Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Les erreurs de traduction les plus fréquentes à éviter en anglais

Bien souvent, et malgré une bonne structuration du contenu initial ou une relecture en fin de travail, la traduction du français vers l’anglais voit...

Publié par Thomas Lazzaroni

Bien souvent, et malgré une bonne structuration du contenu initial ou une relecture en fin de travail, la traduction du français vers l’anglais voit naître des erreurs qui pourraient être largement évitées. C’est pourquoi nous avons choisi de vous proposer un récapitulatif des grandes erreurs, malheureusement trop fréquentes, à éviter lors de votre traduction. Ready  ?

 

Les erreurs de structuration des phrases

C’est très souvent le soucis principal dans la traduction du français vers l’anglais. La structure des phrases et la construction dans l’expression des idées sont très différentes entre français et anglais. Ceci est l’une des raisons principales qui expliquent les erreurs assez classiques comme des phrases trop compliquées ou des prépositions non-adaptées au contexte.

 

La conception de phrases trop complexes

Le français est une langue aux multiples tournures et dont les variations peuvent être diverses pour communiquer exactement la même idée. C’est ce qui va venir compliqué la traduction, puisque l’anglais, quant à lui, va droit au but et ne s’embarasse pas de superflux pour s’exprimer.

La structure des phrases et donc des textes est différente entre les deux langues, et entraîne donc des difficultés pour les personnes souhaitant passer de l’une à l’autre.

 

Le mauvais emploi des prépositions

La conception de phrases trop compliquées pour l’anglais vient à la fois d’une volonté de traduction “mot pour mot” du français, et d’un mauvais emploi des prépositions.

Ces dernières existent pour faciliter la construction des phrases, et vont permettre de rapidement faire le lien entre deux idées, tout en balisant l’ensemble du texte.

Problème  ? Celles-ci sont souvent mal utilisées, au mauvais endroit, voire interchangées, ce qui nuit totalement au sens du (ou des) contenu(s).

 

Les erreurs de compréhension globale du texte

En plus des erreurs de structuration des phrases, le problème général que l’on rencontre souvent, c’est la difficulté à rendre un texte compréhensible dans son entièreté. Là où des idées simples pourront être facilement traduites et exprimées, un texte complet, tel qu’une présentation d’entreprise, de sa valeur ajoutée ou des éléments plus techniques sur son travail, va être plus difficile à traduire sans faire des erreurs dans le sens.

Certaines erreurs sont d’ailleurs très courantes lorsque l’on n’a pas la chance d’être “native english”.

 

Les expressions anglaises vs les expressions française

Les expressions illustrent bien toute la difficulté de traduction d’une idée et pas simplement d’un mot.

Là où la traduction littérale d’un terme peut être comprise par un anglais natif, même si elle n’est pas exacte, la traduction d’une expression ne rendra pas du tout la même chose.

Prenons par exemple l’expression “Quand les poules auront des dents”. Sauriez-vous la traduire en anglais  ? Eh bien l’expression exacte anglaise est “When pigs fly”, autrement dit “Quand les cochons voleront”.

Bien que cela puisse paraître “bizarre”, ça ne l’est pas plus que nos expressions françaises. Il convient juste de les comprendre, de les apprendre, et d’ainsi être capable de les retranscrire.

Pour ce faire, vous pouvez vous aider de certains outils de traduction gratuits en ligne.

Méfiez-vous donc de ces expressions lors de vos traductions, et n’oubliez pas que vous êtes dans une autre langue, une autre culture, et donc une autre façon de vous exprimer de façon générale.

 

Les faux-amis & les anglicismes

Dans la même veine que les expressions, les faux-amis peuvent aussi poser problème. S’ils paraissent similaires et qu’ils permettent d’avancer rapidement dans son travail (voire même naturellement), ils sont pourtant totalement incorrects et peuvent, dans le pire des cas, fausser totalement le sens de la phrase.

