Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

12 techniques pour faire un bon copywriting

Le copywriting, c’est l’art de rédiger des contenus attractifs pour inciter vos prospects à l’achat. Cette technique de rédaction a fait ses preuves depuis longtemps et tout...

Publié par Elodie

Le copywriting, c’est l’art de rédiger des contenus attractifs pour inciter vos prospects à l’achat. Cette technique de rédaction a fait ses preuves depuis longtemps et tout marketeur qui la maîtrise peut attester de sa rentabilité.

Vous voulez augmenter votre taux de conversion ? Vous voulez booster votre stratégie de marketing digital ? Alors, voici comment faire du copywriting !

Comment fonctionne le copywriting ?

L’objectif du copywriting est d’attirer de futurs clients avec des contenus Web de qualité. Pour cela le copywritter, ou le rédacteur publicitaire en français, va user de toutes ses compétences rédactionnelles pour produire un texte publicitaire qui soit pertinent, percutant et attractif.

Un bon copywriting suscite l’intérêt du lecteur, attise son désir et le pousse à l’action.

Contrairement à la rédaction de contenus tels que des articles de blog où les rédacteurs se doivent d’informer les lecteurs, le copywritter s’appuie uniquement sur une rédaction marketing.

Le but n’est pas de transmettre une information, mais bien de vendre !

Ainsi, le copywritter va essentiellement rédiger des contenus marketing tels que :

Pour faire un bon copywritting, il faut un bon copywritter et cela demande des compétences et des qualités rédactionnelles particulières, comme la curiosité, la créativité, une grande maîtrise linguistique et une aisance pour transformer des mots en action !

Mais comment déclencher une action chez un consommateur potentiel ?

En apprenant à bien vendre avec ces 12 techniques pour faire un bon copywriting !

Bon à savoir
Envie de faire rédiger vos contenus web ? Retrouvez notre article comparatif sur TextMaster et Redacteur.com pour faire votre choix.

 

1. Toujours cibler pour faire du copywriting

Aucune communication publicitaire ne peut être pertinente si elle ne cible pas le bon public. Bien connaître son public est essentiel, quel que soit l’objectif de votre publication, le connaître sur le bout des doigts est indispensable en copywriting !

Pour cela, rédigez des fiches personas détaillées sur vos prospects :

  • Ses centres d’intérêt
  • Son lieu de vie et son mode de vie (situation familiale)
  • Sa catégorie socioprofessionnelle
  • Son âge et son sexe
  • Ses valeurs
  • Ses revenus…

Bref, tout ce qui vous semble pertinent à savoir sur votre lecteur !

2. Adopter le langage copywriting

Pour faire du copywriting, vous allez devoir rendre vos messages vivants et attirants. La première chose à faire est d’impliquer votre prospect et cela passe par le « vous ». Adressez-vous directement à lui, il doit se sentir concerné personnellement.

Ensuite, faites des phrases courtes et adoptez un langage simple et précis. Concrètement, allez à l’essentiel en peu de mots et intégrez la technique du storytelling dans vos textes marketing.

Les internautes aiment les belles histoires, alors faites-les rêver !

3. Utiliser des méthodes de copywriting

Il existe des méthodes qui ont fait leurs preuves en copywriting, alors il serait dommage de s’en priver !

La méthode PASTOR

Ce concept marketing est parfait pour convertir des lecteurs en prospects !

  • Problème  : identifiez le problème que rencontrent les consommateurs.
  • Amplification  : expliquez à votre public-cible ce que va leur coûter leur inaction.
  • Solution et Story  : donnez-leur LA solution à leur problème en leur racontant une histoire.
  • Témoignage et Transformation  : prouvez avec des témoignages clients que votre solution est la meilleure.
  • Offre  : mettez en avant votre offre et ses bénéfices.
  • Réponse  : déclenchez l’acte d’achat avec un appel à l’action (CTA).

La méthode AIDA

La méthode AIDA est une technique marketing connue de tous les marketeurs qui a largement prouvé son efficacité !

  • Attention  : attirez l’attention des internautes avec des titres forts, des phrases d’accroches et des visuels puissants.
  • Intérêt  : suscitez l’intérêt de votre audience en créant une connexion. Présentez les principales caractéristiques de votre offre afin de l’engager.
  • Désir  : expliquez à votre cible que seule votre offre peut résoudre son problème et répondre à son besoin.
  • Action  : transformez le désir en action concrète en jouant sur la rareté, l’urgence ou sur le caractère exceptionnel de votre offre.

4. Soigner la forme et le fond

En rédaction marketing, un contenu de qualité est de mise, autant sur la forme que sur le fond.

Bien entendu, les fautes d’orthographe et de grammaire sont à proscrire en copywriting, comme dans tous contenus rédactionnels d’ailleurs !

Aérez votre texte, notamment avec des listes à puce.

Utilisez le gras ou l’italique pour mettre en avant vos informations principales.

Intégrez des images ou des infographies pour illustrer vos propos.

Peaufinez le design de votre page web.

Alternez les mises en forme de votre texte pour le rendre plus dynamique.

 

5. Attiser la curiosité

Pourquoi les consommateurs achètent-ils des produits dont ils n’ont pas forcément l’utilité ? Tout simplement parce qu’ils sont curieux !

Le travail du copywritter consiste justement à trouver l’équilibre parfait entre intérêt personnel et mystère. Attention, si votre offre est trop mystérieuse, les consommateurs ne dépenseront pas leur argent pour quelque chose dont ils n’ont aucune information.

Mais si vous arrivez à attiser suffisamment leur curiosité en distillant les informations ou en suggérant un secret, vous pouvez être sûr que votre produit va devenir fascinant à leurs yeux !

