Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

POC : 5 étapes pour réussir votre preuve de concept

Imaginez que vous ayez une idée brillante concernant un produit innovant : vous concevez ce produit, le mettez au point et le lancez, mais vos clients ne sont pas...

Publié par Sebastien Turbe

Imaginez que vous ayez une idée brillante concernant un produit innovant : vous concevez ce produit, le mettez au point et le lancez, mais vos clients ne sont pas intéressés ! Ou, vous vous mettez à le fabriquer et vous apercevez que la technologie impliquée n’est pas encore au point, ou inexistante : là encore, c’est l’échec assuré.

C’est un problème courant pour toutes les entreprises qui souhaitent innover : chaque année, plus de 30 000 nouveaux produits de consommation sont mis sur le marché, mais seulement 20 % d’entre eux rencontrent le succès. Comment faire en sorte que votre idée ne fasse pas partie des 80 % d’échec ?

La preuve de concept, c’est un test initial mais aussi la validation de l’idée même du produit – et c’est est une partie importante de l’équation. Le développement d’une preuve de concept est un moyen de tester, d’affiner et de prouver le succès futur de votre produit. Dans cet article nous allons expliquer ce qu’est une preuve de concept, ainsi que la façon de créer et de tester votre preuve de concept.

 

Preuve de concept et prototype : quelles différences ?

La preuve de concept – définition

Une preuve de concept (abrégé en « POC » pour l’anglais « proof of concept ») est un petit exercice visant à tester une idée ou une hypothèse de conception.

L’objectif principal du développement d’une POC est de démontrer la fonctionnalité, tout en vérifiant un certain concept ou une théorie qui peut être réalisé de manière effective dans le développement d’un produit.

Alors qu’une POC est conçu uniquement pour vérifier la fonctionnalité d’un seul ou d’un ensemble de concepts à unifier dans d’autres systèmes : la possibilité de l’utiliser dans le monde réel n’est même pas prise en considération lors de la création d’une preuve de concept, car l’intégration des technologies n’est pas seulement chronophage, mais peut également affaiblir la capacité à déterminer si le principe de base est viable. Cet exercice vise à identifier les caractéristiques du produit et sa faisabilité, ainsi que sa pertinence, avant de se lancer dans son développement.

Le prototype – définition

Le prototypage est quant à lui un tout autre exercice. Il est également précieux car il permet de visualiser le fonctionnement du produit. Il s’agit d’un modèle « réel », interactif et fonctionnel du produit final qui donne une idée sur sa conception.  Alors qu’une POC montre qu’un produit ou une fonctionnalité peut être développé, un prototype montre comment il sera développé.

Un prototype c’est une première tentative de fabrication d’un modèle fonctionnel qui peut être utilisable dans le monde réel et valider la POC. Si les choses se passent mal au cours du prototypage, ce n’est n’est pas grave : l’identification des problèmes de conception est un des principaux objectifs de la construction d’un prototype. Un prototype possède presque toutes les fonctionnalités du produit final, mais il ne sera généralement pas aussi efficace, artistiquement conçu ou durable.

Preuve de concept et prototype : quelles différences ?

Les principaux objectifs d’une preuve de concept

1. Capter l’intérêt des premiers investisseurs

Vous pouvez créer une POC afin de présenter votre idée aux investisseurs dans le but d’obtenir les fonds nécessaires pour un développement ultérieur.

2. Innover

L’innovation se produit à l’intersection de la viabilité technologique et de la demande du marché. Un POC vous aidera à vérifier si votre idée peut être construite en utilisant la technologie actuelle et si elle répond à un besoin susceptible de rencontrer son public.

3. Gagner du temps

Lorsque vous vérifiez si votre idée peut être construite avant toute autre chose, vous gagnez du temps : ce temps qui serait perdu si vous deviez résoudre les problèmes de viabilité technique, après avoir engagé des développeurs et consacré des ressources considérables.

4. Choisir une technologie

La création de plusieurs POC faisant appel à différentes technologies peut vous aider à décider laquelle est la plus adaptée à votre projet. Ainsi, vous saurez très tôt ce qui est possible de faire, à mesure que vous avancez et comment structurer la feuille de route de votre produit.

5. Étudier la concurrence

Si vous prévoyez de lancer un produit sur un marché fortement concurrentiel, une preuve de concept vous aidera à valider les caractéristiques de votre offre. Votre produit devra inclure une approche unique pour résoudre le même problème que vos concurrents, afin de constituer une meilleure alternative à ce qui existe déjà.

 

Les principaux objectifs d’un prototype

1. Convaincre les investisseurs

Un prototype est un excellent moyen d’amener les investisseurs à considérer et à soutenir votre produit, en particulier dans la phase de la collecte de fonds.

2. Optimiser les ressources

Lorsque vous commencez avec un prototype, vous pouvez identifier les éléments qui présentent des défauts et qui doivent être supprimés avant que le travail de développement ne commence.

3. Itérer les conceptions

Les outils de prototypage aident les concepteurs à créer de nombreuses itérations de conception en un temps relativement court. Vous pouvez ainsi choisir la conception la plus performante et mener des expériences internes.

4. Recueillir des commentaires

Un prototype vous permet d’envoyer votre produit à des utilisateurs test pour obtenir un premier retour. Les tests effectués par les utilisateurs au cours de cette phase peuvent grandement contribuer à l’amélioration et à la mise au point de la conception finale du produit, tout en laissant suffisamment de temps pour corriger les éventuels défauts.

