Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment bien utiliser les listes dans un article de blog ?

Outil de classification et de clarification de données efficace, la liste est utile au rédacteur comme au lecteur. Bien utilisée, elle simplifie et dynamise...

Publié par Audrey Clabeck

Outil de classification et de clarification de données efficace, la liste est utile au rédacteur comme au lecteur. Bien utilisée, elle simplifie et dynamise la lecture.

Choix entre liste à puces ou numérotée, topographie… nous vous expliquons comment créer des listes pertinentes pour vos articles.

Utiliser une liste à puce pour clarifier des propos

Décriée par certains qui y voient un travail de rédaction bâclé, la liste a pourtant une grande qualité   : celle de rendre plus compréhensibles certaines informations. Quand un paragraphe semble lourd, l’utilisation d’une liste peut en faciliter la lecture et par la même occasion, la compréhension.

Le cas le plus simple est de prendre une recette de cuisine. Imaginons que vous écriviez un article de blog sur les crêpes.

Vous pourriez énumérer les ingrédients comme ceci   :

Pour préparer votre pâte à crêpe, vous avez besoin des ingrédients suivants  : 2 sachets de sucre vanillé, 1 CS de sucre en poudre, une pincée de sel, 50 cl de lait, 3 œufs et 250 g de farine.

Vous admettrez qu’il est assez compliqué pour la personne qui souhaite suivre votre recette de s’y retrouver facilement. Dans ce cas précis, la liste à puces vous permet de faciliter l’expérience de votre lecteur.

Les ingrédients pour la pâte à crêpe sont   :

  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 CS de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 50 cl de lait
  • 3 œufs
  • 250 g de farine

Passons maintenant à la réalisation de la recette. Imaginez que vous l’écriviez dans un unique paragraphe   :

Mettre la farine dans le saladier et ajoutez le sel, le sucre, le sucre vanillé et les œufs en mélangeant le tout. Versez le lait en continuant à mélanger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux. Huilez la crêpière et faites cuire les crêpes. Il n’y a plus qu’à déguster avec du sucre ou de la confiture.

Encore une fois, cette suite d’informations est difficile à décrypter. Vous avez donc tout intérêt à utiliser une liste ordonnée pour décrire les différentes étapes de la recette. Voici un exemple   :

Préparation des crêpes   :

  1. Mettre la farine dans un saladier. Ajoutez le sel, le sucre, le sucre vanillé et les œufs tout en mélangeant.
  2. Verser le lait en continuant de mélanger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux.
  3. Faire cuire vos crêpes dans une crêpière huilée.
  4. Déguster avec du sucre ou de la confiture.

La typographie des listes à puces

Comme vu ci-dessus, il y a deux genres de liste   :

  • La liste à puces   : Permet d’énumérer un certain nombre d’informations.
  • La liste ordonnée (numérotée)  : Le plus souvent, on l’utilise pour marquer les étapes d’un processus.

Ces deux types de liste peuvent se décliner en différentes versions incluant des niveaux de puces différents.

La ponctuation dans les listes

Une liste doit être introduite par une phrase qui fait sens avec les mots qui constituent la liste. C’est simple, la lecture doit être fluide.

Les principaux réseaux sociaux sont   :

Dans le cas d’une liste qui nécessite une ou plusieurs phrases de description, on utilise   :

  • La majuscule après les   :
  • Pas de point final s’il n’y a qu’une seule phrase après les   :
  • Un point final s’il y a plus d’une phrase après les   :

Exemple de liste avec deux points (  :)

Les trois principaux réseaux sociaux sont   :

  • Linkedin   : Réseau social professionnel. Il permet à ses membres de publier du contenu.
  • Facebook   : Réseau social qui comptabilise 1.47 milliard d’utilisateurs. Permet de créer du contenu sponsorisé pour les entreprises.
  • Twitter   : Réseau social à visée informative. Idéal pour partager des liens et faire circuler les informations.

Au-delà de l’énumération ou de sa fonction de guide, la liste à puce sert aussi à créer un aperçu du contenu de votre article. Utilisée en début de texte, elle permet à votre lecteur de découvrir de quoi va traiter votre article et de quelle façon il va être structuré.

C’est également un moyen assez efficace pour ne pas décourager un lecteur qui se retrouve face à un article long.

Enfin, utilisée en fin d’article, la liste vous aide à résumer vos propos ou encore à donner des conseils ou des pistes de réflexion à vos lecteurs.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Cas pratique « Promouvoir une boutique physique » : WordPress, Blogger ou Facebook Only ?

Vous ne le savez pas encore, pourtant cela devrait être est un événement mondial, mon frère vient d’ouvrir sa boutique dans le monde réel. Il s agit d’un super atelier...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Vidéo marketing : les spécificités de YouTube et de Facebook

78  % des internautes consultent au moins une vidéo par semaine. En 2019, le trafic vidéo représentera 80  % du trafic internet. Ces...

Publié le par Celine Albarracin