Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Les chinois n’ont plus le droit d’enregistrer des noms de domaines

La chine vient censurer pour mieux contrôler les particuliers. En effet, un chinois n’a plus le droit d’acheter un nom de domaine à titre personnel. Selon un...

Publié par Team WebActus

Nom de domaine chine

La chine vient censurer pour mieux contrôler les particuliers. En effet, un chinois n’a plus le droit d’acheter un nom de domaine à titre personnel. Selon un communiqué publié sur le China Network Information Center, seules les hommes d’affaires et grandes organisations pourront acquérir un nom de domaine. Pour pouvoir faire cela, il devront envoyer une demande écrite ainsi que les numéros d’enregistrement de leurs entreprises et les codes de certification de leurs organisations.

Cette restriction pourrait être rétroactive et interdire ainsi les domaines personnels existants. Ainsi les propriétaires de sites Web à Jiangsu, Shangai, Henan, Zhejiang et Jiangxi ont déclaré que leurs sites n’étaient plus accessibles.

Le Chine Network Information Center explique que cette volonté de fermer les noms de domaines découle de la prolifération de la diffusion de contenu pornographique sur les sites Web personnels.

Source : TheNextWeb

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

La RATP veut ajouter la 3G sur l’ensemble de son réseau

D’après des sources de libération, l’entreprise française numero un de transport en commun, RATP, serait sur le point de lancer un appel d’offre pour trouver un...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

SEO : 7 points à vérifier pour un site Mobile First bien indexé

L’épidémie mondiale qui nous frappe aura produit au moins ceci de bon : Google a décidé de reporter de quelques mois le passage de son index en « mobile-first ». Si les...

Publié le par Sebastien Turbe