Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

6 exemples de rédaction web et 14 bonnes pratiques à suivre

Écrire pour le Web ça ne s’improvise pas ! Vous pouvez avoir toutes les qualités éditoriales possibles, sans une bonne dose de technique, vos articles feront un flop sur...

Publié par Elise Duret

Écrire pour le Web ça ne s’improvise pas ! Vous pouvez avoir toutes les qualités éditoriales possibles, sans une bonne dose de technique, vos articles feront un flop sur Google.

Comment rédiger des articles de qualité ? Comment optimiser ses rédactions pour les moteurs de recherche ?

Découvrez les bonnes pratiques rédactionnelles et des exemples de rédaction web pour votre secteur d’activité.

 

Les 14 bonnes pratiques en rédaction Web

Avant de vous faire découvrir des exemples de rédaction web plus spécifiques, voici les techniques SEO de base à connaître pour tous vos contenus web.

1. Optimisez votre rédaction web

La première étape pour une rédaction SEO est de trouver le mot-clé le plus pertinent.

Il doit répondre parfaitement aux intentions de recherche de votre public cible si vous voulez accéder aux premiers résultats des moteurs de recherche.

Ensuite, définissez son champ lexical (mots-clés de longue traîne, synonymes, occurrences, expressions associées…) pour aider les robots de recherche à comprendre votre contenu.

Attention
l faut bien respecter la densité de votre mot-clé (entre 2,5 et 3 %). Si vous êtes en dessous, vous ne serez pas correctement référencé sur Google, si vous en abusez, votre texte sera considéré en spam.

 

2. Soignez votre titre

Votre titre est le roi de votre article, celui qui donne envie aux internautes de cliquer. Il doit être attractif et explicite.

Votre futur lecteur doit avoir une idée bien précise de ce qu’il s’attend à lire et vous devez susciter suffisamment son intérêt pour lui donner envie d’aller plus loin.

3. Peaufinez votre introduction

Allez à l’essentiel ! Il est préférable d’avoir une introduction courte qu’un long laïus. N’oubliez pas que ce sont ces premières phrases qui pousser votre public à poursuivre la lecture.

Démontrez à votre audience que vous avez compris sa problématique et que vous seul pouvez lui apporter la solution.

4. Aérez votre contenu

La lecture sur écran, et surtout, sur mobile, est fatigante. Évitez les pavés et sautez des lignes entre les paragraphes qui ne doivent pas faire plus de 4 lignes.

5. Intégrez des visuels

C’est bien connu, les images valent mille mots et elles facilitent la compréhension d’un texte. Avantage supplémentaire, elles permettent aussi d’aérer vos contenus !

6. Faites simple

À moins de cibler une audience très spécifique, évitez d’utiliser trop de termes techniques et de jargons professionnels !

Votre rédaction web doit être facilement compréhensible, alors privilégiez les mots simples.

7. Faites court

Tout comme vos paragraphes, vos phrases et vos mots doivent être courts. Évitez les mots à rallonge qui rendent vos phrases trop complexes et les rendent illisibles.

Coupez vos phrases et mettez des points dès que possible. La longueur idéale d’une phrase est entre 15 et 20 mots.

exemples de rédaction web
Source : freepik.com

8. Allez droit au but

Ne cherchez pas à blablater pour atteindre le nombre de mots recommandés ou parce que vous êtes d’une nature prolixe.

Restez concentré sur votre sujet et donnez uniquement des informations concrètes à votre public.

Ne rentrez pas trop dans le détail au risque de perdre son intérêt. Rappelez-vous que vos lecteurs viennent chercher des solutions et uniquement cela !

Notre conseil
En bonus : pour éviter d’être redondant, un principe en rédaction web veut qu’un paragraphe = une idée.

9. Misez sur les listes à puces

Les listes à puces sont très appréciées des lecteurs parce qu’elles :

  • Facilitent et incitent à la lecture
  • Aèrent votre contenu rédactionnel
  • Organisent l’essentiel de l’information
Notre conseil
Conseil en plus : le code typographique considère la liste à puce comme une phrase continue (sans majuscule et avec un point-virgule entre chaque item).

Pour alléguer la lecture sur le Web, on applique souvent cette règle : majuscule en début d’item et pas de ponctuation.

10. Donnez de l’émotion

Le storytelling est une technique de marketing bien connu des publicitaires et pour cause, les émotions sont un levier d’engagement très puissant !

  • Utilisez des mots forts
  • Transportez votre lecteur à travers votre narration
  • Soyez percutant pour frapper son esprit
  • Restez familier pour que votre public s’identifie à votre histoire
  • Véhiculez les bonnes émotions pour retenir son attention

Mais attention, pour que le storytelling fonctionne, vous devez connaître parfaitement vos cibles pour savoir sur quelle émotion axer votre stratégie.

11. Intéressez votre lecteur

Si vous voulez garder votre lecteur jusqu’au bout, appliquez la méthode AIDA :

  • Attention : capter l’attention du consommateur
  • Intérêt : susciter son intérêt
  • Désir : éveiller son désir
  • Action : déclencher l’achat ou une action (suivre un lien par exemple)

Quelle que soit votre stratégie éditoriale, donnez une information pertinente et vérifiée à votre lecteur.

Démontrez votre expertise à travers vos écrits et étayez vos propos d’exemples, de statistiques, de témoignages…

12. Bichonnez votre conclusion

La conclusion de votre contenu, c’est la dernière impression que vous allez lui donner. Il est préférable que votre audience finisse sur une apothéose plutôt que sur une note fade et sans intérêt !