6. Vendre une solution plutôt qu’un produit

Un problème = une solution. Si la formule s’applique en mathématique, elle s’applique aussi en marketing ! Faire du copywriting, ce n’est pas mettre en avant un produit, mais apporter la solution, résoudre une problématique de départ.

Concrètement, listez les bénéfices de votre offre pour chacune de ses caractéristiques et fonctionnalités. Avancez vos arguments pour que votre client soit persuadé que votre produit est LA réponse à son problème. Détaillez ses bénéfices pour que votre cible s’écrie : «  Mais c’est de ça dont j’ai besoin ! ».

 

7. Opter pour le teasing

Le teasing est une technique de copywriting très efficace. Sur le Web, la durée maximale d’attention des internautes est de 8 secondes ! C’est court pour arriver à capter et à captiver !

L’astuce consiste donc à maintenir le suspense tout au long de votre rédaction marketing.

Avec une stratégie marketing basée sur le teasing, vous allez devoir mettre l’accent sur l’expérience sensorielle que procure votre offre. Pour cela, ne lui donnez pas la solution d’emblée, attisez la curiosité de votre lectorat, faites monter la pression, jouez sur l’émotion, éveillez ses sens, bref, aguichez-le !

 

8. Attirer avec un titre accrocheur

C’est une règle de base en copywriting, pour que vos contenus digitaux soient lus, il faut avant tout donner à l’internaute envie de les lire ! Votre titre est la première chose que le lecteur va voir dans les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux. C’est donc votre titre qui va lui donner envie de poursuivre sa lecture… ou non !

Un titre accrocheur doit remplir plusieurs fonctions :

  • Attirer l’attention et inciter au clic.
  • Informer sur le contenu rédactionnel de votre article ou de votre publication.
  • Être honnête. Si votre titre doit contenir une pincée de slogans publicitaires, il ne doit pas être racoleur pour autant et encore moins mensonger ! Les internautes ne sont pas dupes et ils vont se détourner très vite des titres qui promettent monts et merveilles !

Mais alors, comment rédiger un titre percutant  ?

  • Faire court : pas plus de 12-15 mots (soit 90 caractères).
  • Utilisez des mots simples et bannissez le jargon technique.
  • Interpeller le lecteur avec une promesse.
  • Utiliser des termes et des mots forts pour jouer sur les leviers émotionnels (nouveau, gratuit, prix réduit, facile, exceptionnel, véritable…).
  • Ne pas oublier votre mot-clé pour l’optimisation SEO !

9. Toujours tenir ses promesses

Intégrer une promesse dans votre titre, c’est bien. La tenir, c’est encore mieux !

Si vous voulez être crédible auprès de votre audience, vous allez devoir résoudre leurs problèmes, pour de vrai.

Faire du copywriting, c’est aussi prouver que votre solution est réellement la meilleure et la plus efficace. Vos informations doivent être fiables à 100 % et pour cela n’hésitez pas à sourcer votre argumentaire.

Notre conseil
Si par exemple, vous promettez de donner 15 idées originales pour décorer un intérieur, n’en rédigez pas une de moins !

10. Appliquer le marketing négatif

N’apprenez surtout pas à faire du copywriting si vous n’êtes pas prêt à assumer un flot de visiteurs sur votre site web !

Le marketing négatif, c’est ça ! C’est un concept marketing très simple qui utilise la psychologie inversée pour pousser l’internaute à faire le contraire de ce qui lui est demandé.

La psychologie inversée est utilisée dans bon nombre de domaines, y compris dans le domaine sentimental (on connaît tous le : « suis-moi, je te fuis, fuis-moi, je te suis »).

Ce concept psychologique, que l’on appelle réactance, se base sur un principe simple plus l’être humain se sent contraint, plus il fera preuve de transgression pour préserver sa liberté.

Donc votre objectif en tant que copywritter hors pair, sera de susciter l’envie pour engendrer cette transgression !

11. Créer des images mentales

C’est un fait, les visuels ont toujours beaucoup plus d’impact que des mots. Mais, il ne s’agit pas ici d’intégrer une image à votre texte, mais bien de faire en sorte, à travers vos écrits, que vos prospects visualisent mentalement votre offre.

Employez des métaphores et utilisez des termes comme « imaginez », « envisagez », « songez »…

12. Chasser les doutes

Les doutes sont un frein à l’achat et votre rôle de copywritter est de trouver comment lever les doutes de vos futurs clients avant qu’ils ne les formulent !

Donc, la première action à entreprendre est bien évidemment de lister ses objections potentielles. Pour cela, il existe des moyens simples et efficaces : les enquêtes clients, les sondages ou les lives.

N’hésitez pas à poser des questions à vos clients pour apprendre à les connaître. Vous découvrirez ainsi ce qui les freine à l’achat.

Ensuite, anticipez leurs doutes dans vos création de contenu éditorial, en leur offrant une garantie par exemple, comme de tester votre produit pendant un laps de temps défini !

 

Notre dernière astuce

Avec tous ces conseils, vous avez désormais toutes les cartes en main pour faire du copywriting et booster ainsi le chiffre d’affaires de votre entreprise !

Cependant, une bonne communication marketing, ça demande du temps. Alors, un dernier conseil : déléguez vos textes à nos rédacteurs web professionnel !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Siri vous dit aussi quelles sont les avions au dessus de vous

Siri, l’assistant virtuel d’Apple, est vraiment sous les feux des projecteurs actuellement. En plus de découvrir le système, on trouve aussi de nombreuses petites...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

WhatsApp déploie les réactions emojis : comment les utiliser

Mark Zuckerberg a lui-même annoncé le déploiement des réactions emojis pour répondre aux messages envoyés sur WhatsApp.

Publié le par Heloise Famie-Galtier