Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Tendance  : pourquoi intégrer le green marketing dans votre stratégie  ?

Pourquoi intégrer le green marketing dans votre stratégie ? Tout simplement par ce que le green marketing est devenu incontournable, vu les nouvelles attentes des...

Publié par Elise Duret

Pourquoi intégrer le green marketing dans votre stratégie ? Tout simplement par ce que le green marketing est devenu incontournable, vu les nouvelles attentes des consommateurs en termes d’éco-responsabilité.

L’enjeu pour une entreprise est d’être à la fois sincère dans ses engagements… et rentable économiquement. Une chose est sûre : aujourd’hui, la responsabilité sociale et environnementale d’une entreprise est un engagement très valorisé par la clientèle.

Pourquoi intégrer le green marketing, et comment s’y prendre concrètement : on vous propose un tour d’horizon dans cet article.

 

L’éco-responsabilité : une vraie tendance de fond

L’éco-responsabilité : une vraie tendance de fond
©Pixabay

La conjonction des crises économique, environnementale et sanitaire a créé une profonde prise de conscience chez les consommateurs. Les prix toujours plus bas et la surabondance de biens ont montré leurs limites.

Aux yeux de beaucoup de gens, consommer est désormais perçu comme un acte qui engage notre rapport au monde. Les aspects sont multiples : respect de l’environnement, respect du bien-être animal, respect des conditions de travail des salariés.

De manière générale, le sens est considéré comme une valeur première, et de nombreux consommateurs sont prêts à s’informer, à changer leurs habitudes voire à payer plus pour pouvoir mettre en pratique leurs aspirations éco-responsables.

Le défi est de taille pour les entreprises : le « green washing » ne fait plus illusion, au contraire, de vrais engagements concrets sont attendus.

 

Comment mettre en place concrètement le green marketing ?

Une fois que vous avez compris combien la responsabilité sociale et environnementale (RSE) est essentielle pour vous démarquer de la concurrence et toucher de nouveaux prospects, la question se pose de savoir quelles sont les étapes concrètes de votre stratégie verte. On peut distinguer deux grands pôles : le choix des matières, et le choix de la localité.

Pour une entreprise textile par exemple, il faut un certain courage pour oser choisir une matière plus noble, plus écologique, mais plus chère à l’achat, par exemple du lin ou du chanvre plutôt que du coton produit grâce à des OGM.

Pour une entreprise dans la restauration, il faut prendre le risque de parier sur la confirmation de la tendance bio pour proposer à une clientèle moderne des produits qualitatifs, mais moins variés et plus chers. Par exemple, oser réduire la taille de la carte, voire ne proposer qu’un seul plat du jour, mais avec des produits biologiques respectueux des saisons et de la santé du consommateur.

Au-delà des matières, un deuxième aspect important de votre stratégie de green marketing est le choix de la localité. En effet, faire venir une mangue estampillée bio de l’autre côté de la planète après des dizaines de milliers de kilomètres en avion cause finalement un bilan carbone déplorable, ce qui n’a pas grand sens du point de vue de l’écologie.

Ensuite, le choix du « made in France » est une garantie forte pour les consommateurs soucieux du respect du bien-être au travail des salariés. Encore une fois, derrière un produit les consommateurs avertis d’aujourd’hui achètent une histoire, du sens, un engagement.

 

Faire connaître votre stratégie de green marketing

Faire connaître votre stratégie de green marketing
©Pixabay

Convaincu de l’intérêt du green marketing pour votre stratégie d’entreprise, vous envisagez de changer votre mode de fabrication pour qu’il soit plus écologique, de relocaliser votre production en France, de garantir l’égalité hommes-femmes au niveau des salaires et des représentations. Ce sont des démarches très vertueuses, qui donneront un nouveau sens à votre entreprise.

Mais il faut maintenant que ces démarches, parfois complexes et coûteuses en temps, en argent et en réflexion constituent un bon ROI pour votre entreprise. Pour cela, l’élément-clé est le « faire savoir ». Il s’agit de valoriser votre stratégie de green marketing à la fois en interne et en externe.

En interne, la culture d’entreprise doit intégrer la responsabilité sociale et environnementale. Vous pouvez par exemple mettre en place des « serious games », des quiz afin que vos collaborateurs intègrent ces enjeux sur un mode ludique.

Proposez des formations ou impliquez votre entreprise dans des salons, des forums sur l’orientation par exemple, où vos collaborateurs prendraient le rôle d’ambassadeurs de la démarche RSE de votre entreprise.

En externe, il faut montrer vos engagements. Renseignez-vous sur les labels. Il en existe plusieurs dizaines notamment dans le textile et l’alimentaire. Ces labels permettront de valoriser votre engagement vert au premier coup d’œil pour le consommateur.

 

Notre conseil

Ne pas céder aux sirènes d’un « green washing » illusoire, mais au contraire s’engager dans une stratégie de « green marketing » s’avère à la fois tendance et rentable pour les entreprises d’aujourd’hui.

Besoin d’un professionnel de la communication pour faire valoir vos engagements sociaux et environnementaux auprès de votre clientèle ? Faites appel à un spécialiste de l’écrit sur Redacteur.com !

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

SEO : faut-il utiliser les mots-clés mal orthographiés ?

Lorsque nous utilisons les moteurs de recherche, il nous arrive souvent de faire des fautes d’orthographe ou encore d’utiliser des termes courants. Le meilleur exemple...

Publié le par Gaelle Kurtz
Webmarketing

Correcteurs d’orthographe et de grammaire  : 5 sites pour vérifier vos textes en anglais

Vous avez un blog ou un site web en anglais et avez du mal à rédiger des articles sans fautes d’orthographe et de grammaire  ? Vous devez commencer...

Publié le par Guillaume