Pour exemple nous pouvons citer “attend” qui signifie “assister” ou encore “character” qui signifie “personnage”.

 

Plus compliqué encore à appréhender que les faux-amis, il existe les anglicismes.

Les anglicismes, nous les utilisons dans notre vie de tous les jours sans même se rendre compte que ce ne sont pas de “vrais” mots anglais, et que ce ne sont que des “adaptations ou créations françaises”.

De fait, un “footing”, le “zapping”, des “baskets” ou un “planning” n’existent pas en anglais  !

Ces mots trompeurs vont vous poser des soucis dans votre quotidien de traduction. Prenez garde à bien contrôler vos textes même si certains éléments vous paraissent naturels ou évidents.

 

Comment “contourner” ces erreurs  ?

Pour que vous puissiez éviter ces erreurs et que vous réussissiez à exprimer votre discours tout comme l’ensemble de la valeur de vos produits ou services, certaines choses sont à respecter et à considérer.

 

Aller au plus simple

Dans un processus de traduction d’une langue A vers une langue B, la première règle est de retranscrire le plus simplement possible l’ensemble du texte.

En retravaillant légèrement le texte initial de manière à le rendre plus accessible et moins “alambiqué”, vous vous facilitez le travail de traduction à travers l’utilisation de structures et de termes plus directs.

 

Penser en anglais et pas en français

Mais ce processus de “simplification” ne peut être réellement mis en place que si vous pensez avant vos contenus en anglais et pas en français.

Il est très compliqué de traduire un texte en cherchant à faire du “mot à mot” car très souvent celui-ci manquera de cohérence et de sens. Une traduction à ne pas prendre à la légère lorsque vous vendez vos produits à l’étranger, que ce soit pour vos documents marketingadministratifs ou encore vos CGU.

Le conseil principal ici réside dans la faculté à appréhender le texte français au global, puis à penser sa structure en anglais. Ainsi, il sera possible de traduire le fond général de celui-ci, et pas seulement un assemblage de chaque phrase, qui ressemblera plus à un empilement de mots qu’à un vrai discours pertinent.

 

Faire confiance à des professionnels

Et si finalement la traduction était un véritable métier  ?

Cette question n’est anodine car nous souhaitons mettre en avant dans cet article la difficulté de réaliser une bonne traduction, notamment vis à vis de l’enjeu primordial qu’elle représente pour le développement d’une entreprise.

Face à cet enjeu et la nécessité d’expertise, nous vous recommandons de consulter un professionnel de la traduction, qui saura vous épauler et vous accompagner dans ces missions.

Son rôle sera à la fois de vous conseiller dans la structuration de vos idées, mais aussi dans la retranscription la plus fidèle de ce que vous souhaitez exprimer, en fonction de la culture et de la langue vers laquelle vous souhaitez vous développer.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les questions de traduction de votre activité, rendez-vous sur cette page.

Dans cet article, nous avons cherché à mettre en avant les erreurs fréquentes de traduction du français vers l’anglais. Sous couvert de ce sujet, nous souhaitions également valoriser la qualité de votre traduction comme essentielle dans votre croissance vers de nouveaux territoires.

Que vous soyez un blog, une entreprise ou une association entre autres, pensez à travailler qualitativement votre traduction et l’ensemble de vos prises de parole de façon à construire votre crédibilité et ne pas laisser la  barrière de la langue détruire la valeur que vous pouvez apporter.

L’article Les erreurs de traduction les plus fréquentes à éviter en anglais est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Nicolas Sarkozy devrait vendre ses comptes Facebook et Twitter

Vous connaissez le résultat de l’élection présidentielle : François Hollande a gagné. La vie continue pour tous les Français et les politiciens professionnels (hé oui,...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Google annonce le déploiement généralisé de la Speed Update : les sites les plus lents seront pénalisés

Au début de l’année, Google présentait une mise à jour de son algorithme (Speed Update). Objectif : pénaliser les sites les plus...

Publié le par Thomas Coeffe