Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment traduire modes d’emploi et notices d’utilisation ?

Derrière tous ces messages marketing tape-à-l’œil, lorsqu’un consommateur achète un de vos produits, c’est la documentation technique...

Publié par Guillaume

Derrière tous ces messages marketing tape-à-l’œil, lorsqu’un consommateur achète un de vos produits, c’est la documentation technique qui l’aide à tirer le meilleur parti de son dernier achat et à rester en sécurité pendant son utilisation.

Des manuels d’utilisation aux notices de sécurité et aux avertissements, la traduction technique permet à vos clients du monde entier de rester satisfaits de vos produits longtemps après l’achat – et ils sont tout aussi importants d’un point de vue juridique. Le défi consiste à gérer une documentation multilingue, ce qui peut être particulièrement délicat si vous produisez un grand nombre de produits différents.

Voici quelques bonnes pratiques qui vous aideront à réaliser une traduction de notices et modes d’emploi sans faille à chaque fois et à gérer des projets à long terme sans maux de tête  !

 

Choisissez les bons traducteurs

notice tefal

Tout comme il est important d’avoir des rédacteurs expérimentés et formés, il est également important d’avoir les mêmes exigences pour vos traducteurs. Les traducteurs doivent être des locuteurs natifs, de préférence situés dans les pays cibles, et idéalement avoir une expérience de la traduction de contenu dans votre domaine, surtout si vous êtes dans un domaine technique.

Les traductions de haute qualité ne seront pas bon marché, mais il est essentiel d’avoir les bonnes traductions de vos notices et modes d’emploi.

Lorsque vous commencez à travailler avec une société de traduction, c’est une bonne idée de former l’équipe à votre entreprise et à vos produits ou services. La qualité sera ainsi plus élevée et elle prendra moins de temps une fois le projet démarré et la pression mise. Les traducteurs font également partie intégrante de l’élaboration d’un glossaire, qu’on expliquera dans la section suivante.

Le bon compromis
Vous souhaitez obtenir des traductions techniques de qualité dans des délais courts  ? Commandez vos traductions sur Traduc.com  ! Vous pourrez y sélectionner des traducteurs spécialisés dans votre secteur d’activité et obtenir vos traductions rapidement. Satisfaction garantie  !

 

Créer un glossaire de termes

glossaire

Un glossaire est un groupe de termes couramment utilisés dans tout le contenu, tels que des termes liés à une industrie, un produit, un service ou une entreprise. L’établissement d’une liste de termes dès le début augmente la cohérence et économise du temps et de l’argent.

À savoir
Il est important d’établir la terminologie avant le début d’un projet, afin que les traducteurs utilisent la bonne variation des mots.

Les termes seront ensuite ajoutés à une mémoire de traduction à utiliser pendant le projet. Lorsqu’un traducteur travaille sur un projet, les termes approuvés sont déjà préremplis tels qu’ils apparaissent dans le contenu.

 

Utiliser une mémoire de traduction pour augmenter la cohérence

mode d'emploi

Une mémoire de traduction (MT) est une base de données de tout le contenu traduit. La mémoire de traduction garde la trace de tout le contenu d’un projet à l’autre. Le glossaire des termes est hébergé dans la MT et tout le contenu traduit est pré-rempli pour un projet.

Au fur et à mesure que vous ajoutez du contenu, la base de contenu traduit continuera de croître, ce qui devrait finalement réduire vos coûts de traduction et gagner du temps aux traducteurs.

La mémoire de traduction aide à la cohérence  : tout segment qui a été traduit et approuvé dans le passé n’a pas à être traduit à nouveau, même si vous faites appel à un nouveau traducteur. La mémoire de traduction et le glossaire gèrent ensemble la cohérence, et ces deux outils sont essentiels au processus de traduction.

 

Modes d’emploi mal traduits  : les conséquences pour l’entreprise

mode d'emploi notice

En e-commerce, une phrase mal traduite peut nuire à l’image professionnelle d’une entreprise. En effet, les erreurs de traduction ont un impact négatif sur votre produit et votre entreprise. En plus de cela, le coût des mauvaises traductions peut aller au-delà de l’argent  ; si vous vendez des produits délicats, une erreur de traduction pourrait mettre des vies en danger.

Des fautes d’orthographe et une traduction de mauvaise qualité seront très peu attrayantes pour un client potentiel. Pensez-vous qu’ils vous achèteront un produit si vous n’avez pas fait l’effort de traduire correctement la notice d’utilisation  ? Ils trouveront simplement le site web de votre concurrent qui a réellement fait un effort.

 

Conclusion

Une mauvaise traduction peut nuire à votre marque, à vos clients et à vos résultats. Ne perdez pas vos efforts sur des traductions de mauvaise qualité qui vous couteront probablement plus chers. Pour vous assurer d’obtenir une traduction précise, professionnelle et de haute qualité, choisissez judicieusement vos traducteurs sur Traduc.com et suivez les conseils de cet article.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Dareboost : un outil complet pour se préparer à la Google Speed Update

Annoncée pour juillet 2018, l’entrée de la vitesse chargement parmi les critères de ranking pour la recherche mobile sera une mise à jour...

Publié le par Fabian Ropars
Entrepreneuriat

Entrepreneurs : 17 leçons de vies de Steve Jobs

Steve Jobs est forcément un des entrepreneurs des temps modernes les plus respectés et avec le succès le plus important. Après tout, c’est...

Publié le par Antoine Dematte