Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Commerce de proximité : 8 étapes pour créer votre site marchand

L’e-commerce gagne du terrain d’année en année. Si les consommateurs restent attachés aux magasins indépendants, ils aiment aussi la liberté et la facilité offertes par le...

Publié par Celine Albarracin

L’e-commerce gagne du terrain d’année en année. Si les consommateurs restent attachés aux magasins indépendants, ils aiment aussi la liberté et la facilité offertes par le shopping en ligne.

La crise sanitaire a également montré qu’il devenait essentiel, pour les commerces de proximité, d’entrer dans l’ère de la digitalisation. Découvrez les 8 étapes nécessaires au développement d’un e-commerce, en parallèle de votre point de vente !

 

1. Faire l’inventaire des produits à mettre en vente

Sudocoud

Allez-vous vendre tous vos articles en ligne ? Il y a peu de chance ! Même les grandes enseignes se gardent quelques exclusivités en magasin.

Les anciennes collections, les produits fragiles ou les produits d’appel se prêtent mal aux ventes online. Il est donc recommandé de réaliser un inventaire complet de votre stock magasin, avant de décider quels produits vendre sur les deux fronts.

Cette étape est d’autant plus importante si votre point de vente dispose d’un stock important et de nombreuses références. Le lancement de votre e-commerce devra se faire au fur et à mesure. Commencez par vos meilleures ventes et les produits qui se vendent toute l’année.

Vous ajouterez les articles saisonniers au fur et à mesure que les mois passent.

 

2. Anticiper le travail supplémentaire

En raison du temps et des efforts supplémentaires qu’un e-commerce exige, vous devrez peut-être former des employés, embaucher une nouvelle personne ou faire une croix sur vos week-ends ! Tout va dépendre de vos compétences, du nombre d’articles à référencer et de vos moyens.

Cependant, se faire accompagner est essentiel si vous ne maîtrisez pas les outils digitaux. Vous pourrez aussi déléguer la mise en ligne des produits dans un premier temps. Inutile d’embaucher une personne à plein temps, vous pouvez confier cette mission à un freelance. En plus de s’occuper de la création du site, il pourra ajouter votre inventaire, même vous former au back-office de votre e-commerce. Détaillez vos besoins sur Codeur.com pour recevoir les devis de professionnels indépendants.

Vous pourrez ensuite gérer votre business en ligne de manière autonome.

 

3. Choisir et réserver son nom de domaine

L’une des étapes les plus importantes dans la création d’un site marchand pour votre commerce de proximité est le choix du nom de domaine (NDD). Il s’agit de l’URL de votre boutique en ligne. C’est grâce à elle que vos clients habituels et potentiels vous retrouveront.

Bien choisie, elle vous permet d’optimiser votre référencement local. Voici quelques conseils à respecter :

  • Utiliser le nom de votre commerce, s’il est disponible.
  • Choisir un nom de domaine facile à mémoriser.
  • Penser à mentionner l’activité dans l’URL : épicerie, mercerie, tabac, décoration…
  • Privilégier un nom de domaine « .fr » : pour le côté local. En cas d’indisponibilité, un « .com » fonctionnera aussi.

Pensez également à réserver les noms de domaine avec les fautes d’orthographe potentielles au cas où le nom de votre commerce peut prêter à confusion. Vous pourrez alors rediriger ces noms de domaine mal orthographiés vers votre site réel.

Par exemple, si votre magasin de chaussures s’appelle « Mille pattes », réservez une URL principale comme « chaussures-mille-pattes », mais aussi « chaussures-mille-patte » ou « chaussures-1000-pattes ».

 

4. Choisir la solution e-commerce adaptée à vos besoins

Shopify

La technologie a grandement facilité la conception d’un site e-commerce. Désormais, il existe de nombreux outils pour créer votre boutique en ligne en quelques clics.

Cependant, vous devez choisir une solution adaptée à vos compétences, vos besoins et votre budget.

Il existe des plateformes « clé en main » qui comprennent l’hébergement web, le nom de domaine, les outils de conception web, les fonctions de vente en ligne et l’assistance technique. Celles-ci nécessitent un abonnement mensuel et prennent parfois des commissions sur les ventes. Faciles à mettre en œuvre, elles peuvent manquer de personnalisation et s’avérer peu rentables sur le long terme (surtout si vous faites peu de ventes).

À l’inverse, les CMS (Content Management System, ou Système de gestion de contenu en français) permettent de développer un e-commerce entièrement personnalisé. Ils sont gratuits, mais il faudra s’acquitter d’un abonnement annuel pour l’hébergement et la réservation du nom de domaine. Ils nécessitent un minimum de connaissances en développement web pour se mettre en place, mais ils sont plus rentables sur le long terme. De nombreux tutoriels existent pour vous aider à les mettre en place.

N’hésitez pas à vous faire accompagner pour choisir la meilleure option.

5. Penser à rédiger les conditions générales de vente

Dévelos CGV

Le commerce en ligne impose des règles différentes d’une boutique physique. Il y a notamment l’expédition, la livraison, le retour des produits commandés, etc. Tous ces aspects doivent être clairs pour le consommateur qui effectue un achat sur votre site.

