Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

4 erreurs à éviter dans votre commande de traductions

Quelles sont les erreurs courantes lors d’une commande de traductions ? Voilà une recherche qui pourrait bien vous sauver la mise lors de cette étape cruciale de votre...

Publié par Elodie

Quelles sont les erreurs courantes lors d’une commande de traductions ? Voilà une recherche qui pourrait bien vous sauver la mise lors de cette étape cruciale de votre stratégie marketing.

Que signifie au juste faire les bons choix lorsqu’on commande des traductions ?

On vous propose un tour d’horizon des 4 principaux écueils à éviter pour réussir vos commandes de traductions donc, in fine, pour réussir votre ouverture à l’international.

 

1. Se précipiter dans la traduction des textes

Certes la commande de traductions n’est qu’une étape parmi de nombreuses autres dans votre processus d’ouverture à l’international. Par conséquent, il est tentant d’aller vite, puisqu’on confie cette tâche à un professionnel.

Une traduction en vaut bien une autre, ce sont toutes les mêmes…, vous souffle une petite voix.

Sauf que la réalité du monde de la traduction est toute autre. On y trouve des livrables excellents, comme d’autres très médiocres. Certains dépassent à peine le stade de la traduction automatique, tandis que d’autres sont des virtuoses de la transcréation.

Comment s’y retrouver ? Prenez le temps de comparer. Vérifiez les références de l’entreprise de traduction, demandez des travaux déjà réalisés, des garanties sur le niveau linguistique, les délais, les aller-retours en révision, le service client.

Pensez aussi à consulter des avis clients, voire à contacter ceux-ci. Aller trop vite maintenant pourrait malheureusement faire stagner votre entreprise ensuite, s’il s’avérait que la traduction commandée soit médiocre ou ne suive pas la ligne souhaitée.

erreurs courantes lors de la commande de traductions
Source : freepik.com

2. Choisir des traductions à moindre coûts

La concurrence est rude dans le monde de la traduction : on a donc facilement tendance à aller au moins cher.

Et ce à deux niveaux : d’abord entre les différentes entreprises de traduction, mais aussi entre les différentes prestations proposées par l’entreprise de traduction.

En effet, vous aurez souvent le choix entre plusieurs options :

  • Traduction standard pour un texte court et simple
  • Traduction intermédiaire pour un texte long et généraliste
  • Traduction experte pour un texte demandant des connaissances spécialisées (domaines techniques, SEO, juridiction, luxe etc)

Prenez le temps de bien cerner vos besoins. Le prix peut facilement passer du simple au double. Mais il en va de votre crédibilité et de votre expertise sur les futurs marchés que vous visez.

 

3. Ne pas préciser ses attentes en matière de ton

Ne pas préciser ses attentes en matière de ton est une troisième erreur courante lors de la commande de traductions.

Qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Cela veut dire que le traducteur est un expert de la langue, mais pas un spécialiste de VOTRE entreprise et de VOTRE stratégie marketing. Pour un résultat optimal, il vous faut détailler vos attentes.

Visez-vous un public jeune, par un texte que vous voulez smart et décontracté ? Visez-vous une clientèle de professionnels, sensible plutôt à des textes au ton très formel et au vocabulaire hyper-technique ?

Vous seul pouvez et devez le définir. C’est là tout l’enjeu de ce qu’on appelle dans le jargon de la traduction une feuille de style.

Une feuille de style, c’est une feuille de route que vous transmettez au traducteur. Vous y indiquez vos attentes en matière de ton, de temps dominant, de registre de langue, de ponctuation, d’usage des abréviations…

Tous ces petits détails qui feront l’ADN de votre traduction, à définir en fonction du public que vous visez.

Pensez-y
A noter qu’une feuille de style se révèle particulièrement pratique si vous envisagez une traduction multilingue : elle assurera une grande homogénéité des livrables, quelles que soient les langues cibles.
erreurs courantes lors de la commande de traductions
Source : pixabay.com

 

4. Ne pas préciser ses attentes en matière de format

Enfin, la dernière erreur courante lors de la commande de traductions est de ne pas préciser ses attentes en matière de format.

Le texte dont vous demandez la traduction est-il indépendant, ou sera-t-il intégré à une image ou une vidéo ? Ne perdez pas de vue le travail du développeur et du graphiste.

En effet, il y a un phénomène, bien connu des traducteurs, qui pourrait rendre le résultat insatisfaisant si vous n’anticipez pas. Ce phénomène, c’est le foisonnement.

En passant d’une langue à l’autre, le volume variera, selon que la langue sera concise, agglutinante ou flexionnelle.

En clair, un volume de base de 100 mots dans une langue source peut donner un volume final de 90 ou de 120 mots selon la langue cible.

Les problèmes commencent quand le nombre de caractères est fermement défini par le graphiste (par exemple un slogan en très gros caractères sur une image) et qu’en raison du foisonnement le texte final, faute de consigne, excède ce nombre de caractères défini.

En somme, une trop grande hâte, une volonté de comprimer le coût au maximum et une imprécision dans vos attentes sont les erreurs les plus courantes lors de la commande de traductions.

Pour garantir la réussite de votre projet multilingue, prenez le temps de dialoguer avec un traducteur spécialisé, tel que vous en trouverez sur Traduc.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Moz lance un outil SEO gratuit pour analyser un domaine

Analysez gratuitement votre site (ou celui de vos concurrents). The post Moz lance un outil SEO gratuit pour analyser un domaine appeared first on BDM.

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

Facebook vs Twitter en 1 image

Voici une nouvelle infographie qui compare deux géants des réseaux sociaux à savoir Facebook et Twitter. Bien qu’elle ne soit pas la première sur le sujet, elle n’en...

Publié le par Team WebActus