Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment créer du contenu écologique et durable ?

Plus de 4 millions d’articles de blog sont publiés chaque jour  ! Ce chiffre vertigineux crée un trafic quotidien important sur la toile, ce qui...

Publié par Celine Albarracin

Plus de 4 millions d’articles de blog sont publiés chaque jour  ! Ce chiffre vertigineux crée un trafic quotidien important sur la toile, ce qui entraîne une hausse de la pollution numérique.

À l’heure où la conscience écologique revient au centre des débats, les créateurs de contenu ont un rôle à jouer dans la protection de la planète. À cet effet, vous avez sûrement entendu parlé de « contenu écologique ». Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette appellation ? Comment produire des articles durables ? Et surtout, quels en sont les avantages ?

On vous dit tout  !

 

Le contenu écologique, un contenu impérissable

contenu web durable écologique

Le contenu écologique est continuellement pertinent pour les lecteurs. Il n’a pas de date limite de consommation.

Si le principe de produire moins de contenus, pour laisser place à la qualité plutôt qu’à la quantité, est connu, les raisons écologiques de le faire sont, quant à elles, moins célèbres.

Pourtant, un article précis, qui apporte une grande valeur ajoutée aux lecteurs, s’inscrit dans une démarche environnementale. En ne périmant pas, celui-ci n’appelle pas aux retouches ou à la création de contenus complémentaires.

Exemples
Un guide pratique, des avis sur un produit, des conseils ou des astuces resteront valables plus longtemps que des statistiques, un rapport d’enquête ou sur des tendances.

Cependant, la durabilité n’est pas le seul critère d’un texte écologique. Ce dernier doit aussi être recyclable. C’est-à-dire qu’il est possible de le réutiliser pour  :

 

Le contenu écologique, un contenu dont raffole les moteurs de recherche

Le contenu écologique bénéficie d’un classement premium dans les résultats de recherche.

Rappelons rapidement le principe de positionnement dans les moteurs de recherche  : ces derniers parcourent des centaines de millions de pages web à la recherche des mots clés correspondant le mieux à la requête d’un utilisateur.

En plus de la qualité, l’algorithme prend en compte :

  • la date d’un contenu
  • le trafic qu’il a généré
  • le temps passé sur la page (entre autres)

Trois critères valorisés par le contenu durable !

En effet, le contenu écologique utilise généralement plusieurs mots clés (sans qu’il y ait une sur-optimisation) car il est plus long que les autres textes. Par conséquent, le lecteur reste plus longtemps sur la page. Ces indicateurs sont positifs pour Google, d’où de plus grandes chances de se retrouver au sommet des résultats de recherche.

De plus, parce que les informations qu’il contient sont de qualité et constamment utiles, il génère continuellement des partages de la part des internautes. Ce qui augmente votre trafic, votre notoriété et vos opportunités de gagner des leads  !

 

Créer un contenu écologique en 3 étapes

contenu durable

Abordons le vif du sujet  : comment créer un contenu écologique et durable, afin d’en retirer tous les avantages  ?

Étape 1  : identifier le public cible et le sujet

Le sujet pour un contenu écologique doit être durable. Supposons que vous ayez un site de vente de canapés. Vous pouvez écrire des articles sur les modèles et les designs spécifiques des meubles que vous vendez ou rédiger des tests sur vos produits. Ces contenus sont précieux pour vos clients, mais seulement utiles tant que ces canapés font partie de votre offre.

Si vous voulez créer un contenu non périssable, optez plutôt pour des conseils sur la manière d’entretenir un canapé, comment l’assortir à sa décoration, comment le choisir en fonction de ses besoins, etc. Ces questions, et les réponses apportées, resteront valables ad vitam æternam !

Pour découvrir des sujets écologiques  :

  • Identifiez les contenus les plus populaires sur votre secteur d’activité  : vous pouvez utiliser Google Trends ou Buzzsumo.
  • Identifiez les contenus manquants (ou de mauvaise qualité) sur les sujets populaires.
  • Analysez les questions fréquemment posées par vos utilisateurs/clients.
  • Expliquez des concepts, concernant votre activité, qui peuvent prêter à confusion pour les lecteurs.

Étape 2  : rédiger le contenu dans les règles de l’art écologique

Que ce soit un tutoriel, un guide ou une liste de conseils, la rédaction du contenu écologique doit respecter les 5 règles suivantes  :

  • Choisir les bons mots-clés  : Faites une recherche à l’aide du Google Keyword Planner ou d’Ubersuggest et privilégiez les mots-clés de longue traîne.
  • Optimiser pour le contenu pour référencement  : placez ces mots-clés aux endroits stratégiques comme la balise alt de vos images, le titre, l’URL, les sous-titres et dans le corps du contenu. Vous devez aussi relier vos contenus écologiques entre eux.
  • Écrire pour les débutants : les experts recherchent moins d’informations que les novices. En général, les contenus écologiques s’adressent plutôt aux prospects situés au début du parcours d’achat.
  • Éviter le langage trop technique  : suite logique de la règle précédente  ! Adaptez le langage utilisé à celui des prospects qui débutent dans leurs recherches. Généralement, ils utilisent un langage simple.
  • Ne pas dater les événements : évitez les termes comme « aujourd’hui », « demain » ou « il y a un mois », trop vagues pour un contenu durable. Rappelez-vous qu’il sera consulté durant les prochaines années. Si vous devez vraiment dater un événement, ajoutez clairement le jour, le mois et l’année, par exemple : « cette mise à jour lancée le 6 mai 2020… »

Étape 3  : penser au recyclage du contenu

Est-ce que votre contenu aura besoin d’être mis à jour  ? Si oui, notez-le dans votre planning éditorial afin de ne pas l’oublier. Même si la mise à jour n’intervient que dans plusieurs mois ou l’année prochaine.

Réfléchissez également aux façons dont vous pourrez le recycler, dès sa rédaction. Par exemple, si vous souhaitez transformer une liste d’astuces en série de tweets, commencez la rédaction de chaque conseil par une phrase courte et concise. Vous aurez déjà vos tweets  !

Ensuite, vous pourrez développer votre astuce en détails, pour apporter de la valeur ajoutée à votre contenu.

 

En optant pour la création de contenu écologique, vous faites du bien à la planète… et à votre business  ! La qualité de vos articles étant supérieure, vous optimisez votre référencement, vous générez plus de leads et vous gérez parfaitement votre image d’expert.

Besoin d’aide pour recycler vos contenus ? Faites appel à des rédacteurs web spécialistes du SEO en postant votre projet sur Codeur.com : vous recevrez de nombreux devis de nos experts freelances, rapidement.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

[Interview] – Djengo, service de covoiturage pour courtes et moyennes distances

J’ai été contacté la semaine dernière pour vous présenter un nouveau service web très intéressant Djengo. Sous ce nom mystérieux se cache un service web permettant de...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Traducteur natif vs traducteur spécialisé : lequel choisir ?

Vous avez besoin de faire appel aux services d’un traducteur et vous hésitez quant au choix de celui-ci. Deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez vous tourner vers un...

Publié le par Louise