Pour cela, rédigez clairement vos conditions de vente, ainsi que celles concernant le retour des produits. L’objectif est de sécuriser vos transactions, tout en étant transparent avec le client.

Pensez également à détailler votre politique de livraison. Indiquez les délais estimés pour chaque méthode d’envoi ou de collecte proposée.

Pensez-y
Si vous offrez une livraison gratuite pour les commandes dépassant un certain montant, communiquez cette offre dans une bannière ! Cette stratégie permet d’augmenter le panier moyen d’achats.

De même, communiquez sur votre politique de retour des commandes dès le début. Elle doit être facile à trouver. Affichez-la sur vos fiches produits, dans la FAQ et sur la page de paiement.

Des rédacteurs freelances et assistants juridiques peuvent vous aider à rédiger vos CGV et mentions légales. Postez votre projet sur Codeur.com pour recevoir rapidement leurs devis gratuits.

 

6. Paramétrer les moyens de paiement

Voici l’étape vitale de votre commerce. Si les moyens de paiement peuvent être limités sur votre boutique, en ligne, il est quand même conseillé d’offrir plusieurs options à vos clients.

Carte bancaire, virement, PayPal, Amazon Pay… vos acheteurs doivent pouvoir conclure leurs achats sans difficulté. Cela fait partie d’une expérience optimale à offrir à vos clients.

En tant que commerce de proximité, vous disposez d’un atout supplémentaire : le règlement en magasin. Vous pouvez laisser la possibilité au client de régler sa commande lors de sa récupération dans votre boutique. Ce qui nous amène au point suivant…

 

7. Configurer les modes de livraison

Comme avec les moyens de paiement, les modes de livraison doivent être multiples dans le commerce en ligne.

En plus de la livraison à domicile, grand classique du e-commerce, vous pouvez proposer d’autres méthodes propres à votre activité locale :

Le Click & Collect

Il s’agit d’acheter et de régler la commande sur votre site internet, de recevoir une confirmation en quelques heures et de récupérer l’article dans votre boutique. Un must pour les articles que vous avez toujours en stock.

Le retrait en magasin

Certains produits ne sont disponibles que sur commande auprès de vos fournisseurs ? Ou alors dans certains de vos points de vente ? Proposez le retrait en magasin. Après avoir réglé sur le site, le client retire son produit après 2 ou 3 jours dans le point de vente de son choix.

Le Drive

Avec le Drive, le client vient récupérer sa commande sans sortir de sa voiture. Soit en se garant sur un endroit dédié de votre parking, ou par une fenêtre aménagée spécialement pour ce type de colis.

L’E-réservation

Cette option permet au client de réserver un produit, qu’il viendra payer et récupérer en magasin.

À savoir
Vous n’êtes pas obligé de proposer ces 4 options. Cependant, afin d’attirer du trafic en magasin et d’augmenter les ventes, il est conseillé d’adopter au moins l’une de ces solutions.

 

8. Ajouter les produits et rédiger les descriptifs

Grenier Savoyard

C’est l’heure d’ajouter vos produits à votre site marchand, avec une description qui incite à l’achat, tout en attirant les algorithmes des moteurs de recherche.

Pour rédiger des descriptifs pertinents, vous devez :

  • Optimiser le titre des pages
  • Travailler les méta descriptions
  • Ajouter du contenu unique qui aide le client à se projeter avec le produit

Découvrez plus conseils pour réussir parfaitement cette étape dans l’article « E-Commerce : comment optimiser le SEO de vos fiches produits ? ».

Vous pouvez aussi mettre toutes les chances de votre côté en faisant appel aux services d’experts en référencement. Ils sauront paramétrer votre boutique en ligne pour que vous apparaissiez dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

 

Lorsque votre e-commerce est prêt, n’oubliez pas d’informer vos clients actuels ! Vous pouvez créer une newsletter dans laquelle vous offrez un code promo pour les attirer sur votre boutique en ligne. Pensez également à informer votre communauté sur les réseaux sociaux avec un post sponsorisé, que vous pourrez épingler en haut de vos pages. Bonnes ventes !

Des freelances peuvent vous aider tout au long du développement de votre site e-commerce. Création du site, configuration des systèmes de paiement sécurisés, création de bannières, rédaction des fiches produits, référencement, animation des réseaux sociaux, webmarketing… Détaillez tous vos besoins sur Codeur.com et recevez les devis des professionnels compétents gratuitement.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Motivez votre équipe ! La pyramide de Maslow appliquée au management

En France, seuls 8 % des salariés sont heureux de se rendre au travail tous les matins. Difficile d’être productif quand le cœur n’y est pas… Alors, comment remonter le moral...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

3 exemples de scénario d’email automation efficace

Nous nous efforçons tous à augmenter le taux d’ouverture des emails et le taux de clic sur les liens contenus dans ces mails. L’e-mail marketing est un...

Publié le par Sebastien Turbe