proposant un poste de graphiste en télétravail, vous pouvez les contacter pour postuler directement auprès d’elles. Consultez leur site web afin de recueillir les informations nécessaires puis postulez en tant que télétravailleur.

Avoir un travail à mi-temps et des missions en freelance en remote en tant que graphiste

Si vous cherchez à vous lancer dans l’entrepreneuriat en tant que graphiste freelance, le manque de stabilité professionnelle peut être source de tracas. Pour cette raison, certains graphistes en freelance font le choix de conserver un poste de salarié. Cela leur permet de maintenir un revenu stable chaque mois, même s’il n’est pas très élevé.

Aux yeux de la loi, cumuler une activité freelance en parallèle d’un poste de salarié est autorisé. En tant que graphiste, il est donc possible de maintenir une activité de freelance  en dehors de vos heures de travail. Certains graphistes font le choix de conserver un poste à mi-temps en entreprise et le reste du temps réalisent des missions en freelance. Ils mettent ainsi un pied dans le monde de l’entrepreneuriat et disposent d’un plus grand contrôle sur leurs conditions de travail. 

Si vous faites ce choix, sachez qu’en tant qu’indépendant, il est impossible de réaliser des missions en freelance pour votre employeur puisqu’une entreprise n’est pas autorisée à faire appel à ses salariés en tant que prestataire. Vous devrez également définir un statut juridique pour les activités parallèles à votre emploi.

Vous pouvez donc choisir de vous déclarer en tant que micro-entreprise, offrant un régime fiscal, mais aussi comptable, ce qui est avantageux. Attention également à ne pas avoir de clause de non-concurrence dans votre contrat si vous travaillez par exemple dans une agence de communication. Dans tous les cas, informez votre employeur de votre activité pour éviter tout litige.

Notre astuce pour devenir graphiste en full remote

Vous connaissez désormais les principaux points à prendre en compte si vous souhaitez vous lancer en tant que graphiste full remote. Maintenant, si vous voulez sauter le pas et commencer dès maintenant à proposer vos services de graphiste, nous vous invitons à vous inscrire sur la plateforme de freelances de Graphiste.com.

Vous pouvez y retrouver de nombreuses annonces qui permettent de mettre vos compétences au service des projets d’entreprises, comme d’indépendants, et de profiter des libertés qu’apporte le métier de graphiste freelance.

L’article Comment devenir graphiste en full remote  ? est apparu en premier sur Graphiste.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

4 critères à étudier pour bien choisir votre logiciel de retouche d’images

Lorsque l’on débute en photo, vient immanquablement la question du choix du logiciel de retouche photo. Parmi la pléthore de logiciels proposés, il peut être difficile de trouver...

Publié le par Elise Duret
Graphisme

Comment utiliser le rose dans vos designs print et web ?

Saviez-vous qu’au Moyen Âge, le rose était une couleur masculine, synonyme de virilité ? Au contraire, le bleu était assimilé à la douceur et réservé aux femmes. Aujourd’hui,...

Publié le par Solenne Ricard