Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Google contre Bing en annonçant à son tour l’indexation des status Twitter

On vient à peine d’apprendre que Bing pouvait indexer les status de Twitter et Facebook, que Google ramène son grain de sel et essaye de le contrer en annonçant qu’il...

logo de google

On vient à peine d’apprendre que Bing pouvait indexer les status de Twitter et Facebook, que Google ramène son grain de sel et essaye de le contrer en annonçant qu’il vient de conclure aussi un partenariat avec Twitter pour indexer les status des utilisateurs. Voilà ce qu’on peut lire sur le blog du leader de la recherche :

Given this new type of information and its value to search, we are very excited to announce that we have reached an agreement with Twitter to include their updates in our search results. We believe that our search results and user experience will greatly benefit from the inclusion of this up-to-the-minute data, and we look forward to having a product that showcases how tweets can make search better in the coming months. That way, the next time you search for something that can be aided by a real-time observation, say, snow conditions at your favorite ski resort, you’ll find tweets from other users who are there and sharing the latest and greatest information.

Cependant, Google n’obtient pas de partenariat avec Facebook comme son concurrent. Il explique que cela n’est pas un si bel avantage puisque la majorité des status des utilisateurs de facebook sont privés et donc inexploitablesMicrosoft ne l’entend pas de cette oreille et signe un partenariat de long terme avec le réseau social préféré des français.

Facebook s’engage donc à fournir à Bing gratuitement les flux de ses utilisateurs, pages, fans… Facebook annonce la mise à jour de 45 millions de status par jour et 30 millions de visiteurs uniques.

Bref, une bonne journée (et oui c’est encore la journée au USA) pour Twitter qui a su se vendre aux deux grands de la recherche qui n’attendait que ça. Il aura su se vendre à hauteur de 100 millions de dollars. Il n’est plus si pauvre que ça si ?

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Facebook : vérifiez si vos données ont été partagées avec Cambridge Analytica

Dans ses pages d’aide, Facebook a ajouté un lien spécialement dédié à l’affaire Cambridge Analytica. Le réseau social informe...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

La majorité des disques durs d’occasion contiendraient des données des précédents propriétaires

Selon une étude menée par Comparitech, plus de la moitié des disques durs de seconde main n’ont pas été correctement nettoyés. The...

Publié le par Flavien Chantrel