Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Industrie du jouet : que traduire pour bien s’exporter ?

L’industrie du jouet, comme toutes les industries, ne peut pas se passer de traduction pour s’exporter à l’étranger. Il faudra bien sûr penser à tous les documents financiers,...

Publié par Louise

L’industrie du jouet, comme toutes les industries, ne peut pas se passer de traduction pour s’exporter à l’étranger. Il faudra bien sûr penser à tous les documents financiers, commerciaux et marketing, mais certains documents spécifiques aux jouets ne devrons pas être oubliés. C’est cette spécificité de l’industrie que nous proposons de regarder aujourd’hui du point de vue de la traduction.

Quels sont les jouets concernés par notre propos ?

Sans rentrer dans des réflexions ludologiques sur la définition d’un jeu ou d’un jouet, il est important de comprendre de quoi on parle afin que votre communication sur vos produits soient optimales.

Le jouet, autrement dit l’objet qui permet l’action de jouer, désigne en général des jeux qui renvoient à la puériculture concernant les enfants en bas âge. Amateurs et producteurs de jeux de plateau, de cartes ou de jeux de rôle pour adultes, cet article ne s’adresse pas directement à vous bien que la plupart des éléments dont nous allons parler sont intéressants pour votre domaine.

En puériculture, donc, sont pris en considération le bon développement de l’enfant, autour des points suivants : environnement physique, environnement psychologique, le développement psychomoteur ou les aptitudes linguistiques. Un jouet n’est donc pas seulement ludique et tous ces éléments sont à prendre en compte dans la création de vos jouets et votre communication à leur sujet. Sont à mettre en avant les deux éléments suivants :

La fonctionnalité : même si un jouet peut toujours être détourné par l’enfant, il doit avoir un but premier. Cette fonctionnalité aidera les parents à choisir votre jouet parce qu’il est approprié pour le développement d’une compétence de l’enfant. Cela peut être la stimulation des sens par exemple, notamment grâce à de la musique, des effets sonores ou des couleurs vives.

Le danger : il est impératif que les enfants ne soient pas mis en danger par l’utilisation d’un jouet. Ainsi il existe de nombreuses normes à respecter quant à la taille des pièces, les vernis, les matériaux utilisés, etc. Ces normes peuvent varier d’un pays à l’autre, il est donc impératif de se renseigner.

 

 

Pourquoi s’exporter à l’international lorsque l’on travaille sur les jouets ?

Le fait de jouer fait partie des activités qui sont internationalement partagées. Évidemment on ne joue pas partout dans le monde de la même façon, mais il est évident qu’un enfant qui grandit dans un environnement adéquate à son bon développement passera une grande partie de son temps à jouer.

Et un peu partout dans le monde, les enfants continuent de jouer une fois adulte. L’industrie du jouet est donc une industrie qui peut potentiellement toucher tout le monde.

Contrairement à d’autres produits bien plus ciblé, il y a de fortes chances pour que vos produits s’exportent, à condition d’avoir une bonne stratégie. Il vous faudra répondre à un besoin en proposant des choses qui n’existent pas déjà sur le marché et envisager une traduction sérieuse pour rendre lisible vos communications.

 

Quels contenus doivent impérativement être traduits pour vendre à l’international ?

En plus d’études de marchés pour bien choisir votre cible et après la vérification des différentes normes, il vous faudra traduire les documents suivants :

Les instructions : Les instructions vont concerner dans un premier temps les instructions de fabrication à l’intention des usines de fabrication. En général, les jouets ne sont pas fabriqués en France, il est donc fort probable que ces instructions soient déjà traduites lorsque vous pensez à exporter vos jouets.Les instructions qu’il vous reste à traduire sont les instructions d’utilisation de votre produit. Il sera parfaitement accepté que vous mettiez toutes les langues sur le même document. Cependant, il sera important que ces instructions soient bien traduites, afin que les instructions soient bien comprises.

Les emballages : en général, on retrouve sur l’emballage des jouets des informations comme les caractéristiques du jouet, des indications, le matériel de fabrication, l’âge, etc. Ces emballages seront à traduire également. Une fois encore vous pouvez faire apparaître plusieurs langues sur l’emballage pour faciliter le choix du client, mais faites attention à ce que le contenu reste lisible.

La boutique en ligne et les autres supports de communications : que vous décidiez d’être présent en boutique ou en ligne (ou même les deux), il sera intéressant de traduire votre site internet et/ou boutique en ligne pour ouvrir le public potentiel de votre site, d’autant plus si vous proposez un service d’envoi de colis directement depuis vos locaux de stockage français. Il peut être utile aussi de proposer des postes traduits sur les réseaux sociaux afin de vous donner plus de visibilité.

 

Relativement facile à l’export, le jouet demande tout de même une bonne stratégie à l’international et l’aide d’un traducteur spécialisé. Faites appel à notre communauté d’experts linguistiques pour vos projets de traduction en utilisant la plateforme Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

20 citations de Steve Jobs qui inspireront les entrepreneurs innovants

6 ans après son décès, Steve Jobs reste l’un des plus grands visionnaires de notre époque et une source d’inspiration intarissable pour les...

Publié le par Leo Chatillon
Webmarketing

YouTube Ads : guide des formats d’annonces vidéo

Tour d’horizon des différents formats de publicités vidéo sur YouTube. L’article YouTube Ads : guide des formats d’annonces vidéo a été publié sur BDM.

Publié le par Estelle Raffin