Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment rédiger un cahier des charges pour la rédaction web ?

Avant de déléguer la production de contenu, vous devez élaborer un cahier des charges dédié à la rédaction web. Celui-ci vous...

Publié par Camille

Avant de déléguer la production de contenu, vous devez élaborer un cahier des charges dédié à la rédaction web. Celui-ci vous permet de planifier vos besoins et de créer un calendrier éditorial destiné à remplir vos objectifs.

Ce cahier des charges sera également très utile pour le rédacteur web chargé de produire les articles.

Alors, quels sont les chapitres à intégrer dans ce document  ?

 

Qu’est-ce que c’est  ?

Dans un premier temps, qu’est-ce qu’un (bon) cahier des charges  ? 

Il s’agit d’un document, une liste de précisions sur les attentes/exigences du client, porteur de projet envers son rédacteur, développeur, freelance web, etc., comportant tout élément ayant pour objectif d’exposer les exigences relatives au projet  :

  • Plans d’un texte à rédiger,
  • Thème, sujet du texte,
  • Lectorat ciblé,
  • Nombre de mots du texte, etc.

Le cahier des charges délimite le projet et ses conditions de réalisation. Ce support est effectivement utilisé pour synthétiser toutes les informations utiles à la réalisation du projet en question pour que ce dernier soit établi selon les exigences du client. 

Il permet finalement d’encadrer les missions des acteurs du projet pour son bon déroulement. 

 

Vos besoins en rédaction web

Ce cahier des charges éditorial doit définir vos besoins en matière de rédaction. Évidemment, ceux-ci sont à mettre en parallèle avec vos objectifs et votre cible. Vos besoins dépendent également de l’état de votre activité. En effet, si vous débutez, vous ne pourrez pas produire d’études de cas client ou d’interviews client. Il sera aussi difficile de rédiger des retours d’expérience.

Notre conseil
Si votre activité démarre, mieux vaut se concentrer sur des contenus SEO, des articles de blog ou des infographies, qui se produisent facilement et vous aident à acquérir vos premières visites.

Par contre, si votre entreprise existe depuis plusieurs années, vous aurez besoin de contenus qui valorisent votre expertise et, indirectement, vos atouts par rapport aux concurrents.

 

Définissez le profil de votre cible

Pour qu’un rédacteur web vous propose une ligne éditoriale cohérente et des contenus de qualité, il doit connaître le profil de vos prospects. Vous vous doutez que l’angle d’attaque, le ton employé, le langage utilisé et la syntaxe diffèrent selon l’audience.

Ce qui nous amène au point suivant…

 

Le ton à employer

Même si le profil de votre cible donne quelques indices concernant le ton à employer, c’est à vous de définir l’approche avec vos prospects.

  • Souhaitez-vous personnifier votre communication en utilisant le « je », plutôt que le « nous »  ?
  • Acceptez-vous une dose d’humour dans les textes  ?
  • Avez-vous besoin que le rédacteur s’adresse directement aux lecteurs avec le « vous » ou qu’il conserve un côté informatif avec uniquement des articles à la 3e personne du singulier  ?

Il est impératif de répondre à ces questions pour diriger la rédaction.

 

Les types de formats à traiter

Suite à la réflexion sur la cible et vos besoins, vous devrez lister les formats utiles pour votre communication. Vous aurez le choix entre  :

  • Checklist
  • Enquête
  • Conseils
  • Livre blanc
  • Étude de cas
  • Infographie
  • Présentation
  • Vidéo
  • Podcast, etc.

Inutile de vouloir produire tous les formats  ! 

Petit conseil
Concentrez-vous sur ceux que vous êtes en mesure de déléguer (ou de créer) et surtout, sur les contenus qui intéressent votre cible.

 

Le planning de publication

Votre ligne éditoriale commence à prendre forme  ! Pour compléter votre cahier des charges, il convient de déterminer la fréquence de publication de vos contenus. Là encore, vous devrez sonder  :

  • Vos capacités
  • Votre budget
  • Les attentes de votre audience

N’oubliez pas !
La qualité est toujours plus importante que la quantité. Mieux vaut publier 1 seul article par semaine, mais avec une forte valeur ajoutée, qu’une brève par jour.

 

Le budget prévisionnel

Pour conclure le cahier des charges, vous devrez envisager un budget pour la création de contenus. Celui-ci va dépendre  :

  • Des formats à créer (rédiger un livre blanc est plus coûteux qu’une checklist)
  • Du nombre de contenus à publier
  • Du niveau d’expertise des articles. 

Vous connaîtrez exactement l’investissement effectué dans la production du contenu, pour ensuite calculer le fameux retour sur investissement.

 

Et voilà, vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer dans la rédaction web  ! Il ne vous reste plus qu’à télécharger un exemple de cahier des charges pour la rédaction web et trouver un rédacteur pour créer vos contenus.

Qu’attendez-vous pour commander vos textes dès maintenant sur Redacteur.com pour être mis en relation avec des rédacteurs web professionnels  ?

5
/
5
(
2

votes

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Comment optimiser le SEO de votre podcast ?

Chers créateurs de podcasts, pour être entendus, vous devez être vus. Longtemps délaissés par ses algorithmes, Google indexe désormais les...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

QOOQ v2 : Unowhy remet le couvert, alors à table ! ! !

La société française UNOWHY remet le couvert et lance la deuxième version de sa tablette tactile de 10″ dédiée à la cuisine baptisée QOOQ v2. Après avoir proposé sa première...

Publié le par Team WebActus