Commencez par résumer l’idée principale puis invitez votre lectorat à approfondir sa lecture vers un autre article de votre site web ou dirigez-le vers une page produit.

N’oubliez pas d’inclure un CTA (call to action) à la fin de votre rédaction pour l’inciter à l’action.

13. Structurez tous vos contenus

Que vous écriviez une fiche produit, un article de blog ou une page Web. Il est essentiel de structurer vos textes pour aider à sa compréhension, aussi bien pour les internautes que pour les robots d’exploration :

  • Un titre (H1)
  • Une intro ou chapô (pas plus de 10 à 15 % de la longueur de l’article)
  • Une photo (avec votre mot-clé dans son attribut alt)
  • Un titre à chaque paragraphe (H2)
  • Des sous-titres de paragraphes si nécessaire (H3)
  • Une conclusion
Pensez-y
N’oubliez pas de remplir vos balises title et métadescription et d’optimiser votre URL.

Pensez également à insérer des liens internes et gagner des backlinks pour votre référencement naturel.

14. Relisez et corrigez

Non, vous n’avez pas encore fini ! La relecture de votre contenu textuel est indispensable pour repérer les coquilles et les fautes de vocabulaire.

Rassurez-vous, il existe des outils magiques comme Antidote, payant, mais terriblement efficace, ou des correcteurs en ligne gratuits tels que Bon Patron.

 

6 exemples de rédaction web classés par thématique

Si vous appliquez nos conseils précédents, vos rédactions web devraient s’améliorer considérablement.

Mais comme chaque domaine d’activité à ses spécificités, nous avons sélectionné plusieurs thèmes récurrents sur la toile pour que vous adaptiez vos contenus à votre secteur.

1. Secteur santé, beauté et bien-être

C’est aujourd’hui l’un des marchés les plus importants sur la toile.

Les grandes marques de produits, les instituts de beauté, les parfumeries, les salons de coiffure et même les cliniques et hôpitaux sont présents sur le Web.

Pour vous démarquer avec une concurrence aussi accrue, vous devez absolument produire des contenus de qualité à haute valeur ajoutée.

Qu’il s’agisse d’une fiche produit sur un produit cosmétique ou d’un article de blog sur un spa, rédiger sur la santé/bien-être ne s’improvise pas.

Il faut connaître sa cible sur le bout des ongles et adapter son style rédactionnel en fonction d’une catégorie de client très spécifique.

exemples de rédaction web
Source : freepik.com

2. Domaine de l’immobilier

Le secteur de l’immobilier est lui aussi fortement concurrentiel. Pour gagner en visibilité, vos contenus devront être riches, attractifs et parfaitement optimisés pour le SEO.

Face aux géants du secteur, vous devrez peaufiner votre stratégie de référencement, maîtriser le champ lexical de l’immobilier et son jargon spécifique et avoir des connaissances solides en optimisation SEO.

Qu’il s’agisse de guide d’achat immobilier, d’annonce immobilière ou encore d’un article sur les dernières lois en vigueur, vos contenus doivent refléter le sérieux de votre entreprise et donner confiance aux consommateurs.

3. Secteur de la mode et la décoration

Vendre dans le secteur de la mode et de la décoration, c’est être au courant des dernières tendances.

Votre équipe éditoriale doit être passionnée par l’univers de la mode, par toutes les astuces déco et les do it yourself que les internautes affectionnent particulièrement.

Vos contenus doivent éveiller la curiosité de vos lecteurs, donner des conseils vestimentaires, des idées d’aménagement pour la maison…

C’est un domaine vivant et dynamique, où les échanges d’idées sont particulièrement prisés.

4. Domaine environnement et écologie

L’environnement et l’écologie sont des sujets majeurs aujourd’hui et rédiger sur ces thèmes demande beaucoup de précision.

Les rédacteurs doivent produire des contenus rédactionnels pointus et documentés.

Les articles sont souvent étayés de données et de chiffres et les sources doivent donc être fiables et minutieusement vérifiées.

5. Secteur du tourisme et du voyage

La rédaction web spécialisée dans le tourisme, les voyages ou les vacances est particulière.

Vous devez être capable de transporter les internautes vers une destination de rêve, une aventure à l’autre bout du monde, la découverte d’un village atypique…

Vos descriptions ou vos articles de blog doivent décrire des lieux ou des séjours avec pertinence et dextérité pour réussir à faire rêver vos clients et les inciter à commander vos produits ou services.

6. Domaine des assurances et de la finance

Les assurances et la finance sont deux thèmes où les sujets sont généralement très techniques. Le travail des rédacteurs web est de rendre les contenus accessibles pour tous.

Ils doivent être compréhensibles et vulgarisés, ce qui nécessite des équipes de rédaction une grande maîtrise des termes techniques et des connaissances précises.

Notre astuce

Savoir rédiger pour le web requiert des compétences SEO et de grande qualités rédactionnelles.

Vous avez pu le constater à travers ces exemples de rédaction web, pour attirer du trafic et des clients sur votre site internet, vos contenus doivent être pointus.

Alors, si vous souhaitez gagner en visibilité, une seule solution : faire appel à des rédacteurs web spécialisés !

 

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

SnowBreeze la solution pour jailbreaker son iPhone sous windows

Snowbreeze c’est le nom du logiciel windows qui vous permettra de jailbreaker facilement votre iPhone. D’après l’éditeur, iH8sn0w (qui n’est autre que...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Instagram : les marques peuvent enfin planifier leurs publications !

C’était la fonctionnalité la plus attendue des community managers. Les marques vont enfin pouvoir publier leurs photos et leurs vidéos Instagram via les...

Publié le par Thomas Coeffe