Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Social media : 5 tâches à ne pas automatiser

Pour rester en contact avec votre communauté vous pouvez avoir tendance à automatiser de nombreuses tâches  : par exemple l’envoi d’une...

Publié par Charlotte Chollat

Pour rester en contact avec votre communauté vous pouvez avoir tendance à automatiser de nombreuses tâches  : par exemple l’envoi d’une notification push dès la publication d’un article, l’envoi d’une newsletter RSS, la publication de vos articles sur les réseaux sociaux, etc.

Pourtant, ce dernier support qu’est les réseaux sociaux est un des piliers les plus importants dans votre stratégie digitale. Et même si des outils tels que Buffer et Hootsuite paraissent très pratiques, notamment en terme de gain de temps, nous vous déconseillons de tout automatiser.

Les réseaux sociaux sont un endroit où vous vous exposez pleinement à votre communauté et cette dernière est assez exigeante. C’est pourquoi vous devez garder une part d’humain dans votre communication et pour cela, il vaut mieux arrêter d’automatiser les 5 tâches suivantes.

1. Le service client

Nous avons beaucoup parlé ces derniers temps des chatbots et de leur utilité dans le service client. Disponibles 24h/24h, 7j/7 ils peuvent répondre en tout temps et rapidement aux questions de vos clients.

Si votre chatbot est capable de répondre de façon personnalisée aux questions et de tenir une conversation « humaine », alors vous pouvez le garder.

Mais si votre petit robot se contente d’envoyer un message type « Merci pour votre question. Nous revenons vers vous rapidement », il est grand temps de reprendre la main.

Automatisation chatbot

Lorsqu’un client est en difficulté, il préférera parler à une réelle personne pour obtenir des informations claires et précises. Aussi, lorsqu’un humain gère le service client il a accès à tout l’historique de la personne et est donc en mesure d’adapter ses réponses.

2. Les interactions avec les fans

L’image de votre marque passe par les messages que vous postez sur les réseaux sociaux, autant dans vos publications que dans les réponses aux messages de vos fans.

La marque Innocent est réputée pour utiliser l’humour, alors imaginez un peu si tout était posté par un outil d’automatisation. Je ne suis pas certaine que l’on retrouverait leur personnalité…

Aussi, si un follower poste un gentil message à votre propos et qu’il reçoit une réponse toute faite de votre part il n’appréciera pas trop. Votre marque semblera se désintéresser de sa communauté. Pourtant, c’est bien cette dernière qui vous aide à bâtir votre réputation.

L’idéal est donc de rester connecté et actif sur les réseaux sociaux pour interagir avec les fans et ainsi développer une vraie relation sur le long terme. Vous n’obtiendrez que du positif en retour.

3. Les messages directs

Ce point rejoint le précédent. En plus des réponses aux commentaires, ce sont les messages directs que vous devez continuer à gérer vous-même.

Les messages automatiques proposés par Facebook par exemple permettent pourtant d’accueillir un nouvel abonné, voire même d’envoyer des notifications pour prévenir de l’arrivée d’un nouveau produit.

Tout cela est bien utile, je suis d’accord, mais encore une fois vous devez voir sur le long terme. Il est indispensable de construire une relation durable et personnalisée, apportant une vraie valeur ajoutée à vos followers.

C’est de cette façon que vous obtiendrez plus d’engagement de la part de votre communauté.

Notez également que les messages automatiques paraissent impersonnels et sont parfois associés à des spams. Rien de vraiment positif pour votre marque donc.

4. Le partage de contenus

Je vous vantais les mérites de Buffer et d’Hootsuite en début d’article. Ces outils permettent d’automatiser un certain nombre de tâches, notamment le partage de contenus sur les réseaux sociaux.

Pourtant, Facebook et Twitter n’ont pas la même limite de caractères pour les publications… Vous voyez le problème  ?

Twitter impose une limite de 280 caractères, mais ce sont les posts ayant entre 71 et 100 caractères qui obtiennent le plus d’engagement. Sur Facebook, comptez moins de 80 caractères pour en meilleur engagement de votre communauté.

Si vous automatisez vos publications vous gagnerez certes du temps, mais vous ne pourrez pas personnaliser la longueur de votre message, ni même le média associé. Pourquoi ne pas remplacer l’image par une vidéo  ?

L’alternative
Vous pouvez créer différents contenus pour différentes plateformes et ainsi automatiser leur publication individuellement.

5. Le follow et l’unfollow

S’il y a une tâche moins connue que peuvent automatiser certains logiciels c’est bien le follow et l’unfollow basé sur des critères que vous aurez renseignés.

Pour augmenter la portée de vos publications et ainsi accroître votre communauté il est bon de suivre d’autres personnes. Mais comment un simple outils peut détecter si le compte d’une personne est véridique ou s’il s’agit d’un fake  ?

Ce genre de compte n’a rien à faire dans votre liste, alors pour vous assurer que cela n’arrive pas le mieux est de garder le contrôle.

 

L’automatisation de ces 5 tâches est un réel gain de temps, mais derrière, c’est la parte assurée de l’engagement de votre communauté. En plus, vous n’avez plus le contrôle sur l’image que renvoie votre marque, si ce n’est qu’elle paraît impersonnelle.

Donc reprenez vos claviers et connectez-vous sur les différentes plateformes et bâtissez votre relation avec vos followers.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google Chrome va permettre la synchronisation de plusieurs profils

Google vient de sortir une nouvelle version bêta de son navigateur web avec comme nouvelle fonctionnalité phare : la possibilité de synchroniser plusieurs comptes au sein...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Content marketing : 5 clés pour rédiger un texte persuasif

À quoi sert le content marketing  ? À attirer du trafic sur votre site, à développer votre mailing list ou encore à gagner des...

Publié le par Leo Chatillon