Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Le petit guide de l’inbound marketing

L’inbound marketing gravite autour d’une idée phare  : Faites naturellement venir vos clients à vous, plutôt que d’aller vers eux....

Publié par Leo Chatillon

L’inbound marketing gravite autour d’une idée phare  :

Faites naturellement venir vos clients à vous, plutôt que d’aller vers eux.

Il pourrait ne s’agir que d’une promesse en l’air ou d’un anglicisme de plus dans l’étrange vocabulaire du marketing, et pourtant…

L’inbound a fait ses preuves  : c’est une méthodologie bien définie, dont tout le monde peut se servir pour réussir sur le web et capter des clients.

Comment  ? En suivant ces 4 grandes étapes.

 

Étape 1  : attirer des internautes

étape 1 de l'inbound marketing

La première étape de l’inbound marketing consiste à attirer des internautes vers votre site et à faire connaître votre marque.

Pour ce faire, on se focalise principalement sur deux canaux marketing.

 

Le référencement naturel

Le référencement naturel ou SEO est un moyen efficace (et totalement gratuit) de vous faire connaître par des personnes potentiellement intéressées par vos produits ou services.

En effet, en vous positionnant bien dans les résultats de recherche – à l’aide d’un Featured Snippet, par exemple – pour une requête donnée, vous avez l’assurance de recevoir du trafic qualifié, c’est-à-dire composé de personnes s’intéressant à votre thématique.

Cependant, améliorer son référencement n’a rien d’évident – mieux vaut d’ailleurs éviter les mots-clés trop compétitifs et se focaliser sur la recherche d’expressions de longue traîne.

L’outil n°1 pour booster le SEO est sans aucun doute le blog, qui permet de produire régulièrement du contenu sur des thématiques variées, décuplant au fur et à mesure le nombre de mots-clés sur lesquels votre site est référencé.

Pour aller plus loin  : 54 outils et conseils SEO à connaître

 

Les réseaux sociaux

Autre outil incontournable de l’inbound marketing  : les réseaux sociaux.

Avec des milliards d’utilisateurs partout dans le monde, ces médias gratuits et accessibles à tous sont devenus un terrain idéal pour se faire connaître et dénicher des clients potentiels.

Ils peuvent tout d’abord être utilisé en complémentarité avec votre site  : il est par exemple indispensable de propulser vos articles de blog sur les réseaux sociaux.

Mais les social media ne sont pas qu’un intermédiaire pour partager vos contenus  : ils permettent de fidéliser votre communauté et de susciter l’engagement de vos fans (pour espérer en faire des clients).

Pour ce faire, vous disposez de différents outils très efficaces, comme les jeux concours, en plus de l’animation quotidienne de votre communauté.

 

Étape 2  : générer des prospects

étape 2 de l'inbound marketing

Obtenir du trafic sur votre site n’est qu’un premier pas  :

En effet, si vos visiteurs le quittent aussitôt pour ne jamais revenir, vous n’aurez pas gagné grand chose.

Vos landing pages (c’est-à-dire les pages de destination via lesquelles les internautes arrivent sur votre site) doivent être pensées et optimisées pour la lead generation.

Globalement, votre site doit être doté de calls to action efficaces pour inciter vos visiteurs à accomplir certains objectifs  :

  • S’inscrire à votre newsletter  ;
  • Télécharger un livre blanc  ;
  • Tester une version d’essai de votre produit…

Un soin particulier doit donc être apporté à la conception de vos formulaires, afin de récolter des adresses email et d’autres informations qui vous permettront de garder le contact avec vos prospects.

Néanmoins, toutes ces optimisations ne remplaceront pas la création d’offres irrésistibles  : ce que vous proposez doit être pertinent pour vos visiteurs et correspondre à un besoin ou un problème qu’ils ressentent.

 

Étape 3  : convertir

étape 3 de l'inbound marketing

Vous disposez à présent de l’adresse mail de votre prospect, entre autres informations.

C’est là qu’intervient le lead nurtuting  : envoyer le bon email au bon moment, pour établir une relation de long terme avec votre lead et l’encourager à effectuer un achat.

Le marketing automation est particulièrement utile durant cette phase, puisqu’elle vous permet de partager des contenus ou des offres avec vos prospects de façon programmée et automatisée.

Une autre particularité de l’inbound consiste à unifier marketing et vente pour rendre ces deux pôles plus performants  : c’est ce que l’on appelle le Smarketing (contraction de “sales” et “marketing”).

D’après une étude d’Aberdeen Group, les entreprises où service marketing et service commercial coopèrent étroitement connaissent une hausse de 20  % de leur chiffre d’affaires.

Ainsi, le marketing devient le commercial et cherche à générer des ventes d’une autre manière  : c’est le prospect qui vient vers le vendeur (ce que l’on appelle parfois “Inbound Sales”), et pas l’inverse – exit la prospection commerciale traditionnelle.

 

Étape 4  : fidéliser

étape 4 de l'inbound marketing

L’inbound marketing est cyclique  : une fois la vente réalisée, le processus ne s’arrête pas, loin de là.

L’objectif est non seulement de fidéliser vos clients, mais aussi d’en faire des ambassadeurs qui vous apporteront eux-mêmes de nouveaux prospects (et le cycle peut ainsi recommencer).

C’est bien connu, le bouche à oreille reste l’un des moyens les plus efficaces de se faire connaître  : satisfaire vos clients, c’est donc l’assurance d’en attirer de nouveaux.

En outre, gardez un œil sur la satisfaction client en récoltant des feedbacks et en calculant des indicateurs comme le Net Promoter Score.

 

Conclusion

Le web a révolutionné le façon dont les entreprises trouvent des prospects et génèrent des ventes.

L’inbound marketing en est la parfaite illustration  : en utilisant les outils de communicaiton d’internet, tout le monde peut trouver, mais surtout être trouvé par des clients potentiels, et ce à moindre coût.

Néanmoins, cela ne signifie pas que l’inbound marketing est une solution “facile”  :

Elle nécessite un travail très rigoureux (et aussi un peu de patience) pour porter ses fruits, notamment au niveau du référencement naturel et de la popularité sur les réseaux sociaux.

Il peut donc être utile de se faire épauler dans cette tâche  : trouvez un consultant webmarketing freelance sur Codeur.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Changer votre manière de vous garer avec OpenSpot

S’il y a bien une chose de très désagréable lorsque l’on est à voiture c’est bien de trouver une place pour se garer. Dans les grandes villes ce simple acte...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

[Infographie] – L’utilisation des technologies chez les 11 – 12 ans

S’il y a bien une catégorie de la population qui maîtrise pleinement les dernières technologies, ce sont bien les plus jeunes d’entre nous ! Il suffit...

Publié le par Team WebActus