Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Adictiz, un nouveau réseau social des marques

Adictiz est sorti hier et disponible à cette adresse. Il offre aux utilisateurs  inscrits et connectés la possibilité d’interagir de manière ludique avec les marques. Ce...

Fonctionnement de Adictiz

Fonctionnement de Adictiz

Adictiz est sorti hier et disponible à cette adresse. Il offre aux utilisateurs  inscrits et connectés la possibilité d’interagir de manière ludique avec les marques.

Ce site permet de discuter, d’échanger des impressions sur des marques, de participer à des concours de marketing ou publicitaires. Vous pourrez donc trouver ou du moins aider au prochain slogan de votre marque préférée. En faisant ceci, vous gagnerez des points appelé « Tiz » qui se transformeront en cadeau à la fin.

Des grandes marques comme Carrefour, Peugeot, Coca cola ou Nike sont déjà présentes.

L’application est très attractive et permet de gagner des cadeaux qui sont pour l’instant très alléchant. Cela leur permet d’attirer beaucoup de monde après une journée d’ouverture.

Les deux fondateurs du site sont Charles Christory et Antoine Boniface, deux jeunes ingénieurs lillois d’à peine 25 ans. Je vous rappelle que vous avez surement déjà vu ses noms comme fondateur du site Mon poisson d’Avril.

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Le compteur LinkedIn ne va pas disparaître (pour le moment)

Vendredi dernier, alors que le weekend approchait tranquillement, un vent de panique a soufflé sur certaines communautés. Des blogueurs, qui publient des contenus...

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

Blogging : 5 types d’emails à envoyer à vos abonnés

Tenir un blog représente beaucoup de travail. Entre trouver des sujets intéressants et rédiger des contenus attrayants, vous êtes vite surchargé...

Publié le par Celine Albarracin