5. Perfectionner l’idée

Avec un prototype, vous pouvez simplifier votre idée de produit, ou au contraire l’enchérir d’autres fonctions et la transformer en un format visuellement attrayant. Si une preuve de concept a confirmé que l’idée peut être construite, un prototype donnera à l’idée une forme concrète.

Les principaux objectifs d'un prototype

Voyons maintenant les différentes étapes pour créer une preuve de concept.

Étape 1 : Démontrer le besoin du produit

Lorsqu’il présente son POC, le chef de projet doit établir le besoin du produit en mentionnant quel est le marché cible et quels sont ses besoins. En racontant les besoins des clients, cependant, le chef de projet ne doit pas simplement supposer ce qu’ils sont. Il doit obtenir des réponses réelles et vérifiées : pour se faire, le chef de projet peut obtenir ces réponses en interrogeant un échantillon représentatif de clients potentiels. Il peut poser des questions approfondies sur les frustrations de ces clients, sur ce qu’ils attendent d’un produit pour atténuer ce désagrément, sur l’expérience utilisateur qu’ils souhaitent, etc.

Cela permet au chef de projet de saisir clairement les sentiments et les points de vue de leur cible, tout en obtenant une liste de points spécifiques à intégrer à leur POC.

 

Étape 2 : Trouver la solution

À partir des réponses du groupe-échantillon, le chef de projet peut maintenant commencer à réfléchir avec son équipe aux solutions à apporter aux problèmes des clients, en gardant à l’esprit qu’elles doivent être réalisables et dans les limites des capacités financières et techniques de l’entreprise.

L’équipe doit en effet évaluer chaque solution au travers des coûts, du calendrier, des technologies nécessaires, des capacités opérationnelles, de la concurrence, des ressources et d’autres facteurs.

En outre, pour consolider la proposition, l’équipe doit discuter de la manière dont sa solution peut contribuer à la réalisation des objectifs de l’organisation ou des parties prenantes au projet.

Il n’est pas nécessaire d’être perfectionniste lors de l’idéation, du moins dans les premières étapes. Vous serez surpris de voir à quel point les idées à moitié formulées peuvent mener aux meilleures solutions.

 

Étape 3 : Créer un prototype et le tester

Une fois que l’équipe a trouvé une idée réaliste, elle peut créer un prototype basé sur les exigences, les caractéristiques et les solutions retenues.

Ensuite il faut laisser les personnes du groupe échantillon essayer et tester le prototype ainsi terminé : cela permet de déterminer si le produit répond vraiment aux points sensibles partagés par le groupe.

Le fait de le tester avec le même groupe permet de documenter plus facilement les commentaires, ce qui est essentiel pour l’étape suivante.

Inutile de s’attarder pour autant à construire le prototype parfait. Même si vous devez faire preuve de prudence et de vigilance, ne restez pas bloqué dans cette phase plus longtemps que nécessaire.

Créer un prototype et le tester

Étape 4 : recueillir et documenter les commentaires

Pendant le test du prototype, le chef de projet doit recueillir et documenter le retour d’information du groupe échantillon sur son expérience, ses réactions et tout autre détail utile, notamment ce qu’il pense de l’interface utilisateur.

Les commentaires ainsi recueillis permettront à l’équipe de vérifier la pertinence et la faisabilité de la solution. Ils informent également l’équipe des améliorations éventuelles à apporter au prototype proposé et fournissent des informations importantes pour d’autres étapes.

Afin que l’équipe puisse se référer rapidement aux réponses recueillies, elle peut enregistrer les commentaires dans son logiciel de gestion de projet, par exemple via une plateforme basée sur le cloud. De cette façon, il sera plus facile pour votre équipe de projet d’accéder aux données, et au groupe échantillon de participer et de collaborer.

Étape 5 : Présentez la POC pour approbation

Le concept a été testé et amélioré sur la base des premiers feedbacks, le chef de projet peut maintenant préparer sa présentation aux parties prenantes.

Ils doit présenter, entre autres, les problématiques que le produit résout, les fonctionnalités qui répondent à ces problèmes et les technologies en présence pour expliquer la faisabilité de l’idée.

Après avoir élaboré et énoncé les composantes du développement du produit et la gestion du projet, il doit également présenter, dans son suivi de projet, les critères de réussite et les mesures de gestion de projet, les moyens d’évaluation, le calendrier, les ressources nécessaires et tous les aspects abordés précédemment.

Une fois l’idée présnetée et les parties concernées convaincues, et décidées à investir, il peut commencer la mise en œuvre.

Dans une POC, l’accent est mis sur ce que le produit apporte, plutôt que sur ses caractéristiques.

 

Besoin d’un freelance ? De nombreux professionnels du web sont disponibles dès aujourd’hui sur Codeur.com !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

La vérité sur la boulette de Samsung sur Twitter

Depuis hier soir, une image circule sur Twitter : le community manager de Samsung utiliserait un iPhone pour publier sur Twitter. Il s’agit en fait d’un « fake »...

Publié le par Team WebActus
E-commerce

E-commerce : le guide complet pour exporter sa stratégie à l’International

Vous souhaitez développer un commerce à l’international mais vous ne savez pas comment vous y prendre  ? Sachez qu’avant de se lancer...

Publié le par